L'aménagement du territoire dans le canton

L’aménagement du territoire a la charge de coordonner toutes les politiques publiques qui concernent le territoire. Cela consiste à planifier et coordonner l’utilisation du sol, l’organisation du bâti, ainsi que la répartition des équipements et des activités dans l’espace géographique. Cette mission incombe au Service du développement territorial et à l'ensemble des communes.

Coordonner des intérêts multiples

Les questions d'aménagement portent sur des aspects complexes et interdépendants, parfois contradictoires: gestion de la demande de logements et d’espaces de loisirs, évolution de la mobilité, de l'agriculture, préservation des sites, du patrimoine bâti et du paysage, lutte contre le bruit, accueil d’entreprises, ou encore reconversion d’anciens sites industriels. L’aménagement du territoire doit coordonner ces multiples intérêts afin de proposer un développement harmonieux et durable pour le canton. C'est le plan directeur cantonal qui fixe le cadre et les principes d'aménagement appliqués dans le territoire vaudois.

Des compétences cantonales et communales

L’aménagement du territoire prévoit la séparation stricte des territoires constructibles (en zone à bâtir) et non constructibles (hors zone à bâtir). Les zones à bâtir sont planifiées par les communes, au moyen de plans d'affectation, et approuvées par le Canton. Les communes sont ensuite responsables de la police des constructions sises dans les zones à bâtir. Les constructions sises hors des zones à bâtir sont régies par la loi fédérale sur l'aménagement du territoire et nécessitent une autorisation délivrée par le Canton.

Le paradigme actuel en matière d'aménagement du territoire

Partager la page