Informations destinées aux élèves, aux parents et aux professionnels de la formation dans le Canton de Vaud – Coronavirus (Covid-19)

Cette page consacrée aux lieux de formation, écoles et aux institutions d’accueil collectif de jour pré et parascolaire est actualisée en fonction de l'évolution de la situation.

Version du 21 janvier à 14h14

 

Foire aux questions

J'ai une question liée à la gestion du COVID-19 dans les lieux de formation et je ne trouve pas de réponse sur cette page. A qui puis-je la poser?

Une hotline est à votre disposition au 021 338 81 00 dès le vendredi 7 janvier, puis les jours ouvrables de 8 à 12 heures et de 13 à 17 heures. Les directions des lieux de formation se tiennent également à votre écoute pour toute question.

La stratégie de vigilance et de surveillance du Médecin cantonal et du DJFC continue. Le nombre très important de cas positifs suit la tendance de la population générale. Les mesures de protection sanitaire doivent continuer à être strictement rappelées et appliquées. Si l'on présente des symptômes, il est important de se faire tester ou de s’autotester, même si l'on est vacciné-e et de ne pas se rendre sur son lieu de formation. Les écoles sont sous pression à cause des nombreuses absences, mais grâce aux efforts de l'ensemble des collaboratrices et collaborateurs, les cours peuvent continuer en présentiel et des solutions sont trouvées.

École obligatoire:

    École postobligatoire:

    Enseignement supérieur:

    Divers:

    A télécharger:

    École obligatoire:

    Quelles mesures sont prises pour soulager la pression liée aux absences nombreuses d’élèves à l’école obligatoire?

    Aux cycles 1 et 2 (1-8P), la fin du premier semestre est décalée de deux semaines et toutes les évaluations sont suspendues jusqu’au vendredi 14 janvier 2022. Au cycle 3 (9-11S) où les absences sont pour l'heure moins nombreuses, seules les évaluations indispensables sont conservées, à l’appréciation du corps enseignant.

    Les élèves et les adultes doivent-ils porter le masque?

    Dès le 10 janvier 2022, le port du masque est obligatoire pour les élèves dès la 5P et tous les adultes à l’intérieur des bâtiments scolaires, jusqu'à l'analyse de la situation qui sera faite d’ici au 4 février 2022. Le port du masque est également obligatoire dans les transports scolaires dès la 5P. Pour les élèves devant se rendre à l’école au moyen d’un transport public, le port du masque reste obligatoire dès l’âge de 12 ans et est expressément recommandé dès la 5P.

    Les personnes vaccinées doivent-elles porter le masque?

    Oui. Les personnes qui doivent porter le masque ou pour lesquelles son port est recommandé n’en sont pas dispensées si elles sont vaccinées.

    Mon enfant a 5 ans ou plus, doit-elle/il se faire vacciner?

    A la suite de la mise à jour des recommandations de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et de la Commission fédérale pour les vaccinations (CFV) les autorités politiques et sanitaires du canton de Vaud recommandent la vaccination des jeunes âgés de 5 à 11 ans. Les rendez-vous peuvent être fixés  dès le 8 janvier 2022 via la hotline du canton 058 715 11 00, après avoir rempli le formulaire d’évaluation de l’éligibilité sur le site www.coronavax.ch 

    Pour être éligibles, les enfants doivent avoir 5 ans révolus au moment de la vaccination. Des informations spécifiques, les horaires, les lieux ainsi qu’un formulaire de consentement pour les mineurs se présentant seuls dans les centres de vaccination sont mis à disposition des parents et adolescents sur le site www.coronavax.ch. Le site du canton www.vd.ch/vaccination renseigne également sur le dispositif cantonal.

    Afin de faciliter la prise de rendez-vous, un congé de deux heures pour aller se faire vacciner est octroyé aux élèves qui en font la demande à leur établissement.

    Quel comportement adopter dans les lieux de formation vaudois de l'obligatoire?

