Questions fréquentes sur les tests

Se faire tester

Dans quel cas faut-il se faire tester et comment m’y prendre ?

En cas de symptômes (test diagnostic)

La première raison de vous faire tester est l’apparition de symptômes compatibles avec le Covid-19. 

Les critères principaux pour le test sont les symptômes typiques du COVID-19, à savoir :

  • Symptômes d’affection aiguë des voies respiratoires (maux de gorge, toux (surtout sèche), insuffisance respiratoire, douleurs dans la poitrine)
  • Fièvre
  • Perte soudaine de l’odorat et/ou du goût

Attention, des symptômes moins typiques sont aussi possibles et justifient un test : maux de tête, faiblesse générale, douleurs musculaires, rhume, symptômes gastro-intestinaux ou cutanés.

Ces tests peuvent avoir lieu

  • Directement auprès de l’un des centres de test et pharmacies de la filière cantonale répartis sur l’ensemble du territoire cantonal.
  • Lors d'une consultation médicale, auprès des cabinets médicaux et consultations d'urgence, adultes et pédiatriques, qui le souhaitent et sont à même de séparer les flux de patients Covid/non-Covid.

En outre, si vous pensez que votre état de santé le nécessite, n’hésitez pas, consultez votre médecin.

Sans symptômes (test de dépistage)

D’autres raisons peuvent motiver un test, en l’absence de symptômes suspects

Test sans symptômes - comment procéder après avoir reçu le résultat?

Si vous ne présentez pas de symptôme et que vous vous êtes fait tester par un autotest, un test rapide ou un test de groupe (voir les types de test ci-dessous), suivez la procédure suivante.

Si le résultat est positif (signe de contamination) 

  • En cas de résultat positif, celui-ci doit être immédiatement confirmé par un test PCR. Pour ce faire, contactez un centre ou une pharmacie de la filière de dépistage ou votre médecin. 
  • Vous êtes probablement contagieux. Restez à la maison jusqu’à ce que le résultat de ce test soit disponible.
  • Si le résultat du test PCR est positif : appliquez les consignes du centre de traçage.
  • Si le résultat du test PCR est négatif : il est très probable que vous n’ayez pas contracté le coronavirus. Il est néanmoins important que vous continuiez d’observer les règles de conduite et d’hygiène.

Si le résultat est négatif
Il est très probable que vous n’ayez pas été contagieux au moment du test. Toutefois, il ne s’agit que d’un instantané valable le jour même du test. Un résultat de test négatif n’exclut pas une infection au coronavirus. Il est donc important que vous observiez toujours les règles de conduite et d’hygiène. 

Types de test, utilisation et prise en charge

Quels sont les différents tests covid qui existent ?

Il existe plusieurs types de tests qui permettent de déterminer si une personne est porteuse du Covid. Vous trouverez ci-dessous une liste avec les principales caractéristiques de chacun d’entre eux. Dans certaines circonstances, un type spécifique de test est exigé. A noter que tous les centres et pharmacies ne proposent pas tous les types de test et qu’une vérification en amont est utile (page centres de tests). Lors d’un passage dans un centre de test, l’opportunité du type de test est évaluée par le centre avec vous.

Quel que soit le type de test, il est aujourd’hui possible d’obtenir un rendez-vous et des résultats rapidement, même si des engorgements sont possible avant les départs en vacances.

Le tableau de l’OFSP  COVID-19 : aperçu des différents types de tests (PDF, 209 kB, 26.03.2021) donne un aperçu rapide des différents types de tests. Les détails se trouvent dans le texte ci-dessous.

