Projet IMAGO: Changins pour la viticulture et un appel d’offre aux communes pour trouver un second site

Communiqué du Conseil d'Etat

Publié le 20 décembre 2018

Le projet IMAGO-Agroscope connaît un nouveau développement, répondant en cela au programme de législature 2017-2022 du gouvernement, qui vise le développement d’un pôle de compétence vaudois dans les métiers de la terre, uni- ou multi- site. Le Conseil d’Etat répond ainsi, dans un rapport, aux postulats des députés Jacques Nicolet et Jacques Perrin.

Partager la page

En mars dernier, le Conseil d’Etat a approuvé la demande de crédit d'étude de 400'000 francs pour financer les études de planification et de programmation du projet de pôle cantonal de l’agriculture et centre d’enseignement professionnel des métiers de la terre.  Depuis lors, le projet s’est structuré et les phases de planification et de programmation sont désormais en cours de finalisation.

Parallèlement à cela, au niveau fédéral, Agroscope a connu de nombreux soubresauts et suscité de très vives réactions des cantons – Vaud en tête – par rapport au projet annoncé par le Conseil fédéral, notamment de centralisation à Posieux (FR). Le 30 novembre dernier, le Conseil fédéral faisait marche arrière et annonçait de facto le maintien du site de Changins. Cette nouvelle donne permet au canton de poser la vision de la formation agricole vaudoise pour ces prochaines années. Fort de cela, le Département de l’économie, de l’innovation et du sport propose de regrouper sur deux sites l’ensemble des prestations publiques en relation avec l’agriculture, actuellement dispersées sur cinq sites. L’un des deux sites proposés est Changins pour les cultures spéciales et les grandes cultures. Cela donnera lieu à une négociation entre le canton et la Confédération afin de rentabiliser au mieux les installations existantes. Pour le second site à déterminer, une procédure d’appel d’offres sera lancée à toutes les communes vaudoises, qui sera publiée au cours du premier trimestre 2019 dans la FAO avec un cahier des charges précis et complet. Dans cette démarche, les organisations agricoles ou proches de l’agriculture actuellement sur les différents sites se verront proposer de rejoindre l’un des deux sites soit comme locataire soit en investissant dans un partenariat public privé.

Au surplus, le rapport final sur les postulats Nicolet et Perrin dresse l’état des lieux de la formation agricole vaudoise et présente les modifications en cours et à venir dans ce domaine, ainsi que la vision générale de la formation agricole vaudoise et son lien avec les autres métiers de la terre et du domaine agroalimentaire.

Bureau d'information et de communication de l'Etat de Vaud

Renseignements

  • DEIS, Philippe Leuba, conseiller d'État,
    021 316 60 10
  • DEIS, Direction générale de l'agriculture, de la viticulture et des affaires vétérinaires, Jacques Henchoz, suppléant du directeur général,
    079 350 58 37

Téléchargements

Cette page permet de retrouver tous les communiqués publiés depuis 1997 par le Conseil d'Etat, les départements de l'administration cantonale, le Grand Conseil et l'Ordre judiciaire. Son raccourci est www.vd.ch/communiques.
Les communiqués diffusés par les autres institutions de l'Etat sont disponible sur les pages suivantes:

Partager la page