Des Coulisses à la Lumière

Publié le 07.01.2009 - Catégorie: Institutions , Archives , Construction , Culture , Histoire et Architecture

L'exposition 2009 des Archives cantonales présente en images le chantier de densification des dépôts d'archives, par l'installation de rayonnages mobiles dans les 21 cellules du bâtiment de La Mouline...

19 mois de chantier sous l'oeil du photographe

«Plutôt que de s’agrandir, les Archives se sont densifiées pour répondre aux besoins de stockage jusqu’en 2011», tel était le titre du communiqué du Conseil d’Etat du mardi 4 novembre 2008, au terme de la 1ère étape des travaux.

Souhaité depuis 1998, le projet d’agrandissement des surfaces d’entreposage des Archives cantonales vaudoises, a passé la rampe du Grand Conseil, le 28 mars 2006, qui a mis à disposition du maître de l’ouvrage un crédit de 2 171 000 francs.

Durant 19 mois, dans la poussière et le bruit, le bâtiment des Archives cantonales a reçu marteaux-piqueurs, bennes, ponts roulants, pelles et pioche, perceuses et tournevis, maçons et électriciens, monteurs et nettoyeurs, manutentionnaires et déménageurs. Il est resté ouvert au public, toute la durée du chantier, en offrant le service des documents et des autres prestations de l’institution. Des parois antibruit et anti-poussière ont permis de protéger les usagers et les documents.

Au terme de l’exercice, l’installation de rayonnages mobiles à la place d’étagères fixes sur trois niveaux du bâtiment a permis de porter la capacité d’accueil, à l’inauguration du bâtiment en octobre 1985, de 32.5 kilomètres à 40.8 kilomètres. Les Archives cantonales pourront absorber jusqu’à fin 2011 les documents à conserver.

Les architectes mandatées, Anne-Catherine Javet et Isabelle Valazza-Vallet, l’architecte responsable du bâtiment des Archives cantonales pour le Service cantonal Immeubles, Patrimoine et Logistique, Raluca Fuchs et le chef de la division «Architectes» dudit service, ont conduit le chantier dans les délais et dans la parfaite maîtrise du budget.

L’exposition permet de mettre sur le devant de la scène et de la faire partager une étape essentielle pour le développement des Archives cantonales et qui agira longtemps sur l’organisation et l’efficacité de celles-ci.

Le photographe de l’institution a suivi les différentes étapes des travaux de densification durant les dix-neuf mois de leur durée.  La démarche n’était absolument pas planifiée et a été faite en grande partie sur la simple impulsion du photographe, au gré de ce qu’il jugeait lui-même important, digne d’intérêt ou simplement esthétique. Il a créé l’affiche pour l’événement.

L’exposition présente près de septante tirages photographiques, dont trente-trois tirages grand format.

♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠

La couverture photographique du chantier

Olivier Rubin, le photographe des Archives cantonales vaudoises a suivi les différentes étapes des travaux de densification durant les dix-neuf mois de leur durée. La démarche n’était absolument pas planifiée et a été faite en grande partie sur la simple impulsion du photographe, au gré de ce qu’il jugeait lui-même important, digne d’intérêt ou simplement esthétique.

L’exposition des Archives cantonales vaudoises présente près de septante tirages photographiques, dont trente-trois tirages grand format.

Quelques panoramas, au nombre de onze, sont créés à partir de plusieurs photographies successives jointes par traitement informatique. Un boîtier réflex numérique de 10,2 mégaoctets a été utilisé, et les tirages ont été faits à l’atelier du photographe sur une imprimante jet d’encre. Seul le panorama de deux mètres de large a été imprimé à l’extérieur.

Pour compléter l’exposition photographique, les plans d’architecte du détail des étapes des travaux et du mobilier ont été remaniés informatiquement par le photographe, ainsi que le journal établi durant le chantier par Gilbert Coutaz. Les légendes de l’exposition sont extraites de ce journal.

Comme à l’accoutumée, l’affiche de l’exposition est une création du photographe pour l’événement.

♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠

Au fronton des remerciements

Sans eux, le chantier et l’exposition n’auraient pas eu lieu. Qu’ils soient tous remerciés:

  • Le Grand Conseil et le Conseil d’Etat in globo ;
  • Le Commission du Grand Conseil, présidé par Gabriel Poncet ;
  • les conseillers d’Etat Jean-Claude Mermoud, François Marthaler, Philippe Leuba ;
  • le chancelier d’Etat, Vincent Grandjean, le vice-chancelier, Pierre-Alain Uberti
  • les architectes Yves Golay, Raluca Fuchs, Anne-Catherine Javet, Isabelle Vallazza-Vallet;
  • Philippe Pont et Roland Perrin, du Service Immeubles, Patrimoine et Logistique;
  • Les entreprises Dentan, Compactus&Bruynzeel, Lista, Amaudruz, Fata, Strehl, Belnet ;
  • Bernard Dumas, du Secrétariat générale de l’Ordre judiciaire vaudois ;
  • Daniel Guélat ;
  • Stéphane Böhmer ;
  • Michel Morgenthaler ;
  • François Grivat et Michel Graz ;
  • tout le personnel et le public des Archives cantonales.

♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠

Documentation

Dossier d'exposition

L'exposition en images...

Partager la page