TEST PCR

  • Disponibles : dans la filière cantonale de test, auprès d’un médecin, à l’hôpital, dans une pharmacie faisant des tests rapides
  • Prélèvement : naso-pharyngé ou salivaire, par une personne spécialement formée
  • Analyse : en laboratoire
  • Fiabilité : très élevée
  • Délai de réponse : env 24 heures en général, selon les pics de demandes
  • Utilisé de préférence pour : détecter un variant, admission en institution ou en hôpital, personnel soignant, personnes symptomatiques et personnes en contact avec un cas de COVID-19, Diagnostic de confirmation chez les personnes testées positives via test rapide ou autotest
  • En cas de test positif : isolement et traçage des contacts

TEST PCR GROUPE

  • Disponibles : dans le cadre d’un plan de protection ou d’une stratégie de test à large échelle
  • Prélèvement : salivaire, par une personne spécialement formée
  • Analyse : en laboratoire
  • Fiabilité : élevée
  • Délai de réponse : env 24 heures en général, selon les pics de demandes
  • Utilisé de préférence pour : des tests répétitifs en entreprises, écoles, EMS et institutions, associations, etc.
  • En cas de test positif : test PCR individuel de confirmation, isolement et traçage des contacts

TEST ANTIGENIQUE (OU RAPIDE - TDR) 

  • Disponibles : dans la filière cantonale de test, auprès d’un médecin, dans des pharmacies, dans le dépistage de masse (entreprises notamment)
  • Prélèvement : naso-pharyngé, par une personne spécialement formée  ou nasal en auto-prélèvement ou par une tierce personne
  • Analyse : sur place
  • Fiabilité : élevée
  • Délai de réponse : 15-30 minutes
  • Utilisé de préférence pour : diagnostic en cas de symptômes ou contact avec un cas Covid-19, tests répétitifs, environnement des personnes à risque, dépistage sur demande, levée de quarantaine au 7ème jour
  • En cas de test positif : test PCR de confirmation, isolement et traçage des contacts   

AUTOTESTS

  • Disponibles : dans les pharmacies, pour les personnes non vaccinées et qui n’ont pas été infectées par le coronavirus par le passé
  • Prélèvement : avec un écouvillon nasal, par toute personne
  • Traitement : chez soi
  • Fiabilité : satisfaisante en cas de symptômes, moindre en l’absence de symptômes
  • Délai de réponse : 15-30 minutes
  • Utilisé de préférence pour : dépistage sur demande à la maison
  • En cas de test positif : test PCR individuel de confirmation, isolement et traçage des contacts

TESTS SEROLOGIQUES

Depuis le 16 novembre, les personnes en mesure de prouver à l’aide d’un test sérologique positif récent qu’elles ont guéri et disposent de suffisamment d’anticorps pourront obtenir un certificat COVID à certaines conditions.  

Des tests sérologiques sont aussi utilisés pour des études scientifiques.

Il existe des tests sérologiques dits rapides mais ceux-ci ne sont pas encore validés pour une utilisation par la population. Ils ne peuvent être utilisés que par les laboratoires d’analyses médicales autorisés par swissmedic.

Liste des laboratoires qui effectuent des tests sérologiques

Quel test faut-il faire pour voyager ?

En cas de voyage vers l'étranger ou vers la Suisse, prenez le temps de vous informer des conditions imposées par votre pays de destination. Vous trouverez toutes les indications sur www.vd.ch/coronavirus-voyage.

J’ai appris que mon entreprise va organiser des tests. Est-ce que je suis obligé de participer ?

Non, la participation est volontaire.

Est-ce que je peux choisir le genre de tests auquel je suis soumis si je vais dans un centre ou une pharmacie ?

Votre choix peut être restreint pour deux raisons. La première est la disponibilité des tests (tous les centres ne proposent pas tous les types de tests). Renseignez-vous avant votre rendez-vous. La seconde est la raison pour laquelle vous demandez le test. En particulier, les tests PCR sont exigés dans certaines situations et pour certaines catégories de personnes ; les tests salivaires sont aussi, pour le moment, réservés à certaines situations.

Quels tests sont-ils gratuits ?

