Début des travaux de construction du nouveau centre de développement Biotech de Merck

Publié le 27.01.2020

Merck, groupe leader dans le domaine des sciences et de la technologie, annonce ce jour un investissement de 270 millions de francs à l’occasion de la cérémonie célébrant le début des travaux de construction d’un nouveau centre de développement Biotech à Corsier-sur-Vevey. La nouvelle structure permettra de regrouper des activités existantes aujourd’hui dispersées sur divers sites du groupe Merck. Le canton de Vaud salue cette nouvelle création qui renforce la Health Valley: désormais, plus de 1'000 entreprises se situent en Suisse occidentale. Le canton de Vaud à lui seul en abrite environ 400, ce qui lui donne une place centrale dans ce dispositif et renforce son attractivité.

Image de synthèse du projet de construction BIOTECK de MERK

La cérémonie de début des travaux de construction du futur «Merck Biotech Development Center » a eu lieu en début d’après-midi sur le territoire de la commune de Corsier-sur-Vevey. Le canton de Vaud tient à souligner que ce nouveau développement renforce de manière forte l’ancrage local et régional de l’entreprise Merck. Cela constitue sans aucun doute une marque de confiance réciproque. Merck est présente dans le canton depuis plus de 35 ans et y emploie plus de 1'600 personnes. Les médicaments fabriqués en Suisse par Merck sont distribués dans plus de 150 pays. Proche du centre de production déjà existant, le nouveau centre constituera un pont entre la recherche et la production de médicaments, faisant de la commune de Corsier-sur-Vevey un véritable pôle biotech. Près de 250 personnes travailleront dans le nouveau centre qui offrira une surface de 15'700 mètres carrés. La fin des travaux est prévue en 2021 et le centre sera pleinement opérationnel fin 2022. Rappelons que Merck est également présente sur sol vaudois à Aubonne. La Suisse confirme sa position de centre principal de Merck pour la fabrication et le développement de médicaments biotechnologiques. Merck a investi plus d'un milliard de francs suisses au cours des dix dernières années, ce qui reflète l'importance stratégique de la Suisse, où elle emploie plus de 2 400 personnes sur neuf sites au total.

Le canton se félicite enfin de la collaboration intelligente, pragmatique et fructueuse mise en place depuis trois ans entre les partenaires. Ce projet présentait en effet d’importants défis  (affectation de zones, gestion d’un syndicat d’améliorations foncières, adhésion du voisinage, informations, mesures d’accompagnement, mise à l’enquête et délivrance des autorisations nécessaires). Cela a été rendu possible d’abord par l’implication sans faille de la Commune de Corsier, appuyée de manière adéquate par les services de l’État, en premier lieu le service du développement territorial et celui de la promotion de l’économie et de l’innovation. Nous avons là l’exemple d’un processus réussi qui prouve que de mener à bien une opération objectivement complexe est tout à fait possible lorsque les conditions et la volonté de réussite sont posées et voulues dès le départ par tous les acteurs.

Partager la page