Filière d'hébergement de psychiatrie adulte

Filière d'hébergement de psychiatrie adulte

Filière cantonale de psychiatrie

Le but de la filière cantonale de psychiatrie est le rétablissement de la personne. Elle oriente l’accompagnement vers le développement d’une meilleure image et connaissance de la personne par elle-même, et la soutient dans son insertion sociale.

Dans ce but, le canton de Vaud répond administrativement de 41 établissements psycho-sociaux médicalisés (EPSM), et de 3 pensions psycho-sociales (PPS), regroupant près de 1000 places dans le canton.  

La centrale cantonale d’information et de coordination psychiatrique (CCICp) assure l'information et la coordination des places vacantes.

Dans le cadre de la filière cantonale de psychiatrie adulte, l’Etat entend :  

  • spécialiser et organiser les prestations psychiatriques d’hébergement en différentes missions,
  • coordonner et planifier l’offre cantonale par la CCICp
  • définir et organiser les prestations en ateliers et centres d’accueil de jour
  • Répondre aux besoins de la population psychiatrique vieillissante
  • Coordonner et répondre aux besoins de la transition mineur-majeur en psychiatrie

Etablissement psycho-social médicalisé

Un Etablissement psycho-social médicalisé (EPSM) est un lieu d’hébergement assurant à l’ensemble des bénéficiaires, un accompagnement socio-éducatif et des soins ainsi que des prestations hôtelières, 7jours/7 et 24h/24.

L’EPSM accueille des personnes présentant une fragilité psychique, nécessitant un hébergement spécialisé en psychiatrie. Ses prestations soutiennent l’autodétermination et la réalisation d’un projet de vie le plus autonome possible.

Missions et prestations d'accompagnement

Il existe trois missions d’accompagnement en EPSM, reconnues par la filière :  

  • Maintien des acquis et réhabilitation

Cette mission s’adresse à des personnes souffrant de troubles psychiques, nécessitant un hébergement spécialisé, leurs assurant un cadre de vie sécurisé et organisé sur lequel elles peuvent s’appuyer.   

Cette mission propose un accompagnement psychoéducatif individualisé visant, une meilleure gestion des manifestations de la maladie, une intégration dans la société et un projet de vie. Pour cela, l’accompagnement est orienté vers l’accomplissement autonome de l’ensemble des activités de la vie quotidienne dans le cadre d’activités collectives ou individuelles, permettant à la personne de redéfinir son identité et sa place dans la société. 

  • Réduction des risques et engagement dans le suivi

Cette mission s’adresse à des personnes souffrant de troubles psychiques, dont leur comportement induits soit par des consommations actives de produits psychotropes ou leur refus de soins, rendant leur adhésion au suivi, difficile.

Cette mission propose un accompagnement psychoéducatif individualisé visant la prise de conscience des conséquences de l’absence de soins et de la consommation. Elle vise une meilleure gestion des manifestations de la maladie et une intégration dans la société ainsi qu’un projet de vie autonome et réaliste, permettant de redéfinir l’identité de la personne et la place dans la société. 

  • la mission d’insertion socio-professionnelle

Cette mission s’adresse à des personnes entre 18 et 25 ans, souffrant de troubles psychiques dont les manifestations récentes rendent difficile la poursuite des projets individuels, sans un hébergement et une aide spécialisée.  

Cette mission favorise la gestion des manifestations de la maladie à travers un accompagnement individualisé. Elle développe les compétences menant à l’autonomie des bénéficiaires dans les activités de la vie quotidienne, en s’appuyant notamment, sur la vie communautaire. Elle conduit les bénéficiaires vers la réalisation de leur projet de vie individuel et autonome, leurs permettant de redéfinir leur identité et leur place dans la société.

Pensions Psychosociales

Une pension psychosociale (PPS) est un lieu d’hébergement assurant à l’ensemble des bénéficiaires, un accompagnement socio-éducatif ainsi que des prestations hôtelières, 7jours/7.

Les soins lorsqu’ils sont nécessaires, sont assurés par un organisme de soins à domicile (OSAD). En cela une PPS ne peut pas accueillir un bénéficiaire nécessitant des soins continus ou complexes.

Missions et Prestations d'accompagnement

Une seule mission existe pour les pensions :

  • Accompagnement dans les besoins de base

Cette mission s’adresse à des personnes souffrant de troubles psychiques ou d’une importante désinsertion sociale, nécessitant un hébergement encadré permettant de formuler et de mener à bien un projet de vie individuel et autonome.

Centrale Cantonale d'Information et de Coordination psychiatrique (CCICp)

La CCICp a pour mission de faciliter l’orientation dans le réseau d’hébergement de psychiatrie adulte.

Dans ce sens, elle est à disposition de toute personne intéressée afin de :

Fournir des informations sur le réseau d’hébergement

  • Les différentes missions d’hébergement
  • L’offre dans le réseau psychiatrique et les places disponibles
  • Les prestations des établissements d’hébergement, leurs critères d’admission et les coordonnées de la personne responsable des admissions

Centraliser et gérer l’offre et la demande avec une plateforme Internet Brioche Web Psy

  • Les places disponibles  et des fiches de présentation actualisées de chaque établissement sont à disposition
  • Les professionnels chargés de l’orientation créent la demande sur la plateforme et adressent directement les dossiers
  • La CCICp suit régulièrement tous les dossiers et attribue une place disponible à une personne en cas d’accord de l’usager et de l’EPSM.

Proposer des solutions individualisées et conseiller les professionnels du domaine de l’orientation

  • La CCICp répond à toute sollicitation de personnes (pro ou non) souhaitant un conseil dans l’orientation
  • Elle propose des solutions individualisées de manière concertée avec les personnes référentes (réseau)

Collaborer avec les plateformes régionales existantes dans la gestion des situations complexes

  • La CCICp participe aux plateformes régionales de santé mentale et mène une réflexion sur la gestion des «situations complexes»
  • Une collaboration avec les autres dispositifs (DCISH – DCISA- BRIOs) a été renforcée au travers du traitement de situations de comorbidités

Fournir des statistiques pouvant servir à la planification cantonale en matière d’offres

  • La CCICp fournit des statistiques mensuelles aux instances concernées
  • Elle rédige un rapport d’activité annuel sur l’offre et la demande qui émet des recommandations quant à la planification.

Partager la page