Outil de monitoring pour suivre l'évolution des surfaces d'assolement

Le Plan sectoriel des surfaces d’assolement (PS SDA), approuvé le 8 mai 2020, a pour but de protéger les meilleures surfaces cultivables. Chaque canton est tenu de garantir en tout temps un contingent de surfaces d’assolement (SDA) sur son territoire (75'800 hectares pour le canton de Vaud).

Afin de pouvoir respecter cette exigence et de répondre au développement attendu du canton, les services de l’Etat ont mis en place un outil de monitoring permettant de suivre l’évolution des SDA et des projets s’y déployant.

L’outil monitoring SDA est un guichet cartographique interactif. Les projets sont renseignés via une géodonnée. L’outil monitoring SDA lit les données au format *.dxf ou au format *.gdb zippé. Des fichiers types sont mis à disposition pour les utilisateurs.

La Direction générale du territoire et du logement (DGTL) est l’administratrice de l’outil. Elle fournit les accès aux utilisateurs et accompagne les services pour renseigner l’outil.

Données DXF

Les projets renseignés via des données au format *.dxf doivent utiliser les fichiers types «emprise_sda.dxf» et «gain_sda.dxf».

L’utilisateur doit dessiner :

  • Les objets de type polygone ;
  • Dans les calques nommés «emprise_sda» ou «gain_sda» ;
  • A l’intérieur du rectangle présent dans le calque « 0 », qui équivaut au périmètre du canton de Vaud dans le cadre de référence MN95.

Télécharger les données DXF (ZIP, 49 Ko)

Données GDB

Si les projets sont enregistrés dans une donnée au format *.gdb, celle-ci soit être zippée et avoir comme cadre de référence MN95.

Pour les géodonnées de type gains :

  • La géodonnée doit contenir une classe attributaire nommée «SDA_Oui_No»
  • La valeur attributaire doit être «OUI» pour que la surface puisse être importée.

Pour les géodonnées de type emprises :

  • Aucune classe attributaire ou attribut particulier n’est demandée.

Télécharger les données GDB (ZIP, 47 Ko)

Partager la page