    Les conseils de base sont rappelés à tous les élèves et à tout le personnel présent dans les lieux de formation, à savoir :

    • jusqu'à la prochaine analyse de la situation, les élèves dès la 5ème et les adultes portent un masque à l'intérieur;
    • qu’il est nécessaire de se laver soigneusement les mains à l'eau et au savon en arrivant à l’école ainsi qu’après la récréation, matin et après-midi;
    • qu’il faut proscrire les checks et les poignées de main;
    • qu’il faut garder ses distances / éviter les contacts physiques proches;
    • qu’il faut aérer la classe toutes les 20 à 25 minutes;
    • qu’il faut aérer chaque heure les salles des maîtres, secrétariats, salles de réunion ou autres salles de travail ;
    • que la porte de la classe doit rester ouverte pendant le cours;
    • que chaque personne doit nettoyer sa place de travail quand elle cède sa place;
    • qu’il faut tousser et éternuer dans un mouchoir ou dans le creux du coude;
    • qu’en cas de présence de symptômes (voir la FAQ du Médecin cantonal), l’adulte ou l’enfant concerné doit rester chez lui et contacte son médecin traitant.

    Davantage d'informations:

    Comment se passe la visite d'un adulte ou d’un jeune sur le périmètre scolaire?

    Tout adulte (parents, collaborateurs, visiteurs, livreurs, etc.) ou jeune dès 8 ans porte un masque à l’intérieur des bâtiments scolaires jusqu'à la prochaine analyse de la situation.

    La qualité de l’air dans les salles de classe sera-t-elle assurée?

    Oui grâce à une aération de chaque salle de classe toutes les 20 à 25 minutes, soit deux fois par période. Des appareils de mesure du CO2 sont à disposition dans chaque lieu de formation pour s’assurer de la bonne oxygénation des salles de classe.

    Les transports scolaires ont-ils lieu comme d’habitude?

    Oui. Le port du masque est obligatoire dans les transports scolaires dès la 5P. Pour les élèves devant se rendre à l’école au moyen d’un transport public, le port du masque reste obligatoire dès l’âge de 12 ans et est expressément recommandé dès la 5P. 

    Des activités culturelles ou sportives peuvent-elles être organisées dans des lieux où le certificat Covid est obligatoire?

    Oui et sans certificat Covid, en veillant à ce que les lieux soient réservés aux élèves, leurs enseignantes et enseignants ou qu’ils ne croisent pas le grand public. Si ce n’est pas possible, d'autres lieux qui peuvent être privatisés pour la classe ou dans lesquels le certificat n’est pas obligatoire sont recherchés. Et si cette dernière solution est également impossible, l’activité est alors maintenue moyennant l’accord de la structure externe et le respect des mesures prévues pour les sorties scolaires (port du masque, distance, etc).

    Les cours d'éducation physique ont-ils lieu à l'obligatoire?

    Oui, avec port du masque pour les élèves dès la 5ème. Les activités qui permettent la distanciation physique et les activités en plein air sont à privilégier. L’utilisation des douches et des sèche-cheveux est autorisée pour les élèves qui le souhaitent.

    Les cours de natation ont-ils lieu à l’obligatoire?

    Non, ils sont supprimés jusqu’au 4 février.

    Les cours de chant, de musique et les répétitions des chœurs d’établissement ont-ils lieu à l'école obligatoire?

    Oui, avec port du masque pour les élèves dès la 5ème et avec une bonne aération du local utilisé.

    Peut-on fêter l’anniversaire d’une ou d'un élève dans la classe?

    Oui mais sans partage de nourriture.

    Les réfectoires, les locaux de l’accueil parascolaire et salles de devoirs surveillés sont-ils ouverts?

    Ils sont ouvertsPour les locaux utilisés par l’accueil parascolaire primaire, des directives cantonales sont édictées par l’OAJE. Les devoirs surveillés sont soumis aux mêmes règles que l’enseignement obligatoire. 

    Les joutes sportives et activités festives dans les établissements scolaires peuvent-elles avoir lieu?

    Non.

    Les camps scolaires avec hébergement sont-ils maintenus?

    Les camps de ski sont annulés et remplacés dans la mesure du possible par des journées d’activités jusqu'au 4 février 2022.

    Que faire si une personne (élève ou enseignant) présente des symptômes dans une classe?

