Des mesures pour renforcer l’école obligatoire

Des mesures pour renforcer l’école obligatoire

Publié le 12.06.2018 - Catégorie: Formation , Actualité et Enfance, jeunesse et famille

Tirant le bilan de sa première année à la tête de l’école vaudoise, la cheffe du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture a présenté des mesures pour renforcer l’école obligatoire. Ces premières mesures poursuivent deux objectifs: renforcer la maîtrise de classe au secondaire en voie générale et clarifier le cadre de l’enseignement en Éthique et cultures religieuses.

De gauche à droite: Izzo Roberto, juriste départemental; Serge Martin, directeur général adjoint, Direction pédagogique; Alain Bouquet, directeur général de l'enseignement obligatoire; Cesla Amarelle, cheffe du département; Dominique Dirlewanger; président de la Conférence cantonale des chefs de file d’histoire; Claude Schwab, député; Michel Racloz, délégué du vicaire épiscopal et représentant des deux Églises reconnues de droit public. J.-B. Sieber.

Les mesures annoncées répondent aux constats et aux besoins d’adaptation suite à la mise en œuvre de la loi sur l’enseignement obligatoire (LEO) en 2013. Depuis son entrée en fonction il y a un an, Cesla Amarelle a visité une trentaine d’établissements de la scolarité obligatoire, pour échanger avec les directions et le corps enseignant et pour se forger une opinion. Les mesures annoncées ce jour sont les premiers résultats concrets de cette démarche menée avec les milieux concernés et guidée par la volonté de dégager des solutions solides et concertées.

Communiqué du 12 juin 2018 et dossier de presse

Partager la page