Votre identité

Conseils santé

Pourquoi et comment entretenir votre santé bucco-dentaire

Prévention : hygiène et contrôles

L’hygiène joue un rôle prépondérant dans la santé bucco-dentaire.

  • Maintenez une bonne hygiène en vous brossant les dents au minimum 2 fois par jour (idéalement après chaque repas), par des mouvements rotatifs doux sur les dents et les gencives, et brossez-vous la langue. Le brossage doit se faire dès l’apparition des premières dents de lait.
  • Consultez votre médecin-dentiste ou votre hygiéniste dentaire 1 à 2 fois par année: 


Pour en savoir plus sur les gestes de prévention
Les conseils de la Société suisse des médecins dentistes :

L’enfance, période clé

La santé bucco-dentaire est un bien qu’il faut entretenir dès l’enfance et l’apparition des premières dents de lait. À la naissance, les bactéries qui provoquent des caries ne sont pas encore présentes dans la bouche. Sa contamination par les bactéries de l’entourage peut déterminer en grande partie la future santé de ses dents et de sa bouche. Nettoyer la tétine de son enfant en la mettant dans sa bouche va favoriser le passage des bactéries dans la bouche de l’enfant. Goûter le biberon ou les aliments avant de les donner à son enfant risque aussi de transmettre des bactéries. Il faut donc éviter ces gestes.

L’hygiène bucco-dentaire doit commencer dès l’apparition des premières dents.


Telecharger le flyer de la Société suisse des médecins-dentistes

C’est aussi un âge qui permet l’apprentissage et la consolidation des règles de prévention et d’hygiène. La famille et les proches jouent un rôle déterminant.

Alimentation

Une alimentation équilibrée et un mode de vie sain jouent aussi un rôle

  • La consommation de sucre est la principale cause de carie, il est donc important d’en limiter la quantité et la fréquence des apports au quotidien, en particulier pour les enfants.
  • Une alimentation saine et équilibrée contribue à la santé générale comme à celle des dents. En particulier, la consommation de boissons acides et sucrées par les jeunes contribue au fléau de l’érosion dentaire.

Le tabac et l’alcool sont nocifs pour la santé en général et pour la santé bucco-dentaire.

Pour en savoir plus sur l’alimentation et la santé bucco-dentaire

Soins dentaires et assurance

Les études indiquent qu’entre 3 et 20 % des gens peuvent renoncer à des soins dentaires, principalement en raison des coûts. Obtenir un soutien financier est possible selon votre situation.

VERS LES AIDES

Un contrôle professionnel est recommandé au minimum une fois par année. D’un point de vue économique autant que pour la santé, le contrôle régulier permet d’éviter une dégradation qui pourrait être plus grave sur le plan de la santé et coûter plus cher.

De la même manière, conclure une assurance dentaire pour un enfant à sa naissance est un bon calcul : pour une somme mensuelle modique, l’assurance permet de se voir rembourser en cas de problèmes dentaires ou orthodontiques plus tard dans la vie.

Prenez soin de votre santé

Préservez-vous des complications

Une mauvaise santé bucco-dentaire peut entraîner :

  • des complications au niveau de la bouche : des infections et des douleurs
  • de la malnutrition, des carences et une dégradation de votre état de santé pouvant aller jusqu’à des troubles immunitaires, des troubles du sommeil, des maladies cardiovasculaires, des infections respiratoires, etc.

La carie, cette épidémie

Au niveau mondial, plus de la moitié de la population mondiale souffre d’affections bucco-dentaires, la plus fréquente étant la carie sur les dents définitives, alors que la carie peut être évitée dans la plupart des cas, si l’on prend les mesures nécessaires. La majorité de la population sera malheureusement un jour confrontée à un problème bucco-dentaire tel que carie, parodontose ou gingivite. Si vous en avez, vous n’êtes pas une exception, il n’y a pas de honte à avoir.

En Suisse, les mesures d’hygiène bucco-dentaire, accompagnées par l’utilisation du fluor, ont déjà porté des fruits : elles ont permis de réduire de 90 % les caries chez les enfants scolarisés entre 1964 et 2009. Il n’en reste pas moins que près d’un enfant sur 4 est atteint de carie précoce de l’enfance dans le canton et que les caries se concentrent chez les personnes les plus vulnérables.

Léa Sprunger, athlète

Ashley et Luna, blogueuses

Alvyn Sanches, footballeur au Lausanne-Sport

Partager la page