    Un élève qui a des symptômes, notamment de la fièvre, des maux de gorge, de la toux ou une perte d’odorat et/ou du goût:

    • sort de la classe ;
    • met un masque s’il n’en porte pas déjà en raison de son âge ;
    • attend ses parents ou rentre (selon son âge) ;
    • les parents font un Coronacheck et contactent le pédiatre/médecin traitant ou appellent la hotline du Canton au 0800 316 800 ou consultent la page www.vd.ch/coronavirus.

    Le/la professionnel-le de la formation qui a des symptômes, notamment de la fièvre, des maux de gorge, de la toux ou une perte d’odorat et/ou du goût:

    • sort de la classe et s’isole ;
    • met un masque s’il n’en porte pas déjà ;
    • rentre chez lui sans retirer son masque ;
    • fait un Coronacheck ou contacte son médecin traitant ou appelle la hotline du Canton au 0800 316 800 ou consulte la page www.vd.ch/coronavirus.

    Dans quelles circonstances un test de dépistage peut-il être fait dans une classe?

    Un monitorage des cas est réalisé deux fois par jour par des personnes soumises au secret médical. La mise en commun des données des élèves avec les cas positifs au COVID-19 du médecin cantonal permettent de mettre en évidencles cas d’élèves positifs. Lorsque 2 élèves sont détectés positif-ve-s au coronavirus dans la même classe sur une période de 5 jours consécutifs, une évaluation de la situation est faite. Cette évaluation peut mener à une enquête d’entourage réalisée en collaboration avec le Médecin cantonal. Les tests de dépistage sont réalisés à la maison par les parents. Les élèves dont le test est négatif peuvent rester/revenir en classe selon les indications des autorités sanitaires.

    Si 4 élèves sont absents dans une classe pour raison de santé, des autotests sont distribués aux élèves de toute la classe. Les élèves font leur autotest à la maison avec leurs parents et, si le résultat est positif, ils restent à la maison jusqu’à 5 jours après le test. Il est recommandé également de garder la fratrie à domicile. L’entourage familial est incité à respecter les mesures de protection et à se tester dès l’apparition de symptômes.

    Tous les enfants sont-ils obligés de se soumettre à un dépistage dans une classe?

    Non. Les autotests sont pratiqués à la maison par les parents. On ne fait actuellement plus de test à l'école. Si vous refusez que votre enfant soit autotesté, vous pouvez l'accompagner dans un centre de test afin d'envisager son retour en classe. Si vous ne voulez pas que votre enfant soit testé dans un centre de test, il doit rester à la maison pendant 5 jours.

    Quelle communication est faite lors d'un cas positif dans une école?

    Le résultat du test d’un élève ou d’un-e enseignant-e n’est pas transmis à l’établissement scolaire par respect du secret médical.

    Situation Mesures sanitaires (Médecin cantonal) Communication dans l’établissement (DFJC)
    Elève ou enseignant-e testé-e positif-ve au COVID-19 Le résultat d'un test positif est envoyé par SMS et vous oblige à vous mettre en isolement le plus vite possible. Vous devez prévenir les personnes qui vivent avec vous. Les équipes de traçage des contacts décideront qui doit être mis en quarantaine.

    Pas de communication du cas à l’école.
    Seules les personnes contactées par le Médecin cantonal sont informées et reçoivent des conseils sur la conduite à adopter lorsque les contacts étroits avec la personne infectée sont confirmés.
    Dès que 2 cas d’élèves ou enseignant-e-s testé-e-s positif-ve-s à la COVID-19 au sein d’une classe ou d’un groupe sont signalés Évaluation de la situation par le Médecin cantonal et, si le lieu de transmission est la classe, une annonce est faite à l’établissement. Une communication est adressée avec les mesures décidées par les autorités sanitaires aux élèves, aux enseignants et aux parents concernés.

    Un enfant d’une famille dont l’un-e des membres vivant sous le même toit est positif-ve au Covid-19 doit-il se rendre à l’école?

    L’élève doit suivre les recommandations des autorités sanitaires. S’il-elle est en isolement ou en quarantaine, il-elle doit rester à la maison.

    Si un enfant est autotesté positif, les parents gardent les frères et sœurs à la maison jusqu’au résultat de la confirmation du test dans un centre de test ou une pharmacie.