La Confédération prend en charge :

  • Les tests (quel que soit le type de test) lors de symptômes
  • Les tests (quel que soit le type de test) suite à une notification SwissCovid
  • Les tests (quel que soit le type de test) sur demande d’un médecin ou d’une autorité, par exemple suite à un contact étroit avec une personne infectée ou lors d’une enquête d’entourage
  • Les tests des visiteurs d’un établissement de santé (attestation)
  • Les tests des personnes en quarantaine au 7ème jour
  • Les tests de confirmation PCR après un test rapide ou poolé positif
  • Les tests ciblés et répétitifs réalisés en entreprises, à l’université dans les hautes écoles, les établissements de formation ainsi que dans les hôpitaux et établissements de soins  (attestation de 7 jours)

Nb : ces tests à visée diagnostique ne permettent pas d’obtenir un certificat Covid.

La Confédération prend également en charge : 

  • Les tests des personnes de moins de 16 ans 
  • Les tests des personnes ne pouvant pas se faire vacciner pour des raisons médicales, sur présentation d’un certificat délivré par un médecin.

Liste des conditions reconnues donnant droit à un dépistage en absence de symptômes remboursé par la Confédération:

  • Réaction systémique/anaphylaxie connue aux composant du vaccin ARNm
  • Sensibilisation connue ou probable de type immédiate au polyéthylène glycol (PEG, macrogol) (Cominarty®,Spikevax®) ou à la trométhamine (trométamol, TRIS) (Spikevax®) ou au polysorbate 80 (E 433) (COVID-19 Vaccine Janssen®, Vaxzevria®)
  • Réaction anaphylactique confirmée par un spécialiste après la première dose d’un vaccin à ARNm
  • Réaction systémique sévère de nature non allergique confirmée par un spécialiste après l’administration de la première dose d’un vaccin à ARNm : myocardite, péricardite
  • Les tests des personnes ayant déjà reçu leur première dose de vaccin (vaccins ARNm) sur présentation de leur attestation de vaccination. Cette disposition transitoire se termine le 30 novembre.
  • Les tests des personnes ayant été vaccinées avec le Janssen pendant l'intervalle de 22 jours jusqu'à la validité de leur certificat Covid. Ces personnes doivent présenter leur attestation de vaccination. Cette disposition transitoire se termine le 30 novembre.

Ces tests donnent droit à un certificat Covid.

Enfin, vous ne payez pas non plus :

  • Les tests réalisés lors de dépistage à large échelle en entreprise ou sur demande du médecin cantonal
  • Les tests lors de votre entrée en institution  
  • Les tests lors de votre entrée à l’hôpital sont intégrés au forfait de votre hospitalisation.

Vous devrez prendre à votre charge les tests PCR réalisés avant un départ en voyage. Nous vous conseillons de vous renseigner préalablement sur le coût des tests qui ne sont pas pris en charge.

Puis-je utiliser des tests achetés sur internet ?

Il n’est pas du tout recommandé d’utiliser ces tests qui ne répondent pas aux exigences de Swissmedic. De nombreuses contrefaçons sont mises en vente sur internet et la seule façon d’avoir un test fiable est de l’acheter dans les circuits officiels.

Peut-on faire soi-même un test salivaire rapide ?

A ce jour, aucun test salivaire rapide n’est autorisé en Suisse. Si vous en trouvez dans le commerce ou que vous êtes sollicité par des fournisseurs, n’en achetez pas. Ils ne sont pas homologués car pas suffisamment fiables (moins de 50% de sensibilité).

 

Quel type de test dans quelle situation ?

Les autotests

La Confédération ne prend plus en charge les coûts des autotests antigéniques rapides. Cela signifie que vous devrez assumer ces coûts vous-même, indépendamment du fait d’être vacciné ou guéri. Vous pouvez acheter ces autotests dans les pharmacies, les drogueries ou le commerce de détail, par exemple.

Où puis-je obtenir des autotests ?

Vous pouvez acheter des  autotests en pharmacie.

