Voyageurs en provenance d'un pays à risque - quarantaine et déclaration obligatoires

Liste des pays et régions nécessitant une mise en quarantaine au retour

Cette liste est mise régulièrement à jour par la Confédération.

Consulter la liste de pays ou régions à risques

Annoncer son arrivée d'un pays ou d'une région à risque

Le but de la quarantaine est d’interrompre les chaînes de transmission. Tout contact physique avec autrui doit être strictement évité. Cela ne signifie toutefois pas qu’il est interdit d’avoir des contacts sociaux virtuels/on-line.

Voici la procédure si vous entrez en Suisse en provenance d’un des pays mentionnés sur la liste:

  • Immédiatement après votre arrivée, rentrez chez vous et évitez tout contact avec l’extérieur pendant 10 jours, en suivant les consignes sur la quarantaine.
  • Déclarez votre arrivée dans les deux jours après votre retour à l’Office du médecin cantonal en remplissant ce formulaire électronique (à privilégier) ou par téléphone au 021 338 11 00 (7/7, 9h-17h00) si la démarche électronique vous pose problème. 
  • Vous recevrez par mail une décision de quarantaine.
  • Si vous présentez des symptômes typiques du Covid-19, faites-vous tester dans un centre à disposition: trouver un centre de tests. Pour des questions santé, vous pouvez contacter la hotlîne santé au 0800 316 800 (7j/7)

Annoncer son arrivée en Suisse

Qui est concerné et comment faire ?

La quarantaine se fonde sur la loi fédérale sur les épidémies. Elle débute à compter de la date de retour en Suisse et dure dix jours.

La quarantaine s'applique à toutes les personnes (enfants y compris) revenant ou arrivant d'un pays ou d'une région à risque; la quarantaine est obligatoire. Elle concerne également le personnel de santé.

Liste des pays à risque nécessitant une quarantaine

Les voyages dans les régions à risque sont fortement déconseillés aux personnes résidant en Suisse, sauf cas de force majeure. Elles devront à leur retour observer une quarantaine de dix jours, et le versement de leur salaire par leur employeur n’est pas assuré pendant cette période.

Si elles ne présentent pas de symptôme, elles n’ont pas de raison de se faire tester. Un test négatif ne dispense pas de la quarantaine. De plus, aucune attestation ne peut être délivrée par les centres de test, les services d’urgence des hôpitaux ou les cabinets médicaux.

Les personnes qui se trouvent dans un pays qui est déclaré à risque pendant leur séjour doivent également observer une quarantaine de dix jours à leur retour en Suisse. Elles pourront continuer à recevoir leur salaire pendant cette période.

Les personnes vivant dans ces pays devraient éviter de se rendre en Suisse, sauf cas de force majeure, car elles devront passer dix jours en quarantaine à leur arrivée sur le sol suisse. Pour les touristes, un confinement dans des lieux réservés à cet effet est prévu ; ils devront toutefois prendre à leur charge les frais pour leur hébergement en quarantaine.

 

Dérogations à l’obligation de quarantaine au retour d’un pays à risque

Une exemption d’office, sans demande à soumettre, s’applique pour

  • Les transporteurs professionnels de biens par route/rail/bateau/avion
  • Les transporteurs professionnels de voyageurs
  • Les passagers en transit qui ont séjourné moins de 24 heures dans un État ou sur un territoire à risque élevé d’infection ne sont pas obligés ne se placer en quarantaine.
  • Les passagers en transit et/ou qui traversent la Suisse lors d’un déplacement vers un autre pays.

Voyage pour motif impérieux, sans ajournement possible,  répétitif ou non, pour des raisons médicales comme professionnelles :

  • Si le séjour est de moins de 5 jours, une attestation de l’employeur (si raison professionnelle) ou du médecin (si raison médicale) doit pouvoir être présentée comme preuve, en cas de contrôle. Aucune demande d’exemption n’est nécessaire.
  • Si le séjour est de plus de 5 jours, Une demande d’exemption doit être transmise à l’adresse quarantaine.covid19(at)vd.ch (les demandes sont traitées durant la semaine. En-dehors des jours ouvrables, uniquement en cas d’urgence de 8h à 18h, téléphoner au 0800 316 00). La mise en quarantaine peut alors faire l’objet d’aménagements particuliers.   

Voyage pour motif non impérieux, sans ajournement possible,  répétitif ou non, pour des raisons médicales comme professionnelles quelle que soit la durée :

  • Une demande d’exemption doit être transmise à l’adresse quarantaine.covid19(at)vd.ch (Les demandes sont traitées durant la semaine. En-dehors des jours ouvrables, uniquement en cas d’urgence de 8h à 18h, téléphoner au 0800 316 00).  L’exemption peut être refusée ou prendre la forme d’une quarantaine avec quelques aménagements particuliers.

Voyage pour une activité absolument nécessaire. Il s’agit des travailleurs des domaines suivants :

Ces personnes ne sont pas soumises à la quarantaine, mais doivent disposer d’une attestation de l’employeur.

Dans des cas fondés

Les autorités cantonales compétentes peuvent autoriser d’autres dérogations à la quarantaine obligatoire ou accorder des allégements. Une demande d’exemption doit être transmise à l’adresse quarantaine.covid19(at)vd.ch (Les demandes sont traitées durant la semaine. En-dehors des jours ouvrables, uniquement en cas d’urgence de 8h à 18h, téléphoner au 0800 316 00)

Base légale 

Art. 4 de l’ordonnance COVID-19 mesures dans le domaine du transport international de voyageurs.

Droits et devoirs des employeurs

  • Test : Votre employeur ne peut pas exiger un test COVID-19 à votre retour de vacances pour vous permettre de revenir travailler. Il ne peut pas non plus exiger de test à la fin d’une période de quarantaine ou d’isolement pour vous autoriser à réintégrer votre poste de travail.
  • Voyages professionnels à l’étranger : Votre employeur, s’il juge le voyage indispensable, peut vous envoyer dans un pays à risque si vous n’êtes pas une personne vulnérable. Il doit s’assurer que vous aurez à disposition tous les moyens de protection (masques, solution hydro-alcoolique) et financer tous les moyens nécessaires pour respecter au maximum les distances physiques durant votre séjour.

En cas de non respect de la quarantaine, que se passe-t-il?

Le respect de la quarantaine fera l’objet de contrôles. Par ailleurs, en cas de doute de la part des services du Médecin cantonal ou d’une autre autorité, ou si le cas est signalé, la police sera appelée à procéder à un contrôle. Des amendes jusqu’à 10'000 francs peuvent alors être prononcées.

Qui contacter en cas de questions générales sur ces quarantaines suite à un voyage ?

La hotline de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) répond à vos questions au +41 (0)58 464 44 88 tous les jours de 6h à 23h.

Des réponses aux questions fréquentes se trouvent dans le document Quarantaine pour les voyageurs entrant en Suisse (PDF, 233 kB, 17.07.2020).

Pour déclarer votre arrivée dans les deux jours après votre retour à l’Office du médecin cantonal, merci de remplir le formulaire électronique.

Annoncer son arrivée en Suisse

Partager la page