    Davantage d'informations:

    Des tâches et un suivi pédagogique sont-ils organisés par l'établissement scolaire pour un élève en quarantaine?

    En cas d’absence de votre enfant, vous serez informés par le corps enseignant du travail réalisé en classe et des devoirs à réaliser. Chaque enseignant veillera à transmettre le travail à effectuer, par exemple au moyen d’un lien internet sur l’agenda électronique «Team Up». Votre enfant pourra ainsi accéder directement aux fiches de travail sans avoir à s'authentifier. Ces liens sont personnels et individuels et ne doivent pas être transmis à des tiers

    Est-ce qu’un élève ou un-e enseignant-e de l’obligatoire se met lui-même en quarantaine ou en isolement s’il a eu des contacts avec une personne positive dans les derniers jours?

    Un élève ou un-e enseignant-e se met en isolement ou en quarantaine si cela lui est indiqué par les autorités sanitaires. S’il n’y a pas d’indication des autorités sanitaires, l’élève ou l’enseignant-e continue à fréquenter son lieu de formation s’il n’a pas de symptôme.

    Davantage d'informations:

    Comment se déroulent les réunions de parents?

    Ces réunions ne sont pas possibles en présentiel pour le moment.

    Est-ce que les expositions, spectacles, chantées ou autres événements festifs peuvent avoir lieu? Et si oui avec la présence des parents?

    Les spectacles ou expositions à l’intention des parents ne peuvent pas avoir lieu, ni à l’intérieur ni à l’extérieur. Les spectacles destinés aux élèves sont autorisés en limitant la capacité de la salle aux deux tiers et sans mélanger les classes.

    Quelles dispositions sont prises pour protéger les professionnel-le-s de la formation à l'obligatoire?

    • La vaccination est recommandée ;
    • Jusqu'à la prochaine analyse de la situation, le port du masque est obligatoire à l’intérieur des bâtiments scolaires ;
    • Des masques sont à disposition des professionnel-le-s ;
    • Les mesures d’hygiènes prévues par le plan de protection ;
    • Aération des salles des maîtres, secrétariats, salles de réunion ou autres salles de travail toutes les 20 à 25 minutes ;
    • Des panneaux en plastique transparent sont installés aux guichets ;
    • Des places de travail sont aménagées pour respecter la distance de 1,5 mètre entre les adultes dans les salles des maîtres. On y alterne aussi la fréquentation ;
    • Il ne doit pas y avoir de partage de vaisselle, de nourriture et de boissons ;
    • Le Département de la formation et le médecin cantonal ont mis en place une stratégie de surveillance et de vigilance des cas positifs dans les classes et la communication de ces chiffres sur la FAQ tous les mercredis. On y trouve également le suivi des cas d’enseignants testés positifs qui s’annoncent volontairement.

    Comment se déroule le temps passé en salle des maîtres?

    La distance de 1,5 mètres doit être respectée, tout comme le port du masque jusqu'à la prochaine analyse de la situation. L’aération doit être régulière (toutes les 20 à 25 minutes). Il est autorisé de consommer de la nourriture et des boissons sans partager les aliments ou échanger vaisselles ou couverts. La fréquentation alternée est recommandée. 

    Si les salles sont trop petites, de nouveaux espaces doivent être mis à disposition.

    Combien de personnes peuvent simultanément se rendre en salle des maîtres?

    La capacité maximum de personnes qui peuvent se trouver simultanément dans la salle des maîtres doit être clairement indiquée à l'entrée de celle-ci et cette limite ne doit pas être dépassée.

    Comment se déroulent les réunions de professionnel-le-s, les conférences de maîtres et les festivités?

    Ces réunions peuvent se tenir en présentiel avec l'obligation pour toutes les participantes et tous les participants de porter le masque jusqu'à nouvel avis et de maintenir une distance de 1,5 mètre chaque fois que c'est possible.

    Les événements festifs, à l’intention des collaboratrices et collaborateurs, organisés par les établissements ou les enseignants (repas, apéritifs, …) ne peuvent pas avoir lieu (ni à l’intérieur ni à l’extérieur).

