Votre identité

Séjour en vue d'adoption

Le motif principal est de permettre l'entrée en Suisse des enfants adoptés ou le séjour des enfants en vue de leur adoption

Si l’adoption est déjà prononcée, les dispositions légales du regroupement familial s’appliquent et le séjour est réglé en application de l’article 3 de l’Annexe 1 de l’Accord du 21 juin 1999 sur la libre circulation des personnes (ALCP) et de l'article 42 de la Loi fédérale du 16 décembre 2005 sur les étrangers (LEI).

Si l’adoption n’est pas encore prononcée, les dispositions légales des enfants placés au sein de familles d’accueil s'appliquent et le séjour est réglé en application de l’article 24 de l’Annexe 1 de l’Accord du 21 juin 1999 sur la libre circulation des personnes (ALCP).

Remarque

Si le placement de l'enfant ne l'est en vue d'une adoption ou si l'autorisation de placement en vue d'adoption émanant du Service de protection de la jeunesse n'est pas délivrée, il convient de se référer au type de séjour UE/AELE «Séjour pour enfant placé».

Documents à fournir

Photographies

Au moment de s'annoncer à la commune, s'agissant des séjours de plus de trois mois, il convient en principe de prévoir :

Si la commune est équipée d'une gestion électronique de ses dossiers, une seule photo peut parfois suffire

Il n'y a pas de qualité photo particulière exigée pour les ressortissants de la UE/AELE, mais il est préférable qu'elle corresponde aux critères d'acceptation des photos pour passeports et cartes d'identité suisses (pdf, 1493 Ko)

Autorité compétente

Le Service de la population est compétent.

Partager la page