L’Etat de Vaud inaugure l'extension du Gymnase de Burier

Publié le 04.10.2021

200 élèves supplémentaires ont pu faire leur rentrée au Gymnase de Burier en août 2021 et 200 de plus pourront y accéder à la rentrée 2022. Le département de la formation et celui en charge de l’immobilier inaugurent officiellement ce lundi 4 octobre l’extension qui permet de renforcer la capacité des gymnases vaudois. Cette nouvelle aile et les adaptations nécessaires du complexe des hauts de Montreux, devisées à 21,9 millions de francs, permettent de marquer une étape supplémentaire vers une adéquation entre la forte demande et les classes à disposition des études gymnasiales dans le canton.

Nouvelle extension du Gymnase de Burier ©DylanPerrenoud

L’occupation de ces locaux par des gymnasiennes et des gymnasiens est cependant transitoire. Lorsque les gymnases d’Aigle (dès 2024) et d’Echallens (dès 2025) seront fonctionnels, ce sont des apprenties et des apprentis qui prendront leur place dans une école professionnelle qui fera de Burier un véritable pôle de formation du Secondaire II sur la Riviera. 

La croissance démographique et l’attractivité pour les formations générales pousse les gymnases vaudois à accueillir toujours davantage d’élèves. Cette tendance, qui va se poursuivre ces prochaines années, est illustrée par les chiffres de cette rentrée scolaire 2021-22 avec 13'550 élèves qui suivent une formation gymnasiale, soit 850 de plus que l’an dernier.  

Pour pouvoir accueillir ces élèves sans restriction, un important effort logistique est consenti à l'échelle du canton. 400 nouveaux élèves ont investi cette année le nouveau Gymnase de Bussigny, le 12ème du canton. Sur le site d'Etoy, quelque 250 élèves supplémentaires fréquentent désormais une annexe du Gymnase de Nyon. Enfin, à Payerne, le Gymnase intercantonal de la Broye inaugurera son extension le 11 octobre pour accueillir près de 1500 élèves. La nouvelle extension du Gymnase de Burier inaugurée aujourd’hui permet aussi d’augmenter les capacités existantes. Le Canton aura ainsi ouvert cette année 38 classes sur quatre sites différents. 

Neuf nouvelles classes à Burier 

Le premier complexe de Burier date de 1977. Malgré la construction d'une première extension en 2007 (bâtiment Enogne), les capacités d’accueil du site portée alors à 1’550 élèves ne permettent plus de faire face aux besoins. A l’étroit depuis plusieurs années, ce gymnase s’agrandit avec l'accueil de 200 élèves supplémentaires depuis cette rentrée 2021 et 200 de plus en août 2022, pour une capacité totale dès l’an prochain de plus de 2’000 élèves.

Quelque 18 mois de chantier ont été nécessaires pour l'ajout d'une surface de 4'855 m2 répartis sur trois niveaux. Le nouveau bâtiment met à disposition 19 salles de classe polyvalentes (soit 10 ouvertes en 2021 et 9 l’an prochain), 2 salles spéciales pour la physique, 4 salles d’informatique, 1 espace d’accueil, 1 zone de locaux administratifs, 1 cafétéria et un préau couvert. Le projet a permis aussi d'adapter les bâtiments existants et d’améliorer les installations sportives du gymnase pour un investissement global de 21,9 millions de francs. Voulue dans le prolongement architectural du bâti existant, l’extension se distingue par sa construction mixte en bois-béton, les 90% des parties structurelles en bois provenant des forêts vaudoises. 

D’un gymnase à un site de formation 

La capacité d'accueil accrue sur le site de Burier ne sera toutefois que transitoirement utilisée par les gymnasiennes et gymnasiens. Si tout se déroule comme prévu, le gymnase du Chablais à Aigle sera inauguré à la rentrée 2024-2025 et celui d’Echallens pour 2025-2026, ce qui permettra de détendre la situation dans l’Est vaudois. L'inauguration de ces deux nouveaux établissements permettra ainsi de ramener le nombre d’élèves accueillis au Gymnase de Burier à une jauge inférieure et souhaitée autour de 1’500 élèves. Cette nouvelle construction deviendra alors un campus du Secondaire II comprenant plusieurs établissements de formation autonomes et complémentaire au niveau des filières de formation appelées à y être dispensées (filières gymnasiale, filières professionnelles, pôle de compétences thématiques). 

L’ouverture de ces nouvelles classes participe au renforcement de capacité d’accueil sur l’ensemble des gymnases vaudois. Les élèves pourront ainsi bénéficier d’un environnement propice à l’enseignement durant tout le cursus gymnasial.

    Partager la page