Les témoignages de celles et ceux qui sont passé·e·s par là

Les témoignages de celles et ceux qui sont passé·e·s par là

Vous avez des problèmes d'argent ? Découvrez les témoignages de celles et ceux qui sont passé·e·s par là.

Des personnes qui se sont trouvées un jour dans une situation de surendettement témoignent de leur expérience. La lecture de leurs témoignages permet d’adopter les bons réflexes et de trouver de l’aide en cas de situation financière difficile.

Ne vous tournez pas vers les sociétés privées de recouvrement de créance

Le jour où j’ai perdu mon emploi, c’était un autre engrenage : on se rend compte que l’on n’arrive plus à tout payer et on commence à chercher ce qu’on appelle communément des repreneurs de dettes. Je me battrai pour décourager tous ceux qui seront tentés par ces boîtes […].
Sur les 400.- francs que je leur versais tous les mois, seulement 83.- francs allaient chez mes créanciers! Ils vous donnent une brochure avec toutes les conditions, écrit tout petit… c’est comme quand on fait un abonnement téléphonique, on le range et on ne le lit jamais. Jusqu’à ce que j’appelle mes créanciers et que je constate que mes dettes, elles, n’avaient pas bougé d’un iota! « Ce sont les intérêts que nous sommes en train de payer », qu’ils m’ont dit. Sur les 5’000.- francs que je leur ai versés, mes créanciers ont touché 1’000.- francs!

Tournez-vous vers nos spécialistes, qui pourront vous conseiller et vous proposer des solutions adaptées à votre cas

L’assistante sociale qui me suit, elle a téléphoné à tous les créanciers, aux poursuites, partout, partout! Franchement, moi, alors que ce sont mes dettes, je ne l’aurais jamais fait. […]
On a été jusqu’au tribunal, mon assistante sociale a négocié toutes mes dettes, tous les créanciers ont accepté, sauf un au départ, à qui je devais 200 balles. Pour finir, il était d’accord sous réserve qu’il soit le premier remboursé...

Il existe des formations ou des fiches pratiques en ligne pour établir son budget

C'est bien de nous rendre attentifs à combien coûtent les choses, comment payer les choses et faire un budget.

Propos recueillis par le CSP

Quand c’est possible, essayez de faire quelques économies

Je savais qu'il fallait prévoir de la marge, mais maintenant je sais qu'il faut en prévoir beaucoup plus! J’ai toujours réussi à mettre un petit peu de côté, mais je ne me rendais pas forcément compte du prix élevé de certains imprévus. Même quand tout va bien, on ne sait jamais de quoi demain sera fait.

Propos recueillis par le CSP

Les partenaires de l’État de Vaud mènent des campagnes dans les classes pour sensibiliser les jeunes

Les ateliers du CSP sont bien présentés et simples à comprendre. C'est bien d'avoir cette prévention, dans une phase juste avant notre majorité et notre indépendance. Il faut comprendre ce qu'on va vivre, c'est bien d'en parler. C'est important de faire cette prévention, même avant le post-obligatoire. Cela concerne tous les jeunes qui vont avoir 18 ans et tous les jeunes qui vont avoir une rentrée d'argent, même avant 18 ans!

Propos recueillis par le CSP

Partager la page