Sur les traces d’André Rapin #1

Publié le 13.07.2020 - Catégorie: Actualité , Culture , Apprentissage , Archives , Histoire et Archéologie

C’est la fin de l’année scolaire: Jolan Balz, qui termine cette semaine son préapprentissage aux Archives cantonales vaudoises, vous emmène à la découverte d’un homme dont il a traité une partie des archives, qui l’ont particulièrement intéressé.

Archives cantonales vaudoises, PP 895 Rapin (André), 1820-1980.

Bonjour à toutes et à tous, je me présente, votre hôte, Jolan Balz !           

J'ai suivi une formation aux Archives cantonales vaudoises pendant trois ans. Cette année, j'ai travaillé sur mon projet de fin d’études. Il gravite autour d’une personne, André Rapin, qui est à l’origine d’un fonds d’archives particulier. Vous aurez l’occasion d’en faire connaissance via des articles que j'ai rédigés.

Eh oui, vous trouverez ici une présentation brève d'archives du fonds André Rapin pendant les 5 prochains jours. J'espère ardemment attirer votre attention et vous faire venir aux Archives cantonales pour jeter un œil aux contenus, aussi riches que variés.

André Rapin était passionné par l’histoire de sa région, la littérature, l’archéologie, la musique. Professionnellement, il était fonctionnaire des douanes. Il vouait à son métier la même soif de connaissances que pour le reste. Il avait même été mandaté pour retracer un historique des douanes suisses.

Sensible et engagé pour la protection du patrimoine, il n’a pas hésité à prendre la plume pour manifester son mécontentement et solliciter l’opinion publique lorsque des projets menaçaient l’intégrité de certains sites archéologiques. Il avait à cœur d’intégrer le plus possible sa famille à ses passions et combats. Ses fils se souviennent avoir partagé des repas avec des équipes d’archéologues et participé, d’une manière ou d’une autre, à sa vie associative.

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui ! J'espère que vous serez tenté d'aller jeter un œil sur l'article concernant André Rapin.

Alors à demain pour commencer la présentation de ses archives ! N'arrêtez jamais d'apprendre et surtout, restez fier-ères, salut !

Partager la page