Des comptes 2020 équilibrés qui absorbent les coûts de la pandémie

Publié le 22.04.2021 - Catégorie: Finances publiques

Les comptes de l’Etat se soldent pour 2020 par un excédent de revenus de 6 mios. Le résultat intègre des écritures de bouclement à hauteur de 261 mios concernant l’accord avec les communes, le plan climat et les risques fiscaux. Il tient compte également de l’ensemble des dépenses et cautions liées à la pandémie pour un total de 521 mios.

Le conseiller d'Etat en conférence de presse. Derrière, le chef du service financier, Pascal Rattaz.
La dette de l’Etat est maintenue à 975 millions de francs au bouclement des comptes 2020, a précisé le conseiller d'Etat Pascal Broulis. ARC Sieber

Hors ces éléments spécifiques, la croissance des charges courantes est contenue à 3,0%, dans la limite du budget et la continuité des années précédentes. La progression soutenue des revenus et celle des recettes fiscales en particulier restent largement tributaires de facteurs non pérennes et d’effets exceptionnels ou conjoncturels.

Communiqué du 22 avril 2021 et annexes

Partager la page