Primes d'assurance-maladie

Votre assureur vous a informé du montant à payer pour l'assurance-maladie. Ce montant est plus élevé que le montant actuel. Que pouvez-vous faire?

  1. Adapter la franchise

  2. Changer d'assureur

  3. Changer le modèle d'assurance

    Téléchargez tous les modèles de lettre


    Rappel des primes 2023 du Canton de Vaud

Cette page d'information existe aussi en français facile à lire et à comprendre: cliquer ici

.

1. Adapter la franchise

La franchise est la part des coûts que vous prenez en charge avant que l’assureur commence à vous rembourser des frais. Si vous augmentez votre franchise par exemple de 500 francs à 2500 francs, votre prime d’assurance-maladie sera moins chère, mais vous serez obligé de payer plus de votre propre poche avant que l’assureur assume les frais.

Vous pouvez augmenter votre franchise pour diminuer votre prime.

Ce changement est seulement conseillé si vous n’avez pas souvent des dépenses de santé et si vous disposez d’une réserve pour chaque assuré au-delà la hauteur de la franchise choisie.

Vous devez informer votre assureur de votre augmentation de franchise par lettre recommandée jusqu'au plus tard le 30 novembre. Télécharger le modèle de lettre (PDF, 66 Ko)

Haut

2. Changer d'assureur

L'assurance obligatoire des soins, aussi appelée assurance de base, offre les mêmes prestations à tous, quelle que soit la compagnie d'assurance. Par contre, selon l’assureur, les primes varient.

Vous pouvez comparer les primes des différents assureurs et tenter de trouver un assureur qui est moins cher.

Sous réserve de retard dans le paiement des primes ou participations aux coûts, aucune caisse ne peut refuser de prendre en charge un nouvel assuré pour l'assurance de base, et ceci quel que soit son âge ou son état de santé. Aucun questionnaire de santé ne peut être demandé. Il n'y a donc aucun risque à changer de caisse pour l'assurance de base.

Vous n’avez pas besoin d’avoir le même assureur pour votre assurance de base et votre assurance complémentaire.

Comment procéder ?

  • Comparer les assureurs et leurs primes proposées à l'aide du seul calculateur officiel fourni par l'Office fédéral de la santé publique: www.priminfo.ch.

Haut

3. Changer le modèle d’assurance

Chaque assureur propose différents modèles à différents prix. Il existe par exemple le modèle « médecin de famille » (l’assuré s’engage à consulter, en premier lieu, son médecin de famille), le modèle « télémédecine » (l’assuré doit toujours appeler d’abord un centre de conseil médical avant de se rendre chez le médecin) ou le modèle appelé « HMO » qui se base sur un réseau de plusieurs médecins traitants.
Renseignez-vous précisément sur les conditions des différents modèles avant de changer.

Vous devez informer votre assureur de votre changement par lettre recommandée jusqu’au plus tard le 30 novembre. Télécharger le modèle de lettre (PDF, 66 Ko)

Haut

Les assurances complémentaires

En ce qui concerne les assurances complémentaires, il ne va pas de même. Une fois résiliée, une telle assurance ne peut plus être conclue à partir d'un certain âge ou en cas de mauvaise santé, ou ne peut l'être qu'avec des réserves.

L'assurance de base et une assurance complémentaire peuvent être contractées chez des assureurs différents. Vous recevrez alors deux factures. (Attention, certaines caisses facturent les frais de gestion si vous n'avez chez elles que l'assurance complémentaire : renseignez-vous!)

 

 

Vous souhaitez savoir si vous avez droit à des subsides pour l’assurance-maladie ?

Le Canton de Vaud peut financer une partie ou la totalité de vos primes d'assurance-maladie obligatoire selon votre revenu et votre fortune. Ce soutien financier est appelé subside. Il ne concerne pas les assurances complémentaires. Si vous n’êtes pas bénéficiaire d’un subside, vous pouvez évaluer votre droit au subside en ligne.

Plus d’informations sur les subsides

Haut

Tous les modèles de lettres

Haut

Pour votre bonne information

L'Etat de Vaud ne mandate pas d’entreprises qui appellent à la maison pour offrir leurs services. Toutes les informations disponibles mises à disposition sont gratuites et les conseils sont neutres et sans intérêt financier.

Haut

Partager la page