Action socio-éducative

L'action socio-éducative est la part la plus importante de l'intervention du Service de protection de la jeunesse. Elle peut être conduite à la demande ou avec l'accord des parents ou sur la base d'un mandat judiciaire civil ou pénal.

L'assistante ou l'assistant social référent définit les objectifs de l'action ou met en oeuvre ceux qui sont définis par le mandat de l'autorité judiciaire.

Objectifs

Les objectifs de l'action socio-éducative sont :

  • d'assurer ou de contribuer à la protection du mineur, en prenant des mesures pour prévenir, limiter ou faire disparaître la mise en danger de son développement
  • de mobiliser les ressources et de favoriser les changements nécessaires à l'évolution de la situation, notamment pour que les parents développent ou se réapproprient les compétences nécessaires à la protection et au développement de leur enfant.

Ressources

Le Service de protection de la jeunesse peut faire appel, en plus de ses propres prestations :

  • à des ressources éducatives en externat, par exemple : l'Action éducative en milieu ouvert (A.E.M.O.) ou les structures d'accueil de jour spécialisées
  • Croix-Rouge Suisse / section Vaud - Service "Trait d'Union" : surveillance de visites à domicile, sur mandat judiciaire
  • Centre de consultation Les Boréales : centre de consultation de la maltraitance intrafamiliale
  • Service social international : prestations d'assistance socio-juridique et de liaison pour le traitement de dossiers transnationaux en matière de protection des mineurs
  • Familles solidaires : prestations destinées aux mineurs victimes d'abus sexuels et à leurs parents ; prestations pour jeunes auteurs d'actes d'ordre sexuel dans le cadre de la procédure pénale
  • à des institutions éducatives ou des familles d'accueil pour organiser le placement de l'enfant, lorsqu'il en a le mandat, sur demande fondée des parents ou avec leur accord

Intervention pluridisciplinaire

Lorsque plusieurs intervenants professionnels doivent collaborer au sujet d'un mineur, c'est le Service de protection de la jeunesse qui réunit et conduit le réseau d'intervention pluridisciplinaire.

Bilan et fin de l'action socio-éducative

La pertinence de l'action socio-éducative est périodiquement réévaluée par le Service de protection de la jeunesse, ou à la demande des parents. Elle prend fin soit d'entente avec les parents si elle est menée en accord avec eux, soit d'entente avec l'autorité judiciaire si l'action socio-éducative est menée sur la base d'un mandat judiciaire.

Le Service de protection de la jeunesse peut poursuivre son action socio-éducative au-delà de la majorité, si cette action est nécessaire pour permettre au jeune adulte d'atteindre l'autonomie.

 

 

A qui s'adresser ?

Offices régionaux de protection des mineurs :
- ORPM Ouest
- ORPM Nord & Antenne de Payerne
- ORPM Centre
- ORPM Est

Quel est l'office compétent ?

Consultation de dossier

Lorsqu'une personne qui a été suivie par le Service de protection de la jeunesse souhaite consulter son dossier, elle s'adresse au chef du Service de protection de la jeunesse.

La consultation du dossier se fait en principe dans les bureaux du Service de protection de la jeunesse à Renens.