    Il est recommandé aux professionnel-le-s de la formation de respecter ces mêmes conditions lors de réunions entre eux en dehors du périmètre scolaire.

    École postobligatoire:

    Les élèves, apprenti-e-s, professionnel-le-s et adultes présents sur les lieux de formation doivent-ils s’équiper de masques et les porter?

    Le port du masque est obligatoire dans les bâtiments pour les élèves, apprenti-e-s, professionnel-le-s et adultes présents sur les lieux de formation et en extérieur quand la distance ne peut pas être respectée jusqu'à l'analyse de la situation qui sera faite avant le 4 février 2022. Dans le cas où la décision est prise de ne plus obligatoirement porter le masque, le port du masque sera laissé au libre choix.

    Les personnes vaccinées doivent-elles porter le masque au postobligatoire?

    Oui, tant les élèves et les apprenti-e-s que les professionnel-le-s de la formation jusqu'à la prochaine analyse de la situation.

    Quel comportement adopter dans les lieux de formation vaudois du postobligatoire?

    Les conseils de base sont rappelés à tous les élèves et à tout le personnel présent dans les lieux de formation, à savoir:

    • jusqu'à la prochaine analyse de la situation, les élèves et les professionnel-le-s portent un masque dans les bâtiments de l'établissement et en extérieur quand la distance ne peut pas être respectée ; 
    • qu’il est nécessaire de se laver soigneusement les mains à l'eau et au savon en arrivant, en partant, après un changement de local ou l’utilisation de matériel commun;
    • qu’il faut proscrire les checks, les bises et les poignées de main;
    • qu’il faut garder ses distances / éviter les contacts physiques proches;
    • qu’il faut aérer la classe toutes les 20 à 25 minutes;
    • que la porte de la classe doit rester ouverte pendant le cours chaque fois que c’est possible;
    • que chaque élève ou apprenti doit nettoyer sa table et sa chaise au moment de quitter la classe;
    • qu’il faut tousser et éternuer dans un mouchoir ou dans le creux du coude;
    • qu’en cas de présence de symptômes (voir la FAQ du Médecin cantonal), l’adulte ou le/la jeune concerné-e doit rester chez lui-elle et contacter son médecin traitant.

    Davantage d'informations:

    Dois-je me faire vacciner?

    La vaccination est recommandée par l’OFSP et les autorités sanitaires cantonales. Vous pouvez consulter d’avantage d’informations et tous les renseignements pour aller se faire vacciner 

    La qualité de l’air dans les salles de classe sera-t-elle assurée au postobligatoire?

    Oui grâce à une aération de chaque salle de classe toutes les 20 à 25 minutes, soit deux fois par période. Des appareils de mesure du CO2 sont à disposition dans les lieux de formation ou en cours d’acquisition pour s’assurer de la bonne oxygénation des salles de classe.

    Des activités culturelles ou sportives peuvent-elles être organisées dans des lieux où le certificat Covid est obligatoire?

    Oui et sans certificat Covid, en veillant à ce que les lieux soient réservés aux élèves, leurs enseignantes et enseignants ou qu’ils ne croisent pas le grand public. Si ce n’est pas possible, d'autres lieux qui peuvent être privatisés pour la classe ou dans lesquels le certificat n’est pas obligatoire sont recherchés. Et si cette dernière solution est également impossible, l’activité est alors maintenue moyennant l’accord de la structure externe et le respect des mesures prévues pour les sorties scolaires (port du masque, distance, etc).

    Les cours d'éducation physique ont-ils lieu au postobligatoire?

    Oui en portant obligatoirement le masque. Les activités qui permettent la distanciation physique et les activités en plein air sont à privilégier. L’utilisation des douches et des sèche-cheveux est autorisée pour les élèves qui le souhaitent.

    Les cours de natation ont-ils lieu au postobligatoire?

    Non, ils sont suspendus jusqu’au 4 février 2022. La situation sera alors réévaluée.

    Les cours de chant, de musique et les chœurs d’établissement ont-ils lieu au postobligatoire?

    Oui en portant le masque. Les cours de musique, de chant et d’art choral ont lieu normalement, fenêtres ouvertes aussi souvent que possible.

    Comment se passent les repas dans les cafétérias et les restaurants scolaires?

