Cours obligatoires

Cours de premiers secours

But des premiers secours

Ces cours, d'une durée de dix heures minimum, permettent à l’élève d’acquérir les mesures de sécurité à prendre sur les lieux d’un accident jusqu’à l’arrivée d’un médecin afin de maintenir les fonctions physiologiques nécessaires à la survie d’éventuels blessés.

Ils peuvent être suivis auprès des sections samaritaines, moniteurs agréés, etc…. Ces cours ont une validité de six ans.

Cours de théorie sur la circulation routière (sensibilisation)

But des cours

Le cours de théorie sur la circulation routière (sensibilisation) sont d’une durée de huit heures et ils sont dispensés par un moniteur ou une monitrice d’auto-école.

Ces cours ont une validité de deux ans.

Cours d'instruction pratique de base (motocycles)

But des cours selon art. 19 OAC

Toute personne qui désire obtenir le permis de conduire de la catégorie A ou de la sous-catégorie A1 doit, dans les quatre mois qui suivent la délivrance du permis d'élève conducteur, suivre une instruction pratique de base auprès d'une personne en possession d'une autorisation d'enseigner la conduite de la catégorie A.

Lors de cette instruction pratique de base, l'élève conducteur devrait acquérir les connaissances de base de la dynamique de la conduite et de la technique d'observation requises pour conduire dans la circulation et apprendre à se servir correctement de son véhicule. L'instruction de base a en outre pour but de le sensibiliser à une conduite défensive, responsable et économe en énergie. Les candidats au permis de conduire de la catégorie A n'ont pas le droit de suivre l'instruction pratique de base avec des véhicules de la sous-catégorie A1.

L'instruction pratique de base dure :

  • pour les candidats au permis de conduire de la catégorie A : douze heures;
  • pour les candidats au permis de conduire de la sous-catégorie A1 : huit heures;
  • pour les candidats au permis de conduire de la catégorie A, qui sont titulaires du permis de conduire de la sous-catégorie A1 : six heures.

Le moniteur de conduite doit attester par écrit que l'élève motocycliste a suivi l'instruction pratique de base et atteint les objectifs des cours.