Archivistes de l'arc alpin occidental

Présentation générale

Au fil des siècles, les frontières des régions de l’arc alpin occidental, c’est-à-dire de Suisse romande, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Rhône-Alpes, Val d’Aoste, Ligurie et du Piémont, ont évolué. Réunies sous le duché de Savoie puis sous le royaume de Sardaigne jusqu’au 19ème siècle, elles ont ensuite été séparées entre différents pays, départements, cantons ou régions, mais ont conservé des archives relatant ce passé commun.

Depuis les années 1990, des archivistes de ces différents territoires ont pris l’habitude de se réunir épisodiquement afin d’échanger autour de ce patrimoine documentaire et de leurs pratiques archivistiques. Ces réunions, initiées par un groupe d’archivistes savoyards lors d’une réception à Turin organisée par leurs collègues du Piémont et du Val d’Aoste, ont pris le nom de « colloque des archivistes de l’Arc alpin occidental ».

Cette première rencontre à Turin avait initialement pour but de dépasser les polémiques qui avaient entouré l’application du traité de paix de 1947 entre l’Italie et les puissances alliées. Pour des raisons strictement politiques, cet acte avait prescrit le démembrement de certaines séries anciennes des archives centrales de l’état savoyard déposées aux Archives de d’Etat de Turin et leur transfert aux archives départementales des Alpes Maritimes, de Haute-Savoie et de Savoie. Elle a permis de retisser des liens au sein d’une communauté professionnelle au cadre historique et culturel partagé.

Partager la page