    • Les tables sont éloignées les unes des autres par 1.50 mètre au minimum ;
    • Les bacs à couverts en libre accès sont à proscrire. Le self-service est interdit ;
    • Des dispositifs de protection pour la nourriture distribuée doivent être mis en place (p. ex. plexiglas) ;
    • Les membres du personnel de service portent un masque.

    Les camps scolaires avec hébergement sont-ils maintenus au postobligatoire?

    Tous les camps avec hébergement (camps de ski et voyages d’études) sont suspendus.

    Est-ce que les expositions ou autres événements festifs peuvent avoir lieu au postobligatoire? Et si oui avec la présence des parents ou de personnes extérieures à l’établissement?

    Les spectacles ou expositions à l’intention des parents ne peuvent pas avoir lieu, ni à l’intérieur ni à l’extérieur. Les spectacles destinés aux élèves sont autorisés en limitant la capacité de la salle aux deux tiers et sans mélanger les classes.

    Que faire si un jeune en formation postobligatoire ou un-e professionnel-le de la formation présente des symptômes?

    Une élève ou un élève qui a des symptômes, notamment de la fièvre, des maux de gorge, de la toux ou une perte d’odorat et/ou du goût:

    • s'isole ;
    • met un masque s’il n’en porte pas déjà ;
    • rentre à domicile par ses propres moyens sans retirer son masque ;
    • fait le Coronacheck ou contacte son médecin traitant ou appelle la hotline du Canton au 0800 316 800 ou consulte la page www.vd.ch/coronavirus.

    Le/la professionnel-le de la formation ou de l'école qui a des symptômes, notamment de la fièvre, des maux de gorge, de la toux ou une perte d’odorat et/ou du goût:

    • sort de la classe et s’isole ;
    • met un masque s’il n’en porte pas déjà ;
    • rentre chez lui sans retirer son masque ;
    • fait un Coronacheck et prend contact avec son médecin ou la hotline du Canton au 0800 316 800 ou consulte la page www.vd.ch/coronavirus.

    Dans quelles circonstances un test de dépistage peut-il être fait dans une classe?

    Lorsque 2 élèves ou apprenti-e-s sont détectés positif-ve-s au coronavirus dans la même classe sur une période de 5 jours consécutifs, une évaluation de la situation est faite. Cette évaluation peut mener à une enquête d’entourage réalisée en collaboration avec le Médecin cantonal.

    En cas de suspicion de cluster dans une classe, les élèves reçoivent un courrier qui les invite à aller se faire tester dans un centre de test et à suivre les indications des autorités sanitaires. Il est recommandé également de garder la fratrie à domicile. L’entourage familial est incité à respecter les mesures de protection et à se tester dès l’apparition de symptômes.

    Est-ce qu’un-e élève, un-e apprenti-e ou un-e enseignant-e du postobligatoire se met lui-même en quarantaine ou en isolement s’il a eu des contacts avec une personne positive dans les derniers jours?

    Un-e élève, un-e apprenti-e ou un-e enseignant-e se met en isolement ou en quarantaine si cela lui est indiqué par les autorités sanitaires. S’il n’y a pas d’indication des autorités sanitaires, l’élève, l'apprenti-e ou l’enseignant-e continue à fréquenter son lieu de formation s’il n’a pas de symptôme. 

    Quelles dispositions sont prises pour protéger les professionnel-le-s de la formation au postobligatoire?

    • La vaccination est recommandée ;
    • Jusqu'à la prochaine analyse de la situation, le port du masque est obligatoire ;
    • Des masques sont à disposition des professionnel-le-s ;
    • Les mesures d’hygiènes prévues par le plan de protection ;
    • Aération des salles des maîtres, secrétariats, salles de réunion ou autres salles de travail toutes les 20 à 25 minutes ;
    • Des panneaux en plastique transparent sont installés aux guichets ;
    • Des places de travail sont aménagées pour respecter la distance de 1,5 mètre entre les adultes dans les salles des maîtres. On y alterne aussi la fréquentation ;
    • Il ne doit pas y avoir de partage de vaisselle, de nourriture et de boissons ;
    • Le Département de la formation et le médecin cantonal ont mis en place une stratégie de surveillance et de vigilance des cas positifs dans les classes et la communication de ces chiffres sur la FAQ tous les mercredis. On y trouve également le suivi des cas d’enseignants testés positifs qui s’annoncent volontairement à leur direction.

