Salles particulières

En application de la directive de l'Office fédéral de l'état civil modifiée le 15 septembre 2020, le nombre de personnes autorisées n'est plus limité. Tous les participants devront porter un masque lors d'une célébration de mariage (excepté fiancés et officier d'état civil).

Sous réserve d'instructions spécifiques imposées par les communes (exploitantes des salles de mariage).

Directive Office fédéral de l'Etat civil n° 10.20.03.27 du 27 mars 2020 (état au 15.09.2020)

Directive OFEC du 27.03.2020 (état : 15.09.2020) (PDF, 723 Ko)

Salles particulières

Pour le plus beau jour de votre vie, l’idée d’un mariage dans un lieu exceptionnel vous séduit-elle ?

 

Afin de répondre au souhait de nombreux couples, un nouveau service leur est proposé en leur offrant la possibilité de célébrer leur union dans douze sites adaptés à une cérémonie d’envergure.

La célébration du mariage est désormais possible dans des salles particulières. Celles-ci ont été autorisées par les autorités d'état civil car elles répondent aux exigences légales et sont adaptées à la célébration des mariages. Il s'agit de salles situées dans des lieux particuliers (domaines, châteaux, bateau de la CGN). Un officier d’état civil célèbre le mariage dans la salle particulière choisie par les fiancés.

La cérémonie dure en moyenne une heure et demie. L'officier de l'état civil est compétent pour la procédure de mariage et sa célébration. La célébration du mariage dans une salle particulière est possible après entente entre les fiancés et l'entité qui met la salle à disposition. La cérémonie est organisée en accord avec l’officier d’état civil (choix de musique, intervention d’un invité, lecture d’un texte, etc.). Les mariages peuvent être célébrés  tous les jours de la semaine, sauf le dimanche et les jours fériés. Les salles sont plus spacieuses. Un plus grand nombre d'invités peut ainsi prendre part au mariage. Les divers lieux particuliers offrent aussi la possibilité de prolonger la fête sur place, dans un cadre exceptionnel  

Partager la page