Votre identité

Les Vaudois en diligence à Saignelégier

La diligence à l'étape d'Echallens

Une délégation vaudoise s'est rendue en diligence au Marché-Concours de Saignelégier. Le véhicule, une ancienne diligence postale tirée par quatre chevaux des Franches-Montagnes, est partie jeudi de Bottens, sous une pluie battante.

L’équipage a fait halte à Echallens, Belmont-sur-Yverdon, Yverdon, Grandson et Concise.

Voir des images de la première étape

Le Conseil d'Etat a voulu marquer ainsi l'importance qu'il accorde au fait que, cette année, le Canton de Vaud est l'hôte d'honneur du Marché-Concours.

Rendez-vous des amis des chevaux

Le Marché-Concours s'est tenu du 6 au 8 août. Cette fête du cheval réunit chaque année des milliers de Jurassiennes et de Jurassiens et des dizaines de milliers d'amis des chevaux. Le Canton de Vaud était l’hôte d’honneur de cette édition.

Eu égard aux relations très amicales entre les deux cantons et la localisation à Avenches du Haras national, garant de la pérennité de la race des Franches-Montagnes, le Canton de Vaud se sent particulièrement honoré et concerné par cette invitation. Le Conseil d'Etat a voulu marquer sa présence avec une certaine solennité, même si la fête est d’abord conviviale et fraternelle.

A l’heure du message instantané et de l’e-mail, il est difficile d’imaginer comment communiquaient jadis les personnes distantes les unes des autres. Il était alors laborieux et long de transmettre un message à quelques dizaines de kilomètres. La lettre n'en avait que davantage de valeur aux yeux des personnes qui envoyaient ou qui attendaient un courrier. Le cheval a joué pendant des millénaires un rôle vital dans les relations entre les peuples.

Une tradition vaudoise

C’est dans cet esprit que le Canton de Vaud a renoué avec un usage. C’est autant une tradition séculaire de la poste qu’une tradition vaudoise: lors de la dernière invitation du Canton de Vaud au Marché-Concours, en 1993, le Conseil d’Etat avait déjà affrété une diligence postale. Aujourd'hui, il rappelle l’importance économique et sociale qu’a si longtemps eue le cheval, une importance qu’il garde encore, non seulement dans l’imaginaire collectif, mais aussi dans la pratique toujours croissante du sport et du loisir.

La diligence, partie de Bottens le 5 août, a mis trois jours pour rejoindre le Marché-Concours. Elle ne s'est pas contentée de porter la parole du Conseil d’Etat. Chaque commune vaudoise traversée a été invitée à offrir un petit cadeau symbolique et à joindre un mot à celui du Gouvernement, le tout devant être remis au Maire de Saignelégier.

La diligence a passé la frontière du canton de Vaud vendredi pour atteindre sa destination samedi. Dans la mesure du possible, elle suit les anciens tracés postaux.

Livre d'or des communes vaudoises traversées (pdf, 147 Ko)


 

 

Partager la page