Le Conseil d’État met en place, avec l’aide de l’armée, l’approvisionnement en eau pour les alpages touchés par la sécheresse

Communiqué du Conseil d'Etat

Publié le 3 août 2018

La Suisse connaît l’été le moins pluvieux depuis près de 100 ans. Afin d’éviter un retour prématuré des troupeaux, et sous la direction de l’État-major cantonal de conduite, une opération d’approvisionnement en eau pour les alpages jurassiens et des Préalpes va démarrer à partir du 6 août.  

Partager la page

Le canton de Vaud compte plus de 1000 alpages et 40'000 têtes de bétail qui estivent. La majorité des alpages dispose de sources ou de citernes suffisantes, ou est reliée au réseau d’eau potable pour affronter des sécheresses de plusieurs semaines. Toutefois, la canicule qui sévit en ce moment sur toute l’Europe, ainsi que les déficits hydriques de ces trois dernières années ont, pour conséquence, que certains alpages, principalement dans les Préalpes et dans le Jura, ne disposent plus que de quelques jours de réserve d’eau pour abreuver leurs troupeaux.

Plan ORCA

Le plan ORCA sécheresse et canicule a été déclenché pour les secteurs Préalpes et Jura. Cela permet ainsi de faire appel aux moyens de transport aérien de l’armée. Le plan ORCA doit être déclenché, car il est nécessaire d'avoir recours aux hélicoptères de l'armée pour alimenter les alpages qui ne sont pas accessibles par la route par camion-citerne. Un accord de principe sur les modalités d’engagement de l’armée a été conclu.

Bien-être animal

Ces mesures visent le bien-être animal et permettront ainsi d’éviter que du bétail périsse ou que des bêtes soient abattues en raison du manque de fourrage et de l'absence d'eau pour les abreuver. Une descente prématurée du bétail en plaine aurait, comme conséquence, la consommation d'eau sur des réseaux d'eau potable déjà mis à forte contribution, voire, parfois, déjà soumis à restriction, ainsi que la consommation de fourrage pour l'hiver alors que la sécheresse a déjà diminué les récoltes de manière importante.

Les leçons de 2015

L’opération qui va démarrer sera, sauf modification des conditions météorologiques, plus restreinte que celle organisée en 2015. En effet, un certain nombre d’alpages ont pris des mesures telles que la construction de bassins de rétention, l’amélioration des captages, ou l’agrandissement des dispositifs permettant de récolter l’eau de pluie. L’eau sera prélevée exclusivement dans les lacs suisses pour ne pas reproduire l’incident du lac des Rousses en France. En cas de nécessité et tout comme en 2015, l’État-major cantonal de conduite fera appel aux transporteurs privés pour l’approvisionnement des chalets accessibles par route.

Bureau d'information et de communication de l'Etat de Vaud

Renseignements

  • DEIS, Philippe Leuba, conseiller d'État,
    021 316 60 10
  • DIS, Denis Froidevaux, chef de l’Etat-major cantonal de conduite,
    079 214 14 22
  • DEIS, Direction générale de l'agriculture et de la viticulture, Frédéric Brand, chef de service,
    079 372 82 32

Téléchargements

Cette page permet de retrouver tous les communiqués publiés depuis 1997 par le Conseil d'Etat, les départements de l'administration cantonale, le Grand Conseil et l'Ordre judiciaire. Son raccourci est www.vd.ch/communiques.
Les communiqués diffusés par les autres institutions de l'Etat sont disponible sur les pages suivantes:

Partager la page