Mobilisation contre les plantes exotiques envahissantes

Publié le 31.08.2018 - Catégorie: Environnement

Face à la menace que représentent ces plantes pour la faune et la flore indigènes, une stratégie cantonale de prévention et de lutte est élaborée. Un groupe de travail veillera à endiguer la dissémination des plantes exotiques envahissantes, dont 45 espèces ont été recensées sur le territoire vaudois.

La conseillère d'Etat Jacqueline de Quattro refuse le bouquet de fleurs issues de plantes envahissantes que lui tend Pierre-Alain Karlen, président du groupe de travail de lutte contre les plantes exotiques envahissantes du Haut-Lac. [ARC J.-B. Sieber]

Regroupé autour des communes de Noville et de Villeneuve, un groupe de travail réunit les communes de Roche et de Rennaz, ainsi que de nombreux intervenants comme, le Syndicat des Fourches, les CFF, les services de l’État, le groupement forestier des Agittes et Romande Énergie. Ce groupe de travail agit autant dans le domaine de la sensibilisation auprès de la population et des professionnels que dans celui des mesures de lutte. Dans ce cadre, différentes techniques d’éradication, soutenues par le DTE et par l’Office fédéral de l’environnement, sont testées, notamment dans le périmètre de la réserve naturelle des Grangettes.

Communiqué du 31 août 2018

Partager la page