Organisation

Situation actuelle

Depuis 2013, les actions entreprises par l’Etat de Vaud en lien avec la thématique de l’amiante ont été menées essentiellement au sein de la Cellule amiante (voir ci-dessous), coordonnée par le CHUV et présidée par le chef du Département de l’action sociale et de la santé (DSAS).

Fin 2016, le Conseil d'État a décidé de remplacer la Cellule amiante par une nouvelle Cellule environnement et santé publique (CESP)  afin d'y traiter diverses problématiques en lien avec les effets de l’environnement sur la santé. Placée sous la responsabilité du chef du DSAS, la CESP est composée de représentants du Département du territoire et de l'environnement (DTE) et du DSAS.

Depuis 2018 et la fin des travaux de la Cellule amiante, la thématique de l’amiante est rattachée à la CESP. Un chef de projet est engagé fin 2018 afin de structurer le nouveau plan d’action de l’Etat sur l’amiante.

Cellule Amiante (historique)

En 2003, la découverte d’amiante dans certaines écoles a incité l’Etat de Vaud à entreprendre des inventaires dans son parc immobilier et à créer une cellule amiante. De ce fait, en 2004, sous l’égide du chef du Département des infrastructures (DINF), les différents services du Canton ont initié une démarche pour élaborer un inventaire de la présence d’amiante dans leurs bâtiments. En collaboration avec l’Institut universitaire romand de santé, l’Etat de Vaud a développé une méthodologie d’analyse des bâtiments.

En parallèle, une cellule amiante permanente a été mise sur pied dans le but de prendre les éventuelles décisions urgentes pour les bâtiments propriétés de l’Etat et de proposer une planification de l’assainissement des bâtiments concernés.

La méthodologie a ensuite été revue en 2008, à la suite de différentes problématiques de mise en œuvre. En 2010, la démarche a été étendue aux communes et aux bâtiments privés.

Consécutivement aux nombreuses activités de prévention liées au risque amiante entreprises par le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), le chef du Département du DSAS a sollicité l’hôpital universitaire afin qu’il réunisse, dans le cadre d’une conférence, les différents partenaires impliqués dans la gestion du risque amiante. Cette conférence a eu lieu le 9 juin 2011.

Par la suite, la cellule amiante du canton de Vaud a été réactivée et s’est réunie une première fois le 25 mars 2013 ; une seconde conférence est organisée le 4 novembre 2014 au CHUV. La cellule était constituée de membres permanents du Service immeubles, patrimoine et logistique (SIPAL, aujourd’hui DGIP), du CHUV, du Service de la santé publique de l’Etat de Vaud (SSP, aujourd’hui DGS) et de la SUVA.

Actes des conférences amiante

Actes de la conférence du 4 novembre 2014 (PDF, 5,48 Mo)

Actes de la conférence du 6 mars 2017 (PDF, 1,62 Mo)

Partager la page