Transformation et agrandissement du Centre d’entretien des routes et Centre de gendarmerie mobile de Rennaz

Communiqué de presse

Publié le 6 mai 2022

L’Etat de Vaud met à l’enquête publique du 10 mai au 9 juin auprès de la Commune de Rennaz, d’une part, le projet de transformation et d’agrandissement du Centre d’entretien des routes et Centre de gendarmerie mobile, d’autre part, le projet de réaménagement de l’aire de transit des Gens du voyage. Les représentants de l’Office fédéral des routes et les Autorités vaudoises concernées ont présenté ce matin à Rennaz ces deux projets distincts dont la mise en œuvre conjointe prévue jusqu’en 2027 répond à la vétusté avancée des infrastructures, à la nécessité de mise aux normes ainsi qu’aux besoins quantitatifs et qualitatifs d’un service public performant.

Partager la page

Le Centre d’entretien des routes nationales et cantonales et Centre de gendarmerie mobile de Rennaz est un complexe de quatre bâtiments utilisé par trois entités: le Service intercantonal d’entretien du réseau autoroutier (SIERA), chargé d’entretenir les routes nationales sous mandat de l’OFROU, la Direction générale de la mobilité et des routes (DGMR), chargée d’entretenir les routes cantonales, ainsi que la Police cantonale par son Centre de gendarmerie mobile de l’Est vaudois. Ce site a été construit en 1970 par l’Etat de Vaud avec un financement majoritaire de la Confédération qui en est propriétaire depuis 2008. Il est aujourd’hui obsolète et ne correspond plus aux besoins quantitatifs et qualitatifs de ses usagers.

Sur la base d’un avant-projet réalisé en 2018, l’Etat maître d’ouvrage a lancé un appel d’offres SIA 144. A l’issue de cette procédure, les onze offres déposées ont été examinées par un collège d’évaluation présidé par l’architecte cantonal. Le mandat a été adjugé en 2019 au Groupement RENNARCHIN, composé notamment des bureaux fribourgeois Page Architectes SA, DMA Ingénieurs SA et Chuard Ingénieurs SA. Piloté par la Direction générale des immeubles et du patrimoine (DGIP) en étroite collaboration avec les utilisateurs, le projet de transformation et d’agrandissement du centre prévoit principalement:

-       la démolition et la réimplantation de deux bâtiments (administration, garages et dépôts pour la DGMR et l’OFROU);

-       la rénovation et la réaffectation partielle des deux autres bâtiments (halle technique et couverts à l’usage de la DGMR, de l’OFROU et de la POLCANT);

-       la création d’un cinquième bâtiment regroupant les activités de la POLCANT.

Occupées principalement par l’OFROU, les futures surfaces de plancher totalisent un peu plus de 10'000 m2, ce qui représente un agrandissement de 60% des locaux actuels. La nouvelle disposition des volumes permet d’élargir aussi les accès et les cours, favorisant les manœuvres des grands véhicules. Les lignes directrices du projet reposent également sur les principes de durabilité: l’usage du bois local et du béton recyclé est privilégié pour la construction des trois nouveaux bâtiments, alors que les exigences énergétiques et environnementales visent les standards les plus élevés.

Le concept architectural s’inspire du paysage: les sommets qui se profilent à l’horizon représentent d’importants repères dans le contexte plat et linéaire de la Vallée du Rhône et de son axe autoroutier. Les toitures en sheds reproduisent ces reliefs et apportent une dynamique aux volumes de grandes dimensions. Ce système abrite et éclaire naturellement les zones de garages et d’ateliers, s’associant par contraste avec les toitures plates et végétalisées des locaux administratifs. Le projet propose un traitement uniforme des différentes façades: l’utilisation de tôle ondulée en Fibrociment confère à l’ensemble l’aspect brut et minéral des montagnes environnantes. Enfin, le concept paysager renforce la végétation existante, en y aménageant notamment des secteurs préservés dédiés à la biodiversité.

Située sur la partie nord du site, l’aire de transit de Rennaz accueille chaque année de mars à novembre les caravanes familiales des Gens du voyage. Actuellement, le terrain ne bénéficie d’aucune installation sanitaire, électrique, d’écoulement ou de dépôts des déchets. Le projet de mise en conformité et de réaménagement de cette aire prévoit notamment une nouvelle surface asphaltée d’une capacité inchangée de 40 caravanes, munie de 15 potelets équipés d’eau et d’électricité, la construction d’un bloc sanitaire de 6 WC et d’infrastructures adaptées à cette communauté (collecte des déchets et des eaux usées, éclairage du site, contrôle des allées et venues).

S’agissant du budget, les coûts totaux de la transformation du Centre d’entretien et de gendarmerie avoisinent les 50 millions. Ce montant comprend un crédit d’étude de 1,6 million et intègre le financement par l’OFROU de 29,6 millions, part proportionnelle à son occupation des surfaces. Ainsi, le Conseil d’Etat sollicitera prochainement deux crédits d’investissement distincts, l’un de 18,8 millions pour le Centre et l’autre de 2,0 millions pour le réaménagement de l’aire de transit. Les deux projets étant toutefois étroitement corrélés, une planification commune de réalisation a été élaborée.

Si la procédure actuelle d’enquête publique s’achève sans recours, la Commune de Rennaz devrait délivrer les permis de construire cet automne, et le Grand Conseil octroyer les crédits d’ouvrage dans le même temps. Le chantier pourrait alors démarrer avant la fin de l’année 2022. Un phasage précis des travaux permettra le maintien de la totalité des activités sur le site durant les transformations. Graduellement mis en service dès le printemps 2025, le nouveau Centre d’entretien des routes et Centre de gendarmerie mobile devra être pleinement opérationnel en 2027. L’Etat de Vaud transférera alors effectivement le site à la Confédération et conservera un droit d’usage de 50 ans.

Bureau d'information et de communication de l'Etat de Vaud

Renseignements pour la presse uniquement

  • DFIRE, Pascal Broulis, conseiller d'Etat,
    021 316 20 01
  • DCIRH, Nuria Gorrite, conseillère d’Etat,
    021 316 70 00
  • DFIRE, Philippe Pont, directeur général, Direction générale des immeubles et du patrimoine,
    021 316 74 60
  • DFIRE, Emmanuel Ventura, architecte cantonal (DGIP), président du Jury, Direction générale des immeubles et du patrimoine,
    079 332 40 00
  • DIRH, Pierre-Yves Gruaz, directeur général, Direction générale de la mobilité et des routes,
    021 316 71 30
  • DES, Jean-Christophe Sauterel, directeur communication et relations avec les citoyens, Police cantonale,
    021 644 80 22
  • Stefano Coraducci, chef de filiale de l’OFROU, filiale d’Estavayer-le-Lac,
    058 461 87 11

Liens

Téléchargements

Cette page permet de retrouver tous les communiqués publiés depuis 1997 par le Conseil d'Etat, les départements de l'administration cantonale, le Grand Conseil et l'Ordre judiciaire. Son raccourci est www.vd.ch/communiques.
Les communiqués diffusés par les autres institutions de l'Etat sont disponibles sur les pages suivantes:

Partager la page