    Comment se déroule le temps passé en salle des maîtres?

    La distance de 1,5 mètres doit être respectée, tout comme le port du masque du jusqu'à la prochaine analyse de la situation. L’aération doit être régulière (toutes les 20 à 25 minutes). Il est autorisé de consommer de la nourriture et des boissons sans partager les aliments ou échanger vaisselles ou couverts. La fréquentation alternée est recommandée.  

    Si les salles sont trop petites, de nouveaux espaces doivent être mis à disposition.

    Comment se déroulent les réunions de professionnel-le-s, les conférences de maîtres et les festivités?

    Les conférences des maîtres ne peuvent pas se tenir en présentiel jusqu’à fin février. Les conseils de classe ou les conseil d’élève ont lieu en présentiel.

    Les événements festifs, à l’intention des collaboratrices et collaborateurs, organisés par les établissements ou les enseignants (repas, apéritifs, …) ne peuvent pas avoir lieu (ni à l’intérieur ni à l’extérieur).

    Il est recommandé aux professionnel-le-s de la formation de respecter ces mêmes conditions lors de réunions entre eux en dehors du périmètre scolaire.

    Enseignement supérieur:

    Divers:

    J'ai une question liée à la gestion du COVID-19 dans les lieux de formation et je ne trouve pas de réponse sur cette page. A qui puis-je la poser?

    Une hotline est à votre disposition au 021 338 81 00 dès le vendredi 7 janvier, puis les jours ouvrables de 8 à 12 heures et de 13 à 17 heures. Les directions des lieux de formation se tiennent également à votre écoute pour toute question.

    Comment les autorités surveillent-elles l’évolution des cas COVID-19 dans les lieux de formation?

    Comme lors de l’année 2020-2021, le DFJC et le Médecin cantonal appliquent une stratégie de vigilance et de surveillance qui consiste à faire monitorer les cas COVID-19 de l’ensemble des élèves des lieux de formation deux fois par jour par des personnes soumises au secret médical. La mise en commun des données des élèves avec les cas positifs au COVID-19 du médecin cantonal permettent de mettre en évidence les cas d’élèves positifs. Lorsque 2 élèves sont positif-ve-s au coronavirus dans la même classe sur une période de 5 jours consécutifs, une évaluation de la situation est faite. Cette évaluation peut mener à une enquête d’entourage et des tests de dépistage ciblés.

    Si 4 élèves sont absents dans une classe de l’école obligatoire pour raison de santé, des autotests sont distribués aux élèves de toute la classe. Les élèves font leur autotest à la maison et, si le résultat est positif, ils se mettent en quarantaine, tout comme l’ensemble de leur fratrie.

    Les autotests sont-ils fiables?

    Comme tout test, les autotests (qu'on peut appeler aussi autotests antigéniques) ne sont pas parfaits et leur sensibilité n’est pas optimale. Quelques cas positifs asymptomatiques peuvent leur échapper, mais leur utilisation dans les écoles a permis de détecter des clusters et de les contrôler en mettant en isolement les cas positifs et leur entourage proche. Les autotests sont par ailleurs faciles à utiliser et permettent d'obtenir un résultat en 15 minutes, à la différence des tests PCR qui nécessitent une analyse par un laboratoire dont les résultats ne sont connus que 36 à 48h après.

    Où puis-je me faire vacciner?

    Des vidéos (en français, anglais, arabe, espagnol, tamoul, tigrinya, albanais, somalien, bosnien, kurde/kurmandji) et des podcasts (en serbe, croate et portugais) répondent à vos questions sur la vaccination. Seuls les centres de vaccination hospitaliers (CHUV, Morges, Rennaz et Yverdon-les-Bains) peuvent vacciner les personnes qui ont entre 16 et 18 ans.

    Est-ce que les personnes vaccinées doivent continuer de respecter les règles d’hygiène et de conduite?

