Métros

Transformation du métro m2 et construction du m3

La fréquentation du m2 a augmenté de 49% entre 2009 et 2019 | M. Schobinger

Pour répondre aux futurs besoins de mobilité du canton, le réseau de métros lausannois se développe. À l'horizon 2030*, la capacité du m2 sera augmentée. Et une nouvelle ligne m3 sera construite, entre la gare et la Blécherette, à l'horizon 2031*. Grâce aux m2 et au m3, deux fois plus de voyageuses et voyageurs pourront être transportés entre la gare et le Flon, le secteur le plus chargé de la ligne.

Actu | Troisième étape de financement du projet

La transformation du métro m2 et la construction du m3 à Lausanne se concrétisent davantage. En octobre 2021, le Conseil d’État a demandé au Grand Conseil 280 millions de francs, ainsi que l’octroi de 40 millions de francs de garantie d’emprunt aux Transports publics de la région lausannoise (tl). Ces montants permettront de construire le nouveau tunnel du m2 entre la gare et le Flon et de poursuivre le projet.

Actu | Première idée de l'ambiance des stations du m3

L'équipe qui concevra le design intérieur des stations du m3 a été choisie en 2021. Ici, avec les responsables du projet et la conseillère d'État en charge des infrastructures, Nuria Gorrite | J.-B. Sieber/ARC

Signe que le projet avance, un concept de design intérieur des stations du nouveau m3 a été dévoilé en octobre 2021. Commun à toute la ligne, il définira les matériaux, le mobilier, la signalétique, l’ambiance sonore et l’éclairage qui seront déployés dans les futurs espaces.

Le but est de permettre aux usagères et usagers de s’orienter et leur offrir l’expérience la plus confortable et agréable possible. Ces éléments formeront une sorte de «boîte à outils» pour les architectes et ingénieurs civils qui conçoivent actuellement les stations.

Le projet retenu a été imaginé par six architectes et designers qui ont toutes et tous effectué une partie de leurs études à Lausanne. Le concept simple et clair de ces trentenaires a séduit le jury. L’économie de matériaux et la durabilité étaient au cœur de leur approche.

Ambiance dans le futur m3 | la–clique & co

m2 & m3

À l'horizon 2030*, le m2 circulera sur un nouveau tracé entre Grancy et le Flon. Il disposera d'une nouvelle station directement connectée à la gare. Amélioration attendue depuis longtemps, un tunnel à double voie sera creusé sous la gare pour cette ligne.

Un nouveau métro m3 reliera la gare à la Blécherette, au nord de Lausanne, à l'horizon 2031*. Il partira de l'actuelle station du m2 à la gare et rejoindra le Flon, où il aura sa propre station. Le m3 passera ensuite par Chauderon, Beaulieu et les Casernes. Il desservira aussi le futur écoquartier des Plaines-du-Loup, où 8000 habitantes et habitants ainsi que 3000 emplois sont attendus ces prochaines années. Il terminera son parcours à la Blécherette, avec un accès au stade de la Tuilière et aux installations sportives voisines.

Bientôt deux métros à la gare

Grâce au m2 et au m3, deux fois plus de voyageuses et voyageurs pourront être transportés sur le tronçon le plus fréquenté du réseau, entre la gare et le Flon. La liaison sera quasi continue, avec un m2 toutes les 1'50'' et un m3 toutes les 3' aux heures de point.

Le tunnel à double voie et la nouvelle station du m2 seront davantage à l'ouest | Protentiel

m2

  • Amélioration de la capacité en augmentant la fréquence: un m2 toutes les 1'50''
  • Nouveau tunnel à double voie sous la gare, à l'ouest de l'actuel
  • Nouvelle station sous la place de la Gare, plus spacieuse et moins raide
  • Construction d'une arrière-gare aux Croisettes, pour permettre aux véhicules de faire demi-tour plus efficacement
  • Modernisation du système de pilotage à distance, compatible avec celui du m3
Le m2 et le m3 renforceront le réseau de transports publics sur l'axe nord-sud | Axes Forts

m3

  • Nouvelle ligne, de la gare à la Blécherette
  • 3,6 km de tracé entièrement souterrain et à double voie
  • 7 stations: Lausanne-Gare, Lausanne-Flon, Chauderon, Beaulieu, Casernes, Plaines-du-Loup, Blécherette
  • Desserte de l'écoquartier des Plaines-du-Loup, qui accueillera 8000 emplois et 3000 habitants ces dix prochaines années
  • Départ dans l'actuelle station du m2 à la gare
  • Stations peu profondes, pour entrer et sortir rapidement du métro
  • 11 minutes environ pour rejoindre la gare depuis la Blécherette en m3
  • Un m3 toutes les 3' aux heures de pointe à la mise en service

Pourquoi transformer le m2 et construire le m3?

Augmenter la capacité du métro m2 à Lausanne et construire le m3 entre la gare et la Blécherette est indispensable pour répondre aux futurs besoins de mobilité du canton.

La population croît, l’agglomération Lausanne-Morges se développe et la fréquentation des transports publics augmente régulièrement depuis ces vingt dernières années. Il est par exemple prévu que la gare de Lausanne agrandie et modernisée accueille 200'000 usagères et usagers quotidiens à l’horizon 2030, contre 130'000 aujourd’hui.

Par ailleurs, Pour atteindre les objectifs de durabilité et de préservation du climat que le Canton et les communes se sont fixés, il est indispensable d’améliorer l’offre pour permettre à toujours davantage de Vaudoises et Vaudois de se déplacer en transports publics. Le réseau de métros est le maillon fort d’une chaîne de transports publics respectueuse de l’environnement.

Étapes-clé

  • 2022: demande de permis de construire pour le m3 entre le Flon et la Blécherette
  • Horizon 2024*: début des travaux
  • Horizon 2030*: mise en service du m2 sur son nouveau tracé, en même temps que les principaux aménagements de la gare de Lausanne
  • Horizon 2031*: mise en service du m3 entre Lausanne Gare et Blécherette

*Sous réserve de l'obtention des permis de construire

En entrant | la–clique & co
Au niveau des quais | la–clique & co

En chiffres

1'50'': cadence du m2 sur son nouveau tracé aux heures de pointe (contre plus de 2 minutes aujourd'hui)
3': cadence du m3 aux heures de pointe
11: minutes environ entre la gare et la Blécherette en m3
x2: deux fois plus de voyageurs transportés entre la gare et le Flon

Organisation

Le projet de développement des métros est piloté par l’État de Vaud, en étroite collaboration avec les Transports publics de la région lausannoise (tl) et la Ville de Lausanne.

La construction du tunnel et de la nouvelle station du m2 sous la gare a été confiée aux CFF dans le cadre du projet d’agrandissement et de modernisation de la gare.

La Confédération soutient le projet à hauteur de 161 millions (hors taxes) dans le cadre des subventionnements pour les projets d’agglomération.

Contact

Demandes médias et question sur le projet: metro-m3(at)vd.ch

Partager la page