Périodicité entre les expertises

L'article 33 de l'Ordonnance concernant les exigences techniques requises pour les véhicules routiers (OETV) (mise à jour au 01.07.2017) prévoit les intervalles suivants en matière de contrôles techniques subséquents :

Un an après la première mise en circulation, pour la première fois, puis annuellement sur :

Deux ans après la première mise en circulation, pour la première fois, puis deux ans après, et ensuite annuellement sur : 

  • les camions dont la vitesse maximale dépasse 45 km/h ;
  • les tracteurs à sellette dont le poids total est supérieur à 3,50 t et la vitesse maximale dépasse 45 km/h ;
  • les remorques affectées au transport de choses dont le poids total est supérieur à 3,50 t et la vitesse maximale autorisées dépasse 45 km/h.

Quatre ans après la première mise en circulation, pour la première fois, puis trois ans après, et ensuite tous les deux ans sur :

  • les minibus ;
  • les voitures de livraison ;
  • les camions dont la vitesse maximale ne dépasse pas 45 km/h ;
  • les tracteurs à sellette dont le poids total n'excède pas 3.50 t ou la vitesse maximale ne dépasse pas 45 km/h ;
  • les voitures automobiles servant d'habitation et les voitures automobiles dont la carrosserie sert de local.

Cinq ans, mais au plus tard six ans après la première mise en circulation, pour la première fois, puis trois ans après, et ensuite tous les deux ans sur :

  • les voitures de tourisme, légères et lourdes ;
  • les motocycles ;
  • les quadricycles légers à moteur, les quadricycles à moteur et les tricycles à moteur ;
  • Les remorques de transport, y compris les remorques dont la carrosserie sert de local, dont le poids total excède 0.75 t, pour autant qu'elles ne relèvent pas des exceptions mentionnées dans l’ordonnance.

Cinq ans après la première mise en circulation, pour la première fois, puis tous les trois ans sur :

  • les tracteurs industriels ;
  • les machines de travail ;

Cinq ans après la première mise en circulation, pour la première fois, puis tous les cinq ans sur :

  • les chariots à moteur ;
  • les chariots de travail ;
  • les véhicules agricoles ;
  • les monoaxes ;
  • les remorques, dont le poids total excède 0.75t, attelées à tous ces genres de véhicules
  • les remorques de travail, à l'exception des remorques du service du feu et de la protection civile.

Changement des schémas d’intervalles des contrôles subséquents au 1er juillet 2017

Jusqu'au 30.06.2017 A partir du 01.07.2017
pour le trafic intérieur
Camions dont la vitesse dépasse 45 km/h 1-1-1 2-2-1
Tracteurs à sellette dont le poids total est supérieur à 3,50t et la vitesse maximale dépasse 45 km/h 1-1-1 2-2-1
Remorques affectées au transport de choses dont le poids total est supérieur à 3,50t et la vitesse maximale autorisée dépasse 45 km/h 1-1-1 2-2-1

Changement des schémas d’intervalles des contrôles subséquents au 1er février 2017

Jusqu'au 31.01.2017 A partir du 01.02.2017
Voitures de tourisme légères et lourdes 4-3-2 5-3-2
Motocycles 4-3-2 5-3-2
Quadricycles légers à moteur - Quadricycles à moteur - Tricycles à moteur 4-3-2 5-3-2
Les remorques de transport dont le poids total excède 0.75t mais ne dépasse pas 3.5t 5-3-3 5-3-2
Les remorques de tranport dont le poids total ne dépasse pas 0.75t 5-5-5 N'est plus soumis au contrôle subséquent

 

Le texte légal de l'ordonnance fait foi.