    Oui, les règles d’hygiène et de conduite restent importantes pour se protéger et protéger les autres. Si les données actuelles montrent que les personnes pleinement vaccinées transmettent peu le virus, la vaccination n’empêche néanmoins pas une contamination à 100%. Les enseignantes, enseignants, élèves, apprenties et apprentis vaccinés continuent donc de respecter les règles d’hygiène et de conduite.

    Davantage d'informations:

    Où puis-je trouver les dernières versions des textes officiels contenant les règles en lien avec la crise COVID-19 ?

    Toutes les règles et les mesures sont formalisées dans des "décisions" qui sont toutes regroupées sur cette page.

    Quelles règles sanitaires les écoles privées (élèves et les professionnel-le-s de l'enseignement) sont-elles tenues de suivre?

    Les règles sanitaires indiquées sur cette page concernent également les établissements privés de formation.

    Comment puis-je évaluer mon état ou celui de mon entourage?

    Le CoronaCheck est un outil pour évaluer rapidement votre risque ou celui de votre entourage et savoir quoi faire (https://coronavirus.unisante.ch/).

    Le jeu vidéo CoronaQuest a été lancé le 11 mai 2020 pour la rentrée, à quoi sert-il?

    CoronaQuest est un serious game. Son but est d’apprendre et de renforcer les « gestes barrière » chez les élèves, mais aussi le « vivre ensemble », l’aide aux camarades, etc. Une nouvelle ligue a été développée pour la rentrée 2020-2021, avec des cartes proposées par des élèves et des enseignant-e-s. Disponible en 10 langues, ce jeu en ligne gratuit est accompagné d'une fiche pédagogique décrivant les nombreuses activités qu'il propose pour les 1 à 11P. On peut y jouer à l'école ou en dehors, avec les amis ou la famille, sur les smartphones, les tablettes et les ordinateurs.  Pour lancer une partie, il suffit d’aller sur www.coronaquest.game.

    Davantage d'informations:

    Comment parler du coronavirus aux enfants?

    Nous conseillons de se rendre sur le site de l’OFSP qui met à disposition en ligne du contenu à valeur pédagogique et des informations utiles répondant aux principales questions sur la méthode et la fréquence pour se laver les mains, la réduction du risque de propagation de la maladie ou encore la réaction à adopter en cas de présence de symptômes. On y trouve l’explication des pictogrammes de l’affiche “Voici comment nous protéger” et des vidéos explicatives. Les conseils et informations doivent naturellement être adaptés en fonction de l’âge des enfants. Par exemple, les plus jeunes n'ont pas conscience du temps nécessaire à un lavage efficace des mains, or il est conseillé de le faire comme illustré dans la vidéo pendant une quarantaine de secondes : apprendre une comptine de cette durée leur permettra de savoir à quel moment ils doivent accomplir ces gestes. 

    Voici une liste de liens/ressources utiles:

    La Direction pédagogique recommande particulièrement :

    Merci au portail “Jeunes et Médias” de la Confédération d'avoir partagé certains de ces liens.

    "Le chemin de l'école, ensemble"

    Pour la rentrée du 11 mai 2020, les élèves étaient accompagnés sur le chemin de l'école par les artistes romands Phanee de Pool, Karim Slama, Benjamin Friant, Blaise Bersinger et Albert le vert.

    Vidéo de prévention des humoristes suisses

    En savoir plus

    Pour toute question liée à la gestion du COVID-19 dans les lieux de formation, une hotline est à votre disposition au 021 338 81 00 dès le vendredi 7 janvier, puis les jours ouvrables de 8 à 12 heures et de 13 à 17 heures. La direction de l’établissement se tient également à votre écoute pour toute question.

    Les conseils de l’OFSP mis à jour en temps réel et la ligne infos coronavirus : 058 463 00 00 (tous les jours, 24h sur 24)

    Hotline cantonale destinée à répondre à toutes les questions de la population liées au coronavirus : 0800 316 800 (tous les jours, de 8h à 20h)

    Pour suivre l’évolution de la situation et avoir des réponses à vos questions, rendez-vous sur www.vd.ch/coronavirus et sur le site web du lieu de formation.

    Informations concernant l'accueil de jour des enfants

    Informations destinées aux entreprises formatrices

    Partager la page