Placement d'un mineur hors de son milieu familial

Lorsqu'il en a un mandat (retrait de la garde aux parents, placement pénal ordonné par le Tribunal des mineurs) ou sur demande fondée du mineur ou de ses parents, la Direction générale de l'enfance et de la jeunesse (DGEJ) place l'enfant dans une famille d'accueil ou dans une institution éducative.

En principe, le mineur n'est pas éloigné de son milieu familial si une autre forme d'action socio-éducative est envisageable par exemple en ambulatoire. Lorsqu'il est nécessaire de l'en éloigner, l'intervention de la DGEJ tend à restituer aux parents les compétences éducatives qui leur font défaut au moment où il a fallu placer l'enfant. Les objectifs spécifiques au placement sont alors, d'une part :

  • d'assurer ou de contribuer à la protection d'un mineur lorsque celle-ci n'est plus garantie dans sa famille.
  • et/ou de permettre la reprise de son développement (aux plans physique, psychique, relationnel, comportemental ou scolaire ...).

et d'autre part :

  • de favoriser les changements nécessaires au retour de l'enfant dans sa famille.
  • ou, lorsque le retour s'avère impossible ou que celui-ci n'est pas envisageable dans un moyen terme, de favoriser le maintien d'un lien adéquat entre l'enfant et ses parents, pour autant que ce lien ne nuise pas au développement de l'enfant.

Le placement

Le placement s’effectue soit :

Dans une famille d’accueil au bénéfice d’une autorisation d’accueil :

« Par placement familial on entend l’accueil permanent d’un enfant, de jour et de nuit, pour quelque durée que ce soit, par une famille qui, pendant toute la durée du placement assure l’ensemble des soins et de l’éducation de l’enfant, dans le respect des territoires de chacun » (extrait de la Politique socio-éducative). Ces accueils peuvent se faire de manière continue, en relais ou en urgence.

Pour garantir une cohérence dans l’accompagnement des familles d’accueil, l’UPPEC a développé un concept de l’accueil familial avec hébergement (PDF, 9,48 Mo). Celui-ci décrit les principes de prise en charge attendue, mais aussi l’accompagnement des familles par les chargés d’évaluation en milieu d’accueil (CEMA).

Pour les familles qui souhaiteraient devenir famille d’accueil vous pouvez cliquer ici pour aller la page spécifique.

Dans une institution éducative :

Par placement en institution éducative on entend l’accueil, de jour et de nuit, pour quelque durée que ce soit par une institution qui assure l’ensemble des soins et de l’éducation du mineur, en lien avec la réhabilitation de compétences parentales.
Il existe plusieurs type d’institution éducative :

  • Foyer d’urgence pour les enfants et jeunes de 0 à 18 ans
  • Foyers régionaux pour les enfants et jeunes de 0 à 18 ans
  • Internat avec école pour les enfants et jeunes de 5 à 15 ans

Il est possible de consulter les sites des institutions par l’intermédiaire du site de l’AVOP (Association Vaudoise pour des Organismes Privés pour personnes en difficultés).

Partager la page