Guides à disposition

Guide pour la mise en place du dépistage avec tests PCR salivaires poolés (minimum 4 personnes)

Préparatifs (par l'entreprise)

  • Prendre contact avec le laboratoire de son choix afin de déterminer si ce dernier dispose des capacités pour réaliser des tests ciblés et répétitifs par pools et discuter des conditions pratiques de réalisation de ces tests
  • Préparer le dépistage en interne
  • Vérifier et adapter les plans de protection en interne
  • Compléter le formulaire de demande en ligne et le soumettre au Canton
  • Transmettre un bref concept selon canevas à disposition
  • Annoncer le nombre de tests par semaine qu'elle souhaite effectuer, le nombre de pools effectués et le nombre de positifs

Vérification (par la DGS)

  • Vérification du formulaire de demande
  • Contrôle de l’éligibilité de l’entreprise
  • Le cas échéant, le canton confirme le dépistage à l’entreprise
  • L’entreprise reçoit une confirmation

Réalisation (par l’entreprise)

  • La collecte des échantillons salivaires peut être faite par toute personne de l’entreprise qui a au préalable été informée de la marche à suivre par le laboratoire partenaire.
  • Chaque pool doit être composé au minimum de 4 personnes.
  • Le délai d’attente est de 24h maximum. Si le résultat des tests poolés est positif, il sera procédé à un test PCR individuel (à voir avec le laboratoire partenaire, s’il peut directement faire le dépoolage). Dans l’attente des résultats individuels des tests, tous les collaborateurs du pool doivent être en quarantaine privée.
  • L’entreprise procède au dépistage (1 test minimum par employé par semaine)

Coûts 

Le canton de Vaud rembourse au laboratoire partenaire les coûts des analyses. Normalement aucun frais supplémentaire ne devrait être facturé à l’entreprise. Toute la mise en place du dépistage et la supervision de la collecte d’échantillons salivaires incombe à l’entreprise.

Décompte (par l'entreprise)

Obligation de reporter 1x par semaine le nombre de tests effectués ainsi que le nombre de pools et de cas positifs sur la plateforme informatique.

Facturation (par l'entreprise)

Le laboratoire établit une facture trimestrielle des tests utilisés, à l’attention du canton à l’adresse facturation.covid(at)vd.ch en utilisant le canevas fourni (XLSX, 77 Ko) par la DGS. Le laboratoire est responsable de facturer ses prestations conformément à l'Annexe 6 de l'Ordonnance 3 COVID-19 datée du 19 juin 2020.

Guide pour la mise en place du dépistage avec tests antigéniques rapides

Préparatifs (par l'entreprise)

  • Prendre contact avec le partenaire de santé de son choix qui est habilité à faire des tests COVID (pharmacies, service de santé au travail, médecin, etc…) afin qu’il forme une (ou plusieurs) personne (s) de l’entreprise afin que cette dernière puisse ensuite superviser le dépistage
  • Préparer le dépistage en interne
  • Vérifier et adapter les plans de protection en interne
  • Compléter le formulaire de demande en ligne et le soumettre au Canton
  • Transmettre un bref concept selon canevas à disposition
  • Commander les tests auprès des fournisseurs agréés
  • Annoncer le nombre de tests par semaine qu'elle souhaite effectuer

Vérification (par la DGS)

  • Vérification du formulaire de demande
  • Contrôle de l’éligibilité de l’entreprise
  • Le cas échéant, le canton confirme le dépistage à l’entreprise
  • L’entreprise reçoit une confirmation faisant office d’autorisation d’achat de tests

Réalisation (par l'entreprise)

  • Une fois l’autorisation du Canton reçue, l’entreprise commande des tests auprès des fournisseurs agréés - L’État n’intervient pas dans l’échange commercial entre les parties
  • Le fournisseur livre les tests à l’entreprise
  • L’entreprise met en place la formation de son personnel responsable de la supervision du dépistage
  • L’entreprise procède au dépistage (1 test minimum par employé par semaine)
  • En cas de test rapide positif, le collaborateur est envoyé rapidement dans un lieu de test PCR (pharmacies, cabinets médicaux, centres cantonaux, laboratoires)
  • L’entreprise doit transmettre le nombre de tests réalisés ainsi que le nombre de cas positifs

Coûts 

Toute la mise en place du dépistage et la supervision des tests incombe à l’entreprise. Les tests antigéniques rapides sont remboursés conformément au canevas fourni (XLSX, 77 Ko).

Décompte (par l'entreprise)

Obligation de reporter 1x par semaine le nombre de tests effectués ainsi que le nombre de cas positifs sur la plateforme informatique.

Facturation (par l'entreprise)

L’entreprise établit une facture trimestrielle des tests utilisés, à l’attention du canton à l’adresse facturation.covid(at)vd.ch en utilisant le canevas fourni (XLSX, 77 Ko) par la DGS. Seul le coût des tests est pris en charge dans le cadre des dépistages ciblés et répétitifs en entreprise, à savoir CHF 8.- maximum pour les tests rapides antigéniques (matériel uniquement). Le fournisseur de test est responsable de facturer ses prestations conformément à l'Annexe 6 de l'Ordonnance 3 COVID-19 datée du 19 juin 2020.

