14 avril: une date fondatrice pour le canton de Vaud

Publié le 12.04.2021

Le 14 avril 1803, le canton de Vaud est entré dans la Confédération suisse. Le même jour, le Grand Conseil s'est réuni pour la première fois.

Dessin. Les députés sont installés, assis dans la salle.
La première séance du Grand Conseil vaudois, le 14 avril 1803 à l'Hôtel de Ville de Lausanne (alors appelé "Maison de Commune".)

Le 14 avril 1803

Ce jour-là, le premier Grand Conseil vaudois se réunissait pour la première fois à l’Hôtel de Ville de Lausanne, alors que vingt-cinq coups de canon étaient tirés sur la place de Montbenon.

Les députés se mirent immédiatement à la tâche. Le travail était immense: tout était à organiser dans tous les domaines et le Grand Conseil et le Petit Conseil (gouvernement, appelé plus tard Conseil d'Etat) ont fait preuve d'un zèle remarquable.

Ils ont d'abord remercié le premier Consul, la France était garante de l’Acte de Médiation; puis ils ont choisi un sceau et un drapeau, organisé la première administration, les impôts, la justice, la gendarmerie, les prisons, l’armée (les milices vaudoises), les écoles, les routes, la poste, les poids et mesures. Ils ont aussi battu monnaie (1804, premières pièces vaudoises : rappe, ½ batz, batz, 5 batz, 10 batz ou franc pesant 7,47 grammes d’argent), déterminé les pouvoirs des Municipalités, des juges de paix (rôle des préfets actuels). Ils ont encore fait construire une salle pour les délibérations du Grand Conseil, le fameux bâtiment Perregaux, incendié en 2002, et sur les vestiges duquel on reconstruit aujourd'hui un nouveau Parlement.

Le protocole du 14 avril

Conformément au Protocole vaudois, les drapeaux vaudois des bâtiments publics sont arborés le 14 avril, comme le 24 janvier et le 1er août.

Il n'y a pas de manifestation officielle organisée. Le traditionnel tir d'une salve de 23 coups de canon, à Lausanne, n'aura pas lieu en raison des mesures sanitaires.

A lire aussi

Les premiers pas de l'administration cantonale (PDF, 435 Ko)

L'histoire du drapeau

Partager la page