Devenir agent-e de détention

Présentation du métier

Si le domaine de la sécurité publique vous attire, que vous désirez vous épanouir dans un environnement professionnel où l'aspect social et humain est de première importance.

Si faire face à de nombreux défis vous stimule et que vous souhaitez vous investir dans une formation vous offrant de réelles opportunités, alors n'hésitez pas devenez agent de détention dans l'un de nos établissements pénitentiaires.

Le poste d’agent-e de détention consiste notamment à :

Lieux de travail : Etablissements de la Plaine de l’Orbe, prison de la Tuilière (Lonay), prison de La Croisée (Orbe)prison du Bois-Mermet (Lausanne), établissement du Simplon (Lausanne), Etablissement de détention pour mineurs "Aux Léchaires" (Palézieux)

Conditions

Les conditions suivantes sont requises pour pouvoir postuler comme agent de détention :

Informations salariales

Le salaire est fixé par le Service du personnel de l’Etat de Vaud en fonction des diplômes obtenus, du nombre d’années d’expérience professionnelle et des liens entre vos expériences professionnelles et la fonction d’agent de détention.

Un agent de détention breveté bénéficie d'un salaire de classe 8, soit minimum 68’667 et maximum 99’567 francs (salaire annuel brut, 13e compris).

Au salaire brut viendront s’ajouter des indemnités pour le travail de nuit, de week-end et jours fériés.

Jusqu'à l'obtention du brevet, le salaire est basé sur celui de la classe 7, soit au minimum 63'781 francs, sans expérience professionnelle. (lien vers l'échelle des salaires 2020 (PDF, 43 Ko))

 

 

Formation brevet à Fribourg

Les agents de détention engagés en contrat à durée indéterminée suivent obligatoirement la formation pour le personnel pénitentiaire à Fribourg, ainsi que des cours de self-défense, de supervision, de samaritains et autres formations continues. La fonction d'agent de détention oblige le candidat à suivre et obtenir un brevet fédéral en cours d'emploi. Il faut donc être prêt à travailler au sein de nos établissements pour une durée minimale de 7 ans.

Les collaborateurs reçoivent pendant la 1ère année une formation pratique au sein de leur établissement, puis suivent une formation théorique en cours d'emploi allant de 2 à 5 ans, dont environ 16 semaines de cours réparties sur 2 ans. La formation se termine par l'examen professionnel fédéral à l'occasion duquel les candidats rédigent et présentent un mémoire. Dès l'obtention du brevet, vous devrez aussi effectuer 3 ans de travail comme redevance à l'Etat par rapport au coût de la formation.

De plus, si vous arrêtez votre formation avant l'obtention du brevet, un remboursement vous sera demandé au prorata temporis. Il n'y a que 2 échecs qui sont autorisés dans le cadre de la formation. Après 3 échecs, il y a licenciement car nous ne pouvons pas conserver du personnel non breveté.

Vous trouverez de plus amples informations sur les cours et la formation au Centre Suisse de Compétences en matière de Sanctions Pénales (CSCSP) au travers du site de l'école

Horaires irréguliers

Travailler avec des horaires irréguliers demande de la flexibilité, mais permet également de bénéficier de jours de congé dans la semaine.

Conditions de postulation

Seuls les dossiers complets seront pris en compte !

A ce titre nous attendons volontiers de votre part, les documents suivants :

  • lettre de motivation
  • curriculum vitæ
  • copies des diplômes et autres attestations de formation
  • certificat(s) de travail
  • copie d'une pièce d'identité (suisse ou livret C)
  • copie du permis de conduire suisse
  • photo passeport
  • les originaux du casier judiciaire et de l'extrait des poursuites datant de moins de 3 mois, seront demandés aux candidat-e-s retenu-e-s dans un processus de recrutement

Merci d'adresser votre dossier au secteur recrutement : spen.candidatures(at)vd.ch

Service pénitentiaire

Unité des Ressources Humaines

Chemin de l'Islettaz

Bâtiment A

1305 Penthalaz

Partager la page