RC 601 - Route de Berne Vennes - Chalet-à-Gobet

RC 601 - Route de Berne Vennes - Chalet-à-Gobet

La route cantonale 601 (RC 601) est l’axe principal de l’agglomération Lausanne-Morges qui connaît la plus importante charge de trafic aux heures de pointe. Plus de 30'000 véhicules l’empruntent chaque jour, en augmentation constante pour les années à venir.

Cette route sert au transit des habitants de la Broye et du Jorat pour accéder à l’agglomération et à l’autoroute A9. Elle revêt aussi une fonction de desserte pour un certain nombre de zones riveraines, aujourd'hui en développement.

Son nécessaire réaménagement se fait par étapes. Deux sont réalisées : entre la jonction autoroutière de Vennes et le carrefour des Croisettes et le pont « En Marin », situé à la croisée avec les routes du Golf et de la Claie-aux-Moines. La dernière étape va du carrefour des Croisettes au Chalet-à-Gobet. Le principal enjeu du réaménagement de ce tronçon consiste à développer des infrastructures pour les transports publics et les mobilités douces, à sécuriser les accès actuels et futurs aux quartiers riverains, tout en conservant la capacité de la route à absorber un trafic toujours plus dense.

Grâce à la collaboration de tous les partenaires et du Canton, le projet de requalification de ce tronçon, en discussion depuis plusieurs années, a abouti à un accord en janvier 2013.

Le projet prévoit la création d'une voie de bus à la descente, en parallèle à la voie de circulation, et de deux voies de circulation à la montée. Les cyclistes pourront emprunter la voie de bus à la descente et bénéficieront d'un parcours sécurisé à la montée.

Deux giratoires seront créés : l'un à Epalinges, en dessous de la Croix-Blanche, et l'autre à la hauteur de l'École hôtelière de Lausanne. Un troisième carrefour sera créé à la hauteur du futur quartier de Montéclard, à Epalinges, mais autorisant uniquement les mouvements en tourner à droite.

Enfin, une limitation de vitesse à 70 km/h dès le giratoire de l'École hôtelière et la pose d'un nouveau revêtement routier phonoabsorbant contribueront à sécuriser le tronçon et à préserver la qualité de vie des riverains.

Les travaux sont prévus de 2018 à 2021.

Partager la page