Opération ALPA 2018

OPERATION ALPA 18

La sécheresse de l'été 2018 due à plusieurs semaines sans pluie conjuguée à de fortes chaleurs a rendu très difficile l'alimentation en eau du bétail dans les alpages du Jura vaudois, dans le secteur St-Cergue - Provence et particulièrement dans le secteur Marchairuz-Mollendruz, ainsi que dans les Préalpes vaudoises. Le plan ORCA sécheresse et canicule a été déclenché pour les secteurs Préalpes et Jura, permettant de faire appel aux moyens de transport aérien de l’armée.

L'Etat-major cantonal de conduite a coordonné cette opération, du 6 au 26 août 2018, aux côtés des partenaires sécuritaires engagés dont la Protection civile vaudoise, la Direction générale de l'agriculture, de la viticulture et des affaires vétérinaires (DGAV), l'ECA et l'Armée.

Lien vers les communiqués de l'EMCC

Bilan de l'opération

Les militaires du bataillon d’intervention d'aide en cas de catastrophe ont installé en début d’opération deux bassins de 50m3 pour effectuer la distribution d'eau, le premier situé au bord du lac de Joux à L’Abbaye et le second sur la place d’armes des Rochats au-dessus de Provence. Les Forces aériennes, coordonnées par la division territoriale 1, ont transporté 240 m3 ce qui représente plus de 150 rotations d’hélicoptère.

Ce dispositif conçu et conduit par l’EMCC, a été exploité chaque jour par quelque 20 membres de la protection civile pour les sites de L'Abbaye, Provence et Concise, qui ont pu s’appuyer sur des systèmes de pompes mise à disposition par l’ECA. Plusieurs hélicoptères de l’armée ont été engagés alors que 6 officiers de l’EMCC et de la div ter 1 ont assuré la conduite, conseillés par 3 spécialistes de la DGAV. La Direction générale de la mobilité et des routes a quant à elle spontanément mit à disposition une capacité de transport.

Pour ce qui est du coût de l’opération, le budget initial, d’environ CHF 80'000.-, sera respecté. Lors d’un engagement en cas de catastrophe (ACC), le DDPS assume l’intégralité des frais liés aux prestations fournies par l’Armée.

Partager la page