Décès de Patrick Juvet

Publié le 02.04.2021

C’est avec tristesse que le Conseil d’Etat vaudois a appris le décès de Patrick Juvet, un chanteur-compositeur qui a marqué les années disco avec ses tubes. Il tient à saluer ce Vaudois devenu une star internationale.

Crédits : J. Reynaud

Né en 1950 à Montreux, Patrick Juvet a grandi à la Tour-de-Peilz. Son père d’origine neuchâteloise y tenait un commerce de radio-télévision qui lui a donné accès à des disques américains et sa mère d’origine française était engagée en politique, elle qui fut candidate au Conseil national.

Après avoir étudié le piano au conservatoire de Lausanne dès sa plus jeune enfance où il a obtenu un premier prix, ce talent précoce fait un bref passage dans le mannequinat avant de devenir auteur pour Claude François. Il lui écrit notamment Le lundi au soleil. Repéré par des agents, il est propulsé sur les devants de la scène en tant qu’interprète. Dès ce moment, il côtoie les plus grands de la variété française et fréquente les rocks stars anglo-saxonnes lors de ses passages sur la Riviera vaudoise.

En 1973, il représente la Suisse au Concours Eurovision de la chanson et se produit à l’Olympia. Il collabore alors avec Jean-Michel Jarre qui est son parolier. Ses tubes Où sont les femmes? (1977), I love America (1978), Lady Night (1979), connaissent un succès phénoménal et il peut dès lors être considéré comme une star internationale. Il s’installe un moment aux Etats-Unis. Avec le déclin du disco, sa carrière se complique avec plusieurs retours et plusieurs albums dans les années 80 et 90 mais sans connaître le même succès. Il continuera cependant à se produire et ses titres phares restent encore aujourd’hui dans toutes les mémoires. Patrick Juvet restera une personnalité vaudoise mémorable, une icône des années 70 qui aura marqué sa génération et les suivantes.

Communiqué de presse du 2 avril

Partager la page