Les enfants en bas âge ralentissent la progression du niveau de vie

Flash statistique

Statistique Vaud

Publié le 28 janvier 2020

Le niveau de vie progresse au cours de la carrière professionnelle, mais la vie familiale limite son développement. Ainsi, s’il croît de 50 % entre le début (18-29 ans) et la fin (45-64 ans) de la vie active, le niveau de vie médian des familles est toujours plus bas que celui des ménages sans enfant. L’âge des parents à l’arrivée du 1er enfant, mais aussi la structure du ménage et l’âge des enfants jouent un rôle prépondérant. C’est en effet avant quatre ans que les enfants ont le plus d’impact sur l’activité professionnelle, ce qui restreint d’autant les ressources financières.

Partager la page

Le niveau de vie permet de comparer différents types de ménages en considérant à la fois leurs moyens et leurs besoins financiers. Il tient compte des revenus, d’une partie de la fortune, des dépenses obligatoires ainsi que du nombre de personnes dans le ménage.

Parmi les différents types de ménages, les couples sans enfant ont le niveau de vie le plus élevé. Il est supérieur de 20% à celui de l’ensemble des ménages. Les familles, soit les ménages avec enfants, disposent d'une aisance financière moindre. De plus, leur niveau de vie tend à diminuer avec le nombre d’enfants en raison de l’augmentation des besoins. Les possibilités d'activités professionnelles sont aussi plus limitées (baisse du temps de travail notamment). Ainsi, le niveau de vie des couples avec 3 enfants et plus (51’500 francs) est inférieur à celui de l’ensemble des ménages (56’300 francs).

Le niveau de vie progresse au fur et à mesure du parcours de vie. L’entrée sur le marché du travail, la constitution d’une famille, l’avancement dans la vie professionnelle puis le départ des enfants du foyer parental rythment son évolution. Ainsi, au début de la vie active, de nombreux jeunes vivent encore au domicile de leurs parents. Les ménages dont le membre le plus âgé a entre 18 et 29 ans sont donc rares et leur niveau de vie est inférieur d’un quart à celui de l’ensemble des ménages.

Entre 30 et 44 ans, la carrière professionnelle se développe entraînant une augmentation sensible du niveau de vie. L’arrivée d'enfants tend toutefois à limiter cette progression. Les parents ont tendance en effet à baisser leur temps de travail et les charges à couvrir augmentent. Quel que soit l’âge des parents, l’influence de l’enfant sur l’activité professionnelle, et par conséquent l’impact sur le niveau de vie du ménage est le plus important lorsque les enfants ont moins de 4 ans.

Pour la tranche d’âges des 45 à 64 ans, le niveau de vie continue de progresser notamment grâce au développement de la carrière professionnelle. Les enfants sont aussi plus âgés, et leur nouvelle autonomie favorise l’augmentation des taux d’activité des parents.

Numerus N° 1-2020

Bureau d'information et de communication de l'Etat de Vaud

Renseignements

Téléchargements

Cette page permet de retrouver tous les communiqués publiés depuis 1997 par le Conseil d'Etat, les départements de l'administration cantonale, le Grand Conseil et l'Ordre judiciaire. Son raccourci est www.vd.ch/communiques.
Les communiqués diffusés par les autres institutions de l'Etat sont disponible sur les pages suivantes:

Partager la page