Aménagements cyclables

Des nouvelles bandes cyclables provisoires pour améliorer la sécurité et la cohabitation

La pandémie a bousculé les habitudes de mobilité. Selon les projections de l’Observatoire de la mobilité, jusqu’à 10% des utilisateurs habituels des transports publics pourraient se tourner vers la voiture lorsque toutes les activités auront repris (travail, formations, etc.), générant une saturation du réseau routier, de la pollution et du bruit.

En parallèle, de nombreuses personnes se sont équipées d’un vélo ou d’un vélo électrique et sont prêtes à faire leur trajet domicile-travail avec ce moyen de transport rapide et écologique. Résultat: la pratique du vélo a fortement augmenté sur nos routes; une étude de l’Institut de planification du trafic et des systèmes de transport de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich montre que, durant la pandémie, les kilomètres parcourus par les cyclistes suisses ont presque triplé par rapport à l’automne 2019. 

Pour accompagner au mieux la reprise des déplacements pendulaires et la cohabitation entre les vélos et la voiture, le Canton de Vaud a pris une mesure inédite: aménager 120 kilomètres de routes cantonales avec ces bandes cyclables provisoires. 

Les tronçons choisis sont proches des agglomérations ou reliés aux centres régionaux. Leur largeur suffisante permet le marquage de bandes cyclables, tout en garantissant les déplacements et la sécurité de l’ensemble des modes de transport.

© Jean-Bernard Sieber/ARC
© Jean-Bernard Sieber/ARC

Objectifs de ces aménagements

  • Inciter la population vaudoise, en particulier les pendulaires, à utiliser le vélo plutôt que la voiture pour leurs déplacements;
  • Sécuriser les déplacements à vélo;
  • Favoriser sur la route la cohabitation entre les cyclistes et les automobilistes;
  • Grâce au marquage, sensibiliser les automobilistes à la présence des vélo.

Tronçons identifiés pouvant potentiellement faire l’objet de marquages de bandes cyclables

120 kilomètres de tronçons de routes cantonales ont été aménagés  avec des bandes cyclables provisoires de 1.5 mètre, dans les deux sens, aux abords des agglomérations et des centres, dans toutes les régions du canton.

Ces aménagements provisoires viendront s'ajouter aux 60 kilomètres de tronçons déjà aménagés ces dernières années et à une dizaine de kilomètres de tronçons en travaux dans le cadre de projets d'infrastructures en cours et à venir.

Au total, près de 180 kilomètres de routes cantonales aménagées pour les vélos ces prochains mois.

Voir la carte  (JPG, 26 Mo)

Le rôle essentiel des communes

Afin de garantir la continuité et la sécurité des aménagements, les tronçons en localité – de compétence communale – doivent également être aménagés.

C'est pourquoi le Canton a lancé un appel aux communes vaudoises afin qu’elles priorisent la réalisation de projets favorisant les déplacements à vélo et mettent en œuvre des mesures renforçant l’attractivité des réseaux de mobilité cyclables, comme par exemple :

  • Le marquage de bandes cyclables;
  • L’affectation d’une voie de trafic individuel motorisé ou de places de stationnement aux cycles;
  • L’autorisation de circulation des vélos dans les couloirs de bus;
  • Le jalonnement d’itinéraires locaux;
  • L’aménagement de parkings à vélos.

Pour soutenir ces réalisations, le Canton met à disposition des communes des fiches illustratives présentant des aménagements simples et rapides à mettre en oeuvre afin d'améliorer les conditions de déplacement à vélo.

Fiches illustratives de mesures rapidement réalisables dans votre commune (PDF, 4,17 Mo)

© DGMR - droits réservés

Contacts

Les communes souhaitant réaliser des aménagements provisoires en localité sont priées de se renseigner auprès du Voyer de leur arrondissement.

Contacts des voyers par arrondissement

Partager la page