Joli retour pour les JEMA Vaud

Publié le 03.04.2022 - Catégorie: Actualité , CdC-Patrimoine et Culture

Du 1er au 3 avril, les 7es Journées Européennes des Métiers d’Art (JEMA) en terre vaudoise ont à nouveau permis de nombreuses rencontres de qualité entre des artisanes et artisans maîtres de leur art et un public curieux. Passion, dynamisme, plaisir de transmettre du côté des professionnelles et professionnels, plaisir de la découverte, attention pour les gestes et les matières, idée de formation peut-être de la part des visiteuses et visiteurs. 2000 personnes ont pu profiter du programme concocté pour le retour de la manifestation gratuite.

Photo et crédit: Stéphane Anken, coutelier forgeron à Etoy

30 ateliers répartis dans tout le canton, 2 lieux d’accueil à Lausanne (Maison Gaudard – ancien mudac) et à Château-d’Oex (collège Henchoz), 6 ateliers d’éveil aux métiers d’art pour les enfants de 6 à 12 ans ainsi que la filière “Céramique” du CEPV - Centre d’enseignement professionnel de Vevey : l’offre des JEMA Vaud s’est révélée, comme à son habitude, foisonnante et variée. En cette année de reprise après deux ans de pause forcée, les JEMA ont permis à une cinquantaine de professionnels reconnus et en devenir de présenter leurs savoir-faire et de partager leur expérience à 2000 personnes.

Au-delà des rencontres qui sont toujours d’une incroyable richesse, au-delà des multiples occasions de découverte et de transmission qu’elles offrent, les Journées Européennes des Métiers d’Art sont aussi l’occasion de découvrir une partie vive du tissu économique vaudois, celui que constituent les artisanes et artisans entrepreneurs. Entrepreneurs attentifs à la beauté des objets qu’ils créent ou restaurant; entrepreneurs engagés dans les nouvelles façons de consommer vers lesquelles aspire la société actuelle: locales et durables. On y pense peu, mais les artisans d’art sont en effet des acteurs importants de la durabilité que l’on recherche aujourd’hui, eux qui produisent avec soin, réparent et restaurent dans le respect du passé.

L’offre d’éveil aux métiers d’art pour les 6-12 ans a aussi connu le succès, tous ses ateliers ayant été largement fréquentés.

Cesla Amarelle, cheffe du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC), et le Service des affaires culturelles (SERAC) se réjouissent de l’accueil réservé à ces Journées et rermercient chaleureusement les artisanes et artisans, les lieux d’accueil à Lausanne et Château-d'Oex ainsi que le CEPV, sans la générosité et la disponibilité desquels rien n’aurait été possible.

Communiqué de presse (PDF, 72 Ko)

Partager la page