Médiation en cas de conflit ou désaccord

Vous travaillez en tant que professionnel de la santé, des soins ou du handicap et vous êtes en désaccord ou conflit avec un patient ou sa famille, un résident séjournant dans un établissement socio-éducatif ou un EMS ou encore un usager? Le Bureau cantonal de médiation dans le domaine de la santé et du handicap (BCMSS) est au service des professionnels de la santé ainsi que des patients, résidents et proches. Il a pour but de renouer le dialogue entre les parties en conflit tout en rétablissant un lien de confiance.  Il s’agit d’un acte volontaire: aucun des protagonistes ne peut être contraint à cette démarche.

Dans quel cadre la médiation intervient-elle?

Le Bureau cantonal de médiation traite les plaintes relatives à une violation des droits des patients et résidents séjournant en établissements sanitaires et socio-éducatifs. Pour tout autre type de conflit, comme par exemple les litiges financiers, le Bureau cantonal de médiation vous orientera vers d'autres organes de recours.

La médiation en bref

  • Cadre : la médiation traite des plaintes liées à une violation des droits des patients et résidents séjournant en établissements sanitaires et socio-éducatifs. Pour d’autres types de litiges, financiers par exemple, il peut réorienter vers d’autres organes de recours.
  • Procédure : le BCMSS peut être contacté par téléphone ou email. Il s’entretien avec chaque partie, puis organise des séances conjointes.
  • Gratuité et discrétion : la médiation est gratuite et la discrétion est garantie
  • Indépendance : Les médiatrices -teurs exercent leur fonction en totale indépendance vise-à-vis des parties en présence ainsi que des autorités sanitaires et des groupes politiques. Les médiatrices ne dispensent pas de conseil juridique.

Les avantages de la médiation

L’acte de parole dans un lieu neutre a parfois plus de crédit, aux yeux des familles, que dans le bureau du directeur ou du médecin. La médiation permet ainsi de restaurer l’estime réciproque entre usager et professionnel, elle fait prendre conscience et transforme les relations. La médiation peut contribuer à l’amélioration du fonctionnement de la structure et de la prise en charge des usagers. Elle permet également de préserver la réputation des professionnels et des établissements en évitant que critiques et rumeurs ne se répandent sur la place publique.

La médiation est gratuite et la discrétion est garantie.

Les médiatrices exercent leur fonction en totale indépendance vis-à-vis des parties en présence ainsi que des autorités sanitaires et des groupes politiques. Les médiatrices ne dispensent pas de conseil juridique.

Autres instances vaudoises de médiation des organisations professionnelles

Médiateur de la Société vaudoise de médecine (SVM)
Société vaudoise de médecine, médiateur
Ch. de Mornex 38, CP 7443, 1002 Lausanne
Tél. +41 21 651 05 05

Commission de médiation de la Société vaudoise des médecins-dentistes (SVMD)
Société vaudoise des médecins-dentistes - Commission de médiation
Route du Lac 2, CP 1215, 1094 Paudex
Tél. +41 21 351 54 04

Droits des patients et résidents
De nombreuses ressources peuvent vous aider pour mieux connaître vos droits en tant que patient ou résident. Elles sont répertoriées à la page Droits des patients.

 

 

Partager la page