Votre identité

3 questions à Sylvie Bula

"La cohérence du cadre est primordiale"

Trois questions à Sylvie Bula en lien avec l'élargissement de la mission de l'EDM "Aux Léchaires"

Que représente cet élargissement du cercle de personnes pouvant être placées à l’EDM « Aux Léchaires » pour le Service pénitentiaire?

Il disposera désormais d’un outil lui permettant de prendre en charge spécifiquement la population des jeunes adultes, particulièrement marquée par son taux de récidive, en ciblant une action socio-éducative et socioprofessionnelle tout en exécutant la sanction.

Quel sera le « profil » des personnes pouvant y être placées?

L’EDM Aux Léchaires accueillera des personnes dont la réinsertion en Suisse est possible au terme de la détention, n’ayant jamais connu de séjour en établissement de détention pour adultes, étant poursuivies ou condamnées pour des délits uniquement (et non des crimes au sens du Code pénal). La configuration de l’établissement permet en outre de garantir un hébergement séparé des mineurs.

Par qui l’opportunité d’élargir la mission de l’EDM a-t-elle été évaluée?

Les principaux partenaires concernés sont le Tribunal des mineurs vaudois, le Service de protection de la jeunesse et le Centre hospitalier universitaire vaudois. Tous ont salué la pertinence de ce concept en soulignant notamment l’aspect de la continuité de la prise en charge dans une tranche d’âge où la cohérence du cadre est primordiale.

(Entretien paru dans la Feuille des avis officiels du 19 février 2016)

Partager la page