A quel moment est-il conseillé de l’utiliser ?

Ce type de test offre une sécurité complémentaire, mais ne permet pas complètement de dire que vous n’êtes pas infecté par le coronavirus. Pour cette raison, vous devez continuer à respecter les mesures de protection même s’il est négatif. Il peut être utilisé en l’absence de symptômes lors de dépistage à la maison, par exemple avant une activité ou une rencontre (amis, proches, collègues, etc. ).

Comment dois-je l’utiliser ?

Toutes les instructions sont données dans le mode d’emploi joint à votre test. Vous les trouverez aussi dans le film de l'ofsp.

4 étapes sont nécessaires :

1 . Prélevez

  • Lavez-vous les mains
  • Retirez l’écouvillon de son emballage en ne touchant que son manche
  • Penchez légèrement la tête en arrière
  • Introduisez l’écouvillon dans une narine (il reste parallèle au palais), jusqu’à environ 2 cm, sans exercer de pression. Quand vous sentez une résistance, tournez l’écouvillon dans la narine, contre la paroi du nez, puis retirez-le.
  • Recommencez dans l’autre narine.

2. Extrayez l’échantillon

  • Placez l’écouvillon dans un tube contenant un tampon d’extraction.
  • Pour extraire l’échantillon au maximum, pressez l’écouvillon vers le bas et faites-le tourner plus de 10 fois dans un sens et dans l’autre, en pressant sur les côtés du tube.
  • Pressez fermement le bouchon distributeur sur le tube.

3. Apliquez sur le test

  • Placez le test sur une surface plane.
  • Tenez le tube verticalement au-dessus du champ rond marqué (et non de la fenêtre de résultat rectangulaire).
  • Déposez exactement 4 gouttes dans le champ. Si nécessaire, pressez légèrement le tube pour cela. Si vous avez accidentellement appliqué 5 gouttes, vous pouvez tout de même continuer le test.

4. Lisez le résultat

  • Réglez le chronomètre et lisez le résultat du test après 15à 30 minutes. Une ligne supplémentaire apparaît en cas de résultat positif. Si celle-ci apparaît après plus de 30 minutes, le résultat du test ne peut plus être lu et évalué car il pourrait s’agir d’un faux résultat.

Que faire après le résultat ?

Le résultat du test fournit une réponse positive ou négative concernant l’infection au moment du test.

Résultat positif : le coronavirus a été détecté. La ligne de contrôle ET la ligne de résultat sont colorées.

  • En cas de résultat positif, celui-ci doit être immédiatement confirmé par un test PCR. Pour ce faire, contactez un centre ou une pharmacie de la filière de dépistage ou votre médecin.
  • Vous êtes probablement contagieux. Restez à la maison jusqu’à ce que le résultat de ce test soit disponible.

Résultat négatif: le coronavirus n’a pas été détecté. Seule la ligne de contrôle est colorée.

Résultat invalide : si la ligne de contrôle n’est visible, le résultat est invalide.

Contactez votre médecin ou votre pharmacien.

Le test rapide en autotest détecte-t-il les variants du virus ?

Les variants actuellement connus n’affectent pas le résultat du test rapide.

Comment dois-je stocker mes tests ?

La notice d’emballage donnera les indications précises selon le type de test. En principe, les tests peuvent être stockés à température ambiante (de 2 à 30 degrés), à l’abri de la lumière, jusqu’à la date de péremption.

Mode d'emploi de l'autotest

Tests des enfants et familles

Enfants et familles : quand tester, comment agir ?

Il est essentiel que tout jeune symptomatique dès 6 ans se fasse tester selon les mêmes critères que les adultes et applique les mêmes gestes de protection : respecter les gestes barrière, rester à domicile pendant les symptômes, faire  test en cas de symptômes et respecter l’isolement.

Pour les enfants de moins de 6 ans, la décision de faire un test dépend de l'ensemble des symptômes, de leur durée, du nombre d’autres enfants symptomatiques dans le groupe et de l’existence ou non d’un contact étroit avec une personne testée positive.

