La médiation en cas de conflit ou désaccord

En tant que patient, personne en situation de handicap ou résident d'un EMS ou d'un établissement socio-éducatif, vous vivez un conflit avec un professionnel de santé ou une institution dans le domaine de la santé et du handicap? Vous pensez que les droits d'un membre de votre famille, qui est soigné à domicile ou dans une institution de soins ou socio-éducative, ne sont pas respectés? Le Bureau cantonal de médiation vous propose gratuitement ses services.

Bureau cantonal de médiation santé et social
Rue Pré-du-Marché 23, 1004 Lausanne
mediation.sante(at)vd.ch 

Tél. +41 21 316 09 86 (pour des conflits dans le domaine du handicap)
Tél. +41 21 316 09 87 (pour des conflits dans le domaine de la santé)

Du lundi au jeudi de 9h00 à 12h00

Dans quel cadre la médiation intervient-elle?

Le Bureau cantonal de médiation traite les plaintes relatives à une violation des droits des patients et résidents séjournant en établissements sanitaires et socio-éducatifs. Il s'adresse aux personnes qui ont le sentiment de ne pas avoir été prises en considération et qui sont choquées de pas avoir été écoutées ni respectées par les professionnels de la santé ou par l'équipe éducative lors d'une prise en charge.

Pour tout autre type de conflit, comme par exemple les litiges financiers, le Bureau cantonal de médiation vous orientera vers d'autres organes de recours.

Les avantages de la médiation

La médiation permet:

  • Aux personnes qui vivent un état de conflit d'améliorer la qualité de leurs relations avec le professionnel de la santé ou l'institution en question ainsi que de trouver des solutions.
  • A pour fonction de se reconstruire et d'ouvrir une nouvelle page.
  • La démarche des plaignants est également citoyenne et préventive afin d'éviter la reproduction d'incidents similaires au sein de la population malade ou handicapée.

Comment une médiation se déroule-t-elle?

  1. Contactez le Bureau de médiation par téléphone ou par email.
  2. Le Bureau de médiation fixera des entretiens préalables avec chaque partie pour entendre séparément leurs versions des faits et cerner les problèmes spécifiques. Lors de ces entretiens, les médiatrices vérifient également si toutes les conditions sont réunies afin d’organiser une séance de médiation conjointe.
  3. Les séances de médiation conjointe incluent deux étapes :
  • La première étape permet aux parties de décomposer les éléments de la problématique, d’ouvrir un débat d’idées pour se reconnaître mutuellement.
  • La deuxième étape consiste à construire un accord à l’amiable. Celui-ci est l’affaire des personnes et constitue un contrat moral. En cas de non aboutissement, la personne plaignante peut être orientée vers un autre organe de recours.

Gratuité et discrétion

Les entretiens et séances de médiation se déroulent sur rendez-vous dans les locaux du Bureau cantonal de médiation situés au centre-ville de Lausanne. La médiation est gratuite et la discrétion est garantie.

Les médiatrices -teurs exercent leur fonction en totale indépendance vis-à-vis des parties en présence ainsi que des autorités sanitaires et des groupes politiques. Les médiatrices -teurs ne sont ni des juristes ni des avocats.

Partager la page