Un réseau de réserves forestières renforcé par des îlots de sénescence

Publié le 29.10.2019 - Catégorie: Environnement

A côté de la création de vastes réserves forestières, les îlots de sénescence contribuent à développer l’infrastructure écologique en forêt. Ces microréserves totalisent désormais près de 820 hectares sur l’ensemble du territoire cantonal.

Les médias ont été emmenés par la conseillère d'Etat Jacqueline de Quattro dans une forêt de Yens, en compagnie de spécialistes de la biodiversité en forêt. [ARC Sieber]

Dans ces îlots, la forêt évolue alors sans aucune intervention humaine, le plus souvent pour une durée de 50 ans. Ce réseau d’îlots de sénescence est encore complété, à l’échelle locale, par des arbres habitats. Ces spécimens, plus de 13'000 dans le canton, sont maintenus en forêt sans être exploités, toujours sur une base volontaire. Leurs caractéristiques particulières en font des lieux de vie pour de très nombreuses espèces.

Communiqué du 29 octobre 2019

Partager la page