Pour les enfants jeunes des tests PCR salivaires sont recommandés, car le prélèvement est moins invasif.

Pour toute question concernant l’état de santé de son enfant et/ou pour savoir si un test serait indiqué, contacter en priorité le pédiatre qui connaît l'enfant, un centre pédiatrique ou la Centrale des médecins 0848 133 133.

Test des enfants de moins de 6 ans

La Société suisse de pédiatrie émet ces recommandations pour le test des enfants symptomatiques de moins de 6 ans:

  • Les enfants en mauvais état général, avec ou sans fièvre récente de plus de 38,5 °C, restent à la maison; la personne responsable prend contact avec leur médecin traitant pour discuter de la suite. Un test COVID-19 doit être effectué si le médecin ne pose pas d’autre diagnostic. Si le test est négatif, ils peuvent retourner dans la structure d’accueil ou à l’école après 24 heures sans fièvre et s’ils sont en bon état général.
  • Tous les enfants qui viennent de développer une forte toux ou une fièvre de plus de 38,5 °C et dont l’état général est bon restent à la maison dans un premier temps. S’ils présentent d’autres symptômes COVID-19 (symptômes gastro-intestinaux, maux de tête, douleurs aux membres, perte du goût ou de l’odorat), il faut contacter le médecin. En l’absence d’un autre diagnostic clair, un test COVID-19 doit être effectué.
  • Si la fièvre ou la forte toux persiste pendant trois jours ou plus avec un état général par ailleurs bon et qu’il n’y a pas d’autres symptômes de COVID-19, le médecin devrait également être consulté. Si aucun autre diagnostic clair ne peut être établi, un test doit être effectué. Si le test est négatif, l’enfant peut retourner à l’école/dans la structure d’accueil après 24 heures sans fièvre, selon la décision du médecin.
  • Si la fièvre ou la toux aiguë s’améliorent sensiblement dans les trois jours sans autres symptômes de COVID-19 et avec un bon état général, l’enfant peut retourner à l’école/dans la structure d’accueil après 24 heures sans fièvre.
  • Une rhinite et/ou un mal de gorge avec ou sans légère toux et sans fièvre, avec un état général bon, ne nécessitent pas d’exclusion de l’école ou de la structure d’accueil et un test n’est pas nécessaire.

L'entourage familial

L’entourage familial joue un rôle prépondérant dans la gestion de la situation :

  • On teste en priorité les adultes ou enfants plus âgés (plus de 6 ans) en contact proche s’ils sont symptomatiques. Ainsi, face à un enfant de moins de 6 ans présentant des symptômes compatibles avec le Covid-19, il faut d’abord vérifier s’il a été en contact étroit avec une personne symptomatique, particulièrement au sein de la famille.
  • La personne (enfant ou adulte) testée reste à la maison jusqu’au résultat du test. Les membres de la famille qui  ne présentent pas de symptômes ne sont pas en quarantaine avant le résultat du test.
  • Si un enfant de moins de 6 ans avec des symptômes n’est pas testé : les membres de la famille ne sont pas en quarantaine sauf s’ils sont eux-mêmes symptomatiques ou qu’ils ont eu des contacts avec une personne testée positive. Le test est alors nécessaire pour eux.
  • En cas de résultat positif de la personne de contact : l’enfant symptomatique reste à la maison et doit également être testé. Il sera mis en quarantaine en attendant le résultat
  • En cas de résultat négatif de la personne de contact : l’enfant peut se rendre à  l’école/dans la structure d’accueil sans être testé s’il n’a pas de fièvre pendant 24 heures, si sa toux s’est nettement améliorée et qu’il est en bon état général.

Certains centres de test sont plus particulièrement équipés pour effectuer le geste sur des enfants.

Informations OFSP dans les langues de la migration

Partager la page