Les classes vaudoises s’emparent des jeux !

Publié le 10.12.2019

Le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC) souligne, à un mois de l’ouverture des Jeux olympiques de la Jeunesse d’hiver Lausanne 2020, le succès remporté par les propositions qui sont faites aux classes : des sorties scolaires, des compétitions, des activités culturelles et de vrais projets pédagogiques. En plus des nombreuses initiatives d’enseignants et d’établissements vaudois, un matériel pédagogique spécifique a été développé par le DFJC et l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Et pour les sorties scolaires vaudoises, c’est plus de 70’000 élèves et plus de 3’000 classes qui vont vivre ces jeux sur les lieux de compétitions. Ces jeunes vivront une expérience triplement enrichissante, par les émotions sportives, les découvertes culturelles et le bagage éducatif proposés.

Photo: J.-B. Sieber / ARC.

C’est en partant de deux objets emblématiques des sports d’hiver, les skis et le casque, que l’EPFL et le DFJC ont développé une brochure pédagogique spécifique (ainsi que deux films et deux posters) pour que les enseignants puissent s’emparer de cette thématique des Jeux olympiques de la Jeunesse d’hiver et créer des cours dans des domaines aussi variés que les arts visuels, la physique, les mathématiques ou encore l’économie. Comment un ski peut-il glisser ? Qui les fabrique ? Comment ces objets sont-ils vendus ou d’où viennent les composants qui permettent de les fabriquer ? A partir de ces questions et sur la base d’autres initiatives d’enseignants et d’établissements toujours très créatifs, les classes vaudoises ont construit de vrais projets pédagogiques autour des sports d’hiver avant d’aller voir, dans un mois, les compétitions de Lausanne 2020.

Immense succès pour les sorties scolaires sportives et culturelles proposées

Un mois, jour pour jour, avant l’ouverture des jeux, plus de 70'000 élèves vaudois dans plus de 3000 classes se sont inscrits pour suivre des compétitions, participer à des ateliers culturels ou des initiations sportives sur les différents sites de Lausanne 2020. Aux nombreuses compétitions, se sont ajoutées des propositions culturelles soutenues par le Canton. Les quatre sites que sont Ollon-Villars, Les Diablerets, Leysin et la Vallée de Joux bénéficient chacun d’un montant prévu de 20'000 francs pour soutenir leurs animations artistiques et culturelles. L’aide est accordée notamment pour assurer une rémunération adéquate aux artistes professionnels engagés. Une subvention de 100'000 francs a aussi été accordée à l’association « Lausanne en Jeux ! » pour le financement du projet culturel « eSpace Arlaud » qui mêlera jeux vidéo et sport au cœur de la capitale olympique. Les musées cantonaux et plusieurs institutions culturelles subventionnées participent aussi à Lausanne 2020 avec des activités spécifiques.

Education, sport et culture dans l’ADN des Jeux Olympiques de la Jeunesse

L’éducation et la culture font partie intégrante des objectifs des Jeux olympiques de la Jeunesse. La candidature de Lausanne 2020 s’est aussi appuyée sur ses atouts dans ces domaines pour l’emporter en 2015. Aujourd’hui, la conseillère d’Etat Cesla Amarelle est convaincue que les jeunes vaudoises et vaudois pourront vivre pleinement cet évènement, enrichis d’émotions sportives, de découvertes culturelles et de nouvelles connaissances.

Partager la page