Réforme « Agroscope »: site de Changins renforcé, emplois augmentés à terme

Communiqué de presse

Publié le 16 janvier 2020

La Confédération a communiqué les grandes lignes du «Projet d’avenir d’Agroscope » à la suite d’une séance tenue ce jour à Berne avec le groupe de travail «externe», séance où le chef du Département de l'économie, de l'innovation et du sport (DEIS) représentait le canton de Vaud. La décision finale du Conseil fédéral sur le projet Agroscope est attendue au 2e trimestre 2020. Le canton de Vaud est très satisfait de l’issue des travaux et salue en particulier le renforcement du site de Changins.

Partager la page

A la suite de la réorganisation complète d’Agroscope à partir de 2016, avec la suppression complète des quatre instituts nationaux (production végétale, animale, environnement - économie et denrées alimentaires) et de leur direction, la centralisation à Posieux et la perspective de suppression de sites, de longues discussions sur l’avenir de la recherche agronomique dans le canton de Vaud ont mené à de fructueuses négociations qui débouchent sur une réorganisation qui satisfait les professionnels, les milieux de la recherche et les cantons. Le renforcement de la recherche agronomique bénéficie au site de Changins, qui, à terme, passera de 130 à 160 postes de travail et la création d’un nouveau centre de compétence pour les cultures spéciales, en association avec l’Etat de Vaud et la HES de Changins. Par ailleurs, le centre de recherche viticole du Caudoz à Pully sera maintenu avec une perspective d’amélioration de l’infrastructure prise en charge par Agroscope. Il en va de même du site d’Avenches,

Les économies prévues par la réforme d’Agroscope seront transférées au profit de la recherche appliquée au service des agriculteurs et des viticulteurs. Une partie de ces ressources permettra la création de 80 postes de chercheurs supplémentaires. Les décisions prises permettent de garantir et de renforcer une recherche agronomique appliquée dans le bassin lémanique qui doit répondre aux attentes des milieux professionnels de la Suisse romande et du Tessin pour faire face aux défis futurs.

Les revendications portées par le canton de Vaud et la conférence des chefs de départements de l’agriculture (LDK) présidée par le conseiller d'Etat Philippe Leuba ont été pleinement satisfaites, à savoir: la réallocation des moyens financiers économisés dans les bâtiments au bénéfice de la recherche, et le développement de la recherche au bénéfice des agriculteurs.

Bureau d'information et de communication de l'Etat de Vaud

Renseignements

  • DEIS, Philippe Leuba, conseiller d'État,
    021 316 60 10
  • DEIS, Frédéric Brand, directeur général, Direction générale de l'agriculture et de la viticulture,
    079 372 82 32

Téléchargements

Cette page permet de retrouver tous les communiqués publiés depuis 1997 par le Conseil d'Etat, les départements de l'administration cantonale, le Grand Conseil et l'Ordre judiciaire. Son raccourci est www.vd.ch/communiques.
Les communiqués diffusés par les autres institutions de l'Etat sont disponible sur les pages suivantes:

Partager la page