120 ans de la Loi sur la conservation

Vevey, Fouilles d’un cimetière celte à l’occasion du percement du boulevard Saint-Martin (détail), 1898, photo : Frédéric Boissonas. (CH ACV AMH C 435)

Albert Naef et la photographie

D’emblée Albert Naef fait appel à la photographie pour documenter les chantiers de restauration des monuments ou les fouilles archéologiques. Dans ses expertises, le cliché photographique est également une composante essentielle qui soutient son analyse et ses conclusions.

La qualité des clichés est très inégale. Si sa propre production souffre souvent de cadrages hasardeux, il fait régulièrement appel à des photographes professionnels pour documenter les chantiers importants.

Chantier de restauration du temple de Giez, 1904, photo : Victor Henri Bourgeois. (CH ACV AMH C 100)

L’intérêt de ces photographies est multiple, notamment:

  • scientifique (le contenu peut être utilisé pour une recherche actuelle) ;
  • historique (ces clichés documentent les premières démarches systématiques de protection du patrimoine bâti et enfoui) ;
  • pédagogique (démonstration, d’une part, de l’ancienneté de la protection du patrimoine et, d’autre part, de l’importante évolution des méthodes employées).
Cuarnens, Château de la Grange, 1901, photo : Rodolphe Archibald Reiss. (CH ACV AMH C 94)

Le versement d’une sélection de ces images sur WikiCommons répond à plusieurs objectifs :

  • faciliter l’accès à ces images pour les chercheurs comme le grand public ;
  • mettre à disposition des images historiques pour des localités qui n’en disposent pas beaucoup ;
  • signaler l’existence d’archives concernant le patrimoine aux ACV.

Le choix réalisé a visé la complémentarité avec les photographies déjà diffusées sur Commons par les Archives fédérales des monuments historiques, provenant de la collection de Max Van Berchem.

Partager la page