Votre identité

La médecine de premier recours ne sera pas régulée

- Catégorie : Santé

Le Conseil d’Etat a décidé de ne pas limiter le nombre de médecins autorisés à pratiquer dans les domaines de la médecine interne générale, de la pédiatrie, de la gynécologie-obstétrique, ainsi que de la psychiatrie et psychothérapie pour adultes, enfants et adolescents.

Un médecin prend la pression d'une patiente.
Une baisse rapide du nombre de médecins se profile, en raison de nombreux départs à la retraite et de l’évolution des modes de travail (temps partiels), dans un contexte de hausse constante de la demande en soins.auremar

Le Conseil d'Etat estime que la régulation de nouveaux médecins dans ces spécialités pourrait rapidement conduire à une couverture médicale insuffisante pour combler les besoins des Vaudoises et des Vaudois.

Communiqué du 13 octobre 2022

Partager la page