Premiers assouplissements décidés par le Conseil fédéral : la réaction du Conseil d’Etat vaudois

Publié le 24.02.2021 - Catégorie: coronavirus

Le Conseil d’Etat a pris acte des décisions du Conseil fédéral et de ses annonces concernant les premiers assouplissements prévus à partir du 1er mars.

Il relève que les demandes de certains cantons ont été partiellement prises en compte, notamment l’élargissement des activités de sport et de culture pour les jeunes jusqu’à 20 ans. Le Conseil d’Etat salue en particulier le fait que, comme il l’a demandé, l’évaluation de la situation se fasse sur la base d’une échéance plus rapprochée, puisque que le Conseil fédéral annonce qu’il réévaluera la situation à la mi-mars.

S’agissant des secteurs de la restauration et de la culture, le gouvernement vaudois regrette l’absence de perspectives plus précises et plus immédiates. Ceci étant, il relève que le Conseil fédéral envisage des mesures de réouverture dès le 22 mars, qui pourraient d’ailleurs être complètes (restauration, autres activités intérieures et enseignement présentiel dans les Hautes Ecoles) si la situation épidémiologique évoluait favorablement.

Le gouvernement vaudois continuera de suivre avec la plus grande attention l’évolution de la situation au niveau cantonal et poursuivra activement la mise en œuvre des politiques sanitaires et de soutien aux secteurs touchés. Concernant les aides financières, il souligne l’importance que le système soit adapté et modulé selon la stratégie et le calendrier d’assouplissement, avec des aides progressives ou dégressives selon le degré d’activité des établissements (fermeture totale, ouverture partielle etc.).

Partager la page