Kit de démarrage (par la DGS)

Si vous ne trouvez pas de partenaire de santé, nous proposons un kit de démarrage englobant la formation de votre/vos personnes responsables des tests sur site, des conseils et un coaching lors de la première cession de tests ainsi que du matériel de départ pour les tests (gants, lunettes et blouses) .Cette formation est mise en place afin que la ou les personne(s) responsable des tests au sein de l’entreprise puisse vérifier que les tests sont effectués correctement, ainsi que répondre aux éventuelles questions des collaborateurs.

En cas de souscription de l'entreprise, le coût de ce kit ne fera pas l'objet d'une facturation séparée; il sera déduit lors du premier remboursement des tests.

Haut

Conditions opérationnelles

Lieu du test

  • Local interne: local fermé avec si possible fenêtres, aération 5 minutes 1x par heure
  • Possibilité de monter une tente externe

Matériel

  • Poubelle (classique, doublée) pour gants, sur blouse, emballages des tests
  • Lunettes de protection réutilisables
  • Gants à usage unique
  • Sur blouse
  • Solution hydro-alcoolique pour désinfection des mains
  • Désinfectant à base d’alcool pour désinfection des lunettes de protection et  de la table de travail

Procédure

  • La personne testée porte un masque (le masque est baissé sur la bouche uniquement pour le test)
  • Désinfection des mains de la personne qui est testée à l'entrée du local
  • Les déchets biologiques peuvent être éliminés dans 2 sacs à poubelle classiques superposés et débarrassés dans un container
  • La personne responsable de la supervision doit être formée à l’exécution de ces prélèvements

Haut

Tableau récapitulatif des fournisseurs de tests

Tests Antigénique (Rapide)

Représentant Fabricant Bulletin de commande Personne de contact Référence E-mail
Becton Dickinson AG Becton Dickinson AG 061 485 22 22 256114 – 5 tests

256091 – 30 tests
infoch@bd.com
Mepha Schweiz AG Abbott Rapid Diagnostics Bulletin de commande 061 705 43 43 4051892001237 order@mepha.ch
Roche Diagnostics (Schweiz) AG Roche Diagnostics (Schweiz) AG Bulletin de commande Mme Isabelle Nançoz 079 209 26 48 09 365 397 023 order.ch@roche.com shop.roche-diagnostics.ch/cabinet_medical/

Haut

FAQ

Quel est l'avantage pour les entreprises participantes ?

  • Les tests répétés à large échelle au sein des entreprises donnent aux entreprises l'occasion d'assurer la sécurité de leurs employés, clients et partenaires, ainsi que de leur environnement.
  • Les employés sont exemptés de quarantaine professionnelle.
  • Levée de l’obligation du télétravail dès le 30 mai 2021

Quand les tests opérationnels démarrent-ils ?

La date de lancement est le 12 avril 2021; les inscriptions sont ouvertes à partir de cette date. Des informations complémentaires peuvent être obtenues à l’adresse : covid.testsentreprises(at)vd.ch.

Où et quand les entreprises peuvent-elles s'enregistrer ?

Sur la plateforme mise en place à cet effet

Quelles entreprises peuvent participer ?

  • La participation est possible pour les entreprises ayant :
  • Leur siège (siège social ou succursale) dans le canton de Vaud
  • S’engageant à tester la majeure partie (autant que possible) de leurs collaborateurs
  • Les employés participants doivent se faire tester minimum une fois par semaine

Qui prend en charge les coûts des tests ciblés et répétitifs ?

L’entreprise peut se faire rembourser le matériel de test/l’analyse de laboratoire auprès du canton selon les tarifs fixés par la Confédération, conformément au canevas officiel de facturation (XLSX, 77 Ko), ou les frais d’analyse d’échantillons groupés (Tests PCR poolés) facturés par un laboratoire agrée. Le laboratoire est responsable de facturer ses prestations conformément à l’Annexe 6 de l’Ordonnance 3 COVID-19 datée du 19 juin 2020. Ce dernier peut facturer directement le canton au lieu de l’entreprise pour autant qu’il respecte la procédure à suivre lorsque le canton est le débiteur de la prestation. L’entreprise ou le laboratoire (celui qui a commandé les tests) établit une facture trimestrielle à l’attention du canton à l’adresse facturation.covid(at)vd.ch en utilisant le canevas fourni (XLSX, 77 Ko) par la DGS.

L’organisation des tests ciblés et répétitifs ainsi que les frais de prélèvement de l’échantillon (ressources humaines, matériel de protection, partenariat avec un professionnel de la santé, etc.) sont à la charge de l’entreprise.

L'employé doit-il payer quelque chose ?

Non, les coûts sont supportés par l’entreprise qui peut facturer au canton de Vaud le matériel de tests dans le cas de test rapides antigéniques et/ou les prestations des laboratoires dans le cadre des analyses de biologie moléculaires sur échantillons groupés.

Comment inscrire mon entreprise ?

  • L'objectif du projet est de tester le plus grand nombre de personnes possible dans le canton  de manière régulière et ciblée. Les entreprises participantes doivent s'inscrire, informer leur personnel et motiver le plus grand nombre d'entre eux à participer (sur une base volontaire pour les employés)
  • Préparer le dépistage en interne
  • Vérifier et adapter les plans de protection en interne
  • Compléter le formulaire de demande en ligne auprès du canton
  • Joindre au formulaire un bref concept selon le canevas mis à disposition afin d’annoncer le nombre de tests hebdomadaires souhaités
  • Une fois l’entreprise considérée comme éligible par le canton, cette dernière peut commander les tests directement auprès du/des distributeur/s agréés par l’OFSP
  • Il est demandé de définir une personne ou un bureau de coordination interne pour le projet

Quels types de tests sont remboursés pour l'utilisation en entreprises ?

Comment le test est-il effectué ?

Test PCR salivaire pooling

  • La collecte des échantillons salivaires peut être faite par toute personne de l’entreprise qui a au préalable été informée de la marche à suivre par le laboratoire partenaire
  • Le délai d’attente est de 24h. Si le résultat des tests poolés est positif, il sera procédé à un test PCR individuel (à voir avec le laboratoire partenaire, s’il peut directement faire le dépoolage). Dans l’attente des résultats individuels des tests, tous les collaborateurs du pools doivent être en quarantaine privée.
  • L’entreprise procède au dépistage (1 test minimum par employé par semaine)

Test rapide antigénique nasal

  • Une personne responsable de la supervision doit être formée à l’exécution de ces prélèvements.
  • Le délai d’attente est de 15 minutes. Si le résultat du test est positif, l’employé devra effectuer un test PCR de confirmation dans un centre de test agréé (pharmacies, cabinets médicaux, centres cantonaux, laboratoires)

Quels employés peuvent participer ?

L'objectif est de tester le plus grand nombre de personnes possible afin de contrôler la pandémie. La participation doit être rendue possible (et encouragée ?) pour le plus grand nombre d'employés possible. Peu importe donc le temps de travail ou l'âge de l'employé, ou encore s'il travaille partiellement à domicile.

Les employés qui ont été testés positifs au COVID 19 dans les 6 derniers mois ne doivent pas participer au programme de dépistage.

Les employés vaccinés peuvent participer à ce programme.

Qu'en est-il des employés en home office ?

Il est fortement conseillé que les employés en home office effectuent un test lors de leur passage ou retour dans l'entreprise.

Que doit faire un employé si le résultat de son test est positif ?

  • Si le résultat du test rapide est positif, l’employé sera redirigé vers un centre de tests ou une pharmacie afin d’y effectuer un PCR de confirmation.
  • S’il s’agit d’un résultat positif de test « poolé » il sera procédé à un test PCR individuel (à voir avec le laboratoire partenaire, s’il peut directement faire le dépoolage). Dans l’attente des résultats individuels des tests, tous les collaborateurs du pools doivent être en quarantaine privée.

L'entreprise a-t-elle accès à ces données ?

Seul un résultat de test positif est communiqué à l’employeur, puisque le collaborateur est mis en isolement. Aucune donnée confidentielle, personnelle ou médicale n’est transmise via l’employeur.

Un employé testé positif peut-il venir travailler si les mesures de protection sont respectées ?

Non.

Toute personne positive doit respecter un isolement de 10 jours, au minimum, dès l’apparition des symptômes ou réception du résultat positif.

À quel intervalle l'employé doit-il passer un test ?

Les employés doivent se faire tester une fois par semaine minimum.

Qui reçoit les résultats des tests ?

L’entreprise nomme une structure capable d’accompagner le collaborateur lors d’un résultat positif. (Par exemple un collaborateur RH ou la personne référente sur site)

Les employés sont-ils autorisés à continuer à travailler en attendant le résultat du test ?

Oui.

Ils peuvent reprendre leurs activités normalement tout en respectant les mesures sanitaires mises en place. Toutefois, s’ils reçoivent un résultat positif, ils doivent impérativement, confirmer le résultat en centre de test agréé, rentrer et s’isoler le plus rapidement possible.

Si une personne s’est déjà fait tester dans le cadre privé, doit-elle quand même faire un test dans le cadre de l’entreprise ?

Oui, car il se peut que lors du premier test, la charge virale n’était pas assez forte pour afficher positif et que le lendemain ou quelques jours après elle le soit.

Une personne récemment testée positive (encore immunisée), doit-elle tout de même se faire tester ?

Non, pas dans les 6  mois qui suivent un test positif.

Haut

Partager la page