Maladies transmissibles

L’Etat de Vaud veille sur les maladies les plus contagieuses et dangereuses en imposant des mesures de protection. En outre, partout dans le canton de Vaud, des centres spécialisés proposent des conseils et dépistages en cas d’infections sexuellement transmissibles. Une autre mesure de précaution de santé sont les vaccins.

Quoi faire en cas de maladie hautement contagieuse ?

Des maladies infectieuses peuvent être transmises de personne à personne ou par l’alimentation, l’eau, les animaux. Elles peuvent être liées à des bactéries, des virus, des parasites ou des champignons. L’Office du Médecin cantonal surveille en permanence les maladies les plus contagieuses et dangereuses. Il prend rapidement des mesures en cas de risque afin de protéger la population. 

Les maladies listées ci-dessous nécessitent la mise en place rapide de mesures de prévention. Il faut contacter au plus vite

  •    l’Office du Médecin cantonal (tél. +41 21 316 42 43 ; lundi au vendredi, 8h00 – 16h30)
  •    ou, hors de ces heures d’ouverture, la garde des médecins (tél. 0848 133 133)
Suspicion ou infection confirmée à déclarer par téléphone dans les 2 heures Suspicion ou infection confirmée à déclarer par téléphone dans les 24 heures
Fièvre hémorragique virale (Fièvre de Crimée-Congo, Marbourg, Ebola, Lassa) Maladie invasive à méningocoque
Botulisme Rougeole
Charbon/anthrax Rage
Syndrome respiratoire aigu sévère (SARS) Diphtérie
Middle East respiratory syndrome (MERS) Flambée de cas
Peste Cholera
Variole  

Pour les autres maladies à déclarer dans les 24 heures qui ne sont pas listées ci-dessus, les mesures à mettre en place diffèrent légèrement. Le formulaire de déclaration à télécharger peut être adressée par courrier A ou par email (infectionsdeclarations@vd.ch) à l’Office du Médecin cantonal.

Infections sexuellement transmissibles: conseils et dépistages

Les infections sexuellement transmissibles (IST) se transmettent d’une personne à l’autre lors de rapports sexuels. Il peut s’agir d’infections virales (VIH, hépatite B et C, HPV, herpes), bactériennes (syphilis, gonorrhée, chlamydia, LGV) ou fongiques (mycose, candidose). Les risques de transmission varient en fonction des pratiques sexuelles (pénétrations vaginale et anale, rapports bucco-génitaux, partage de sex-toys). La plupart des infections sexuellement transmissibles peuvent rester asymptomatiques pour une période plus ou moins longue. En l’absence de traitement, certaines d’entre elles peuvent entraîner des complications sévères, notamment des troubles neurologiques, du cancer, de l’infertilité chez la femme. L’utilisation du préservatif prévient efficacement la transmission du VIH et réduit le risque d’autres infections.

Informations détaillées sur le VIH et les autres infections sexuellement transmissibles:

 

Se faire dépister

Les personnes qui ont plusieurs partenaires sexuels, qui entrent dans une nouvelle relation et souhaitent se passer du préservatif, qui présentent des symptômes évocateurs d’une infection sexuellement transmissibles (démangeaisons, rougeur, lésions génitales, écoulements, fièvre) ou qui ont été exposées à un risque de transmission, devraient se faire dépister pour bénéficier, le cas échéant, du traitement approprié.

Pour un dépistage du VIH et des autres infections sexuellement transmissibles, vous pouvez vous adresser à votre médecin traitant ou à une consultation spécialisée où l’anonymat peut être garanti.

Consultations de santé sexuelle de la fondation PROFA

Consultation anonyme VIH-IST de la Policlinique médicale universitaire de Lausanne

Consultation avec Checkpoint (pour les hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes ou les personnes trans)

 

Safer-sex check en ligne

Vous pouvez évaluer les risques auxquels vous auriez pu être exposé-e en répondant au safer-sex check (questionnaire anonyme). Vous obtiendrez des conseils adaptés à votre situation: https://www.lovelife.ch/fr/safer-sex-check/

 

Traitement d’urgence VIH

Si vous avez été exposé à un risque important de transmission du VIH (rapport non protégé avec une personne séropositive non traitée ou de statut sérologique inconnu), vous devez vous adresser le plus tôt possible (dans un délai maximal de 48 heures) au service des urgences de l’hôpital le plus proche (ou au checkpoint Lausanne). Vous pourrez ainsi bénéficier d’une prophylaxie post-exposition (PEP) qui réduit le réduit le risque d’une infection par le VIH.

Se faire vacciner

Les vaccinations sont des mesures préventives qui permettent d'éviter l'apparition de différentes maladies infectieuses pouvant présenter des complications graves. Elles imitent l'immunisation naturelle. Les réactions aux vaccins sont généralement faibles. Ces derniers ne provoquent pratiquement jamais les symptômes et les complications de la maladie contre laquelle ils protègent.

Plus il y a de personnes vaccinées, plus les maladies deviennent rares. Les vaccinations ne permettent donc pas seulement de protéger vous-même; elles protègent également les autres, notamment les enfants, les nouveau-nés, les femmes enceintes et les adultes en général.

Les vaccins sont effectués par un médecin. Depuis 2016, certaines pharmacies du canton de Vaud proposent des vaccins contre la grippe, l'encéphalite à tiques, l'hépatite A (2e dose), l'hépatite B (2e dose), l'hépatite A+B (2e dose), la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR).

Plus d’informations sur les vaccins

Pour avoir son carnet de vaccination avec soi : télécharger l'application mobile "myViavac"

Vaccination pour le personnel des crèches

Vaccinations aux écoles

Partager la page