Votre identité

Nastasia Meyrat reçoit la Bourse arts plastiques 2022

- Catégorie : Actualité et Culture

La plasticienne Nastasia Meyrat reçoit le soutien cantonal doté d’un montant de 20'000 francs pour développer un film explorant les défis professionnels des artistes tout en revisitant "L’escamoteur" de Jérôme Bosch. Nastasia Meyrat affectionne une pratique pluridisciplinaire mêlant sculpture, peinture, écriture ou encore création sonore. Son travail s’articule principalement autour de problématiques sociales et sociétales, afin de questionner certains mécanismes d’aliénation tout en revalorisant l’agentivité des corps mis en marge ou mal-aimés.

Image: Simon Habegger

Détentrice d’un Bachelor Arts visuels et d’un Master en pratiques artistiques contemporaines de la HEAD – Genève, Nastasia Meyrat (www.nastasiameyrat.com) vit et travaille à Lausanne. Ses intérêts l’ont amenée à développer une pratique artistique attachée tant aux concepts théoriques qu’à la production de diverses formes dont l’aspect varie en fonction de la thématique abordée. L’artiste mobilise tantôt la sculpture – médium au cœur de sa pratique –, le dessin ou la peinture, mais recourt également volontiers au travail du verre, du textile ou du métal. Ses thèmes de prédilection sont l’identité et la corporalité ainsi que les impératifs sociétaux imposés à ces dernières et les différentes stratégies de résistance possibles. Maniant l’humour et la satire, la plasticienne s’inspire souvent dans ses créations des univers du jeu et du grotesque. Nastasia Meyrat a présenté son travail dans plusieurs expositions personnelles ainsi qu’un nombre important de sélections collectives en Suisse et à l’étranger. Elle a pris part à l’exposition du Prix Accrochage Vaud en 2016, été nominée pour le Prix d'art Kiefer Hablitzel Göhner en 2018 et décroché des résidences artistiques à l’Institut suisse de Rome, en République dominicaine ou encore en Haïti.

Huit dossiers déposés, tous éligibles et pertinents

Présidé par Nicolas Gyger, responsable de la section Encouragement à la culture du SERAC, le jury était constitué de quatre membres de la Commission des activités culturelles (CCAC) appuyés à cette occasion par un expert externe en la personne de Paul Bernard, directeur du Centre d’art Pasquart à Bienne. Après l’examen de huit dossiers éligibles et de qualité, les expertes et experts se sont déclarés en faveur du projet interdisciplinaire défendu par Nastasia Meyrat.

Palmarès de la Bourse cantonale

2004 Jean-Luc Manz, 2005 Alain Huck, 2006 Virginie Morillo, 2007 Marika Zisyadis, 2008 Pauline Boudry, 2009 Robert Ireland, 2010 Anne-Julie Raccoursier, 2011 Anne Rochat, 2012 Ariane Epars, 2013 Tarik Hayward, 2014 Sandrine Pelletier, 2015 Guillaume Pilet, 2016 Gilles Furtwängler, 2017 Yann Gross, 2018 Céline Burnand, 2019 Virginie Rebetez, 2020 (octroi exceptionnel de trois soutiens) Anne Golaz, Magali Dougoud et Guillaume Pilet, 2021 Xénia Lucie Laffely.

Communiqué de presse (pdf, 106 Ko)

Partager la page