Votre identité

Des papes en Pays de Vaud, hier et aujourd’hui

- Catégorie : Histoire

Le pape François est aujourd’hui à Genève pour commémorer les 70 ans du Conseil œcuménique des Églises. Le souverain pontife fera un crochet par le canton de Vaud pour prendre son repas de midi au château de Bossey. Une telle visite est très rare. Mais plusieurs papes ont foulé le sol vaudois par le passé.

Entre les papes et les communautés religieuses vaudoises, des liens existent au Moyen-Âge. Dans une bulle papale du 30 avril 1139 conservée aux Archives cantonales vaudoises, le pape Innocent II confirme les biens du prieuré de Romainmôtier. (détail: ACV/R. Gindroz).

«Les papes sont rarement venus dans le Pays de Vaud. Mais leur présence est continue depuis le 11e siècle jusqu’à l’introduction de la Réforme en 1536», explique le directeur des Archives cantonales vaudoises, Gilbert Coutaz. Ainsi durant le Moyen-Âge, les papes font et défont les évêques, contrebalancent les pouvoirs des seigneurs, comme celui du comte puis duc de Savoie. Les souverains pontifes favorisent aussi l’implantation d’ordres religieux sur sol vaudois.

Il faut dire que durant le Moyen-Âge, le Pays de Vaud se situe sur l’axe routier privilégié entre le nord et le sud de l’Europe. Pour aller de Paris à Rome, on passe le col de Jougne et le Grand-Saint-Bernard. Et la cathédrale de Lausanne attire de nombreux pèlerins en route pour Rome.

Par ailleurs, plusieurs évêques lausannois ont été proches de papes durant le grand Schisme d’Occident, entre 1378 et 1418, quand deux papes rivaux régnaient sur la chrétienté, l’un à Rome et l’autre à Avignon. Le cœur des lausannois balançait alors pour les Avignonnais.

Menaces, consécration et abdication

Les sources attestent la présence de trois papes sur sol vaudois explique Gilbert Coutaz. Les 26 et 27 septembre 1050, le pape Léon IX (1002-1054) séjourna à Romainmôtier. Il venait notamment condamner des agressions répétées commises par les puissants seigneurs de Grandson. Il menaça la famille d’excommunication et fixa des limites territoriales autour du couvent qui ne pouvaient pas être violées.

Deux siècles plus tard, c’est au tour de Grégoire X (1210-1276) de se rendre dans nos contrées et de laisser une marque immatérielle à Lausanne, siège de l'Évêché. Le 20 octobre 1275, il consacre la cathédrale. Il rencontre à cette occasion l’empereur Rodolphe de Habsbourg.

Enfin, le 7 avril 1449, le pape Félix V – Amédée VIII de son nom de baptême, comte puis duc de Savoie –… abdique à Lausanne! Couronné à Bâle, il a été pape neuf ans. Son titre a été contesté par le pape de Rome Nicolas V. Les négociations pour son abdication sont serrées. Félix V redevient cardinal-légat et sa famille de Savoie obtient des droits importants, notamment l’administration des monastères de Payerne et Romainmôtier.

Séjours helvétiques

Depuis 1969, Paul VI, Jean-Paul II et Benoît XVI se sont rendus en Suisse, mais aucun sur sol vaudois. Le passage du pape François sur sol vaudois, à Bogy-Bossey à proximité de Nyon, est donc exceptionnel. Suivront une réunion au Centre œcuménique des Églises à Genève, puis à 17h30 une messe à Palexpo. Près de 41'000 personnes sont attendues. La conseillère d'État Béatrice Métraux y assistera et représentera le gouvernement